Connexion

l'autre LIVRE

5 SENS

5 Sens Editions est une maison d'édition créée en avril 2015 et domiciliée dans le canton de Genève.
 
L’essence même de 5 Sens est basée sur l’ambition de faciliter l’accès à l’édition. Afin que cela soit possible, un véritable partenariat entre l’auteur et l’éditeur est essentiel. Ne possédant pas les moyens des grandes maisons traditionnelles, en ce qui concerne les effectifs ou sur le plan financier, il est important que chacun de ses acteurs mette la main à la pâte. La communauté d'auteurs, au fur et à mesure qu’elle grandira, facilitera la propagation des publications, idées, partages ou collaborations.
 
Notre statut de petite maison, nous permet de prendre en charge nos livres sur plusieurs années. Evitant ainsi la philosophie d’immédiateté propre au monde littéraire en général. Ce statut offre également un rapport plus humain et en phase avec la réalité. Bien que le milieu littéraire soit connu pour être aussi difficile d’accès qu’un refuge perdu au mont Everest, il existe tout un monde indépendant, où des libraires, des associations, des éditeurs, des auteurs cohabitent avec un état d’esprit plus ouvert aux nouvelles découvertes.
 
L’écriture est un moyen d’expression au même titre que le parler, le dessin, la danse, la peinture, etc. La publication de livres, d’idées, de mondes différents ou visions novatrices, ne sera jamais une action à limiter ni en quantité ni en temps, de la même manière que nous ne limitons pas la parole lorsqu’elle partage une expérience, éclaire une réalité ou fait tout simplement rêver.
Adresse : Rue de la Cité 1
1204 Genève
Site web :http://www.5senseditions.ch
Courriel :nous contacter
Représentant légal :Anne-Lise Wittwer
Forme juridique :Entreprise individuelle
Racine ISBN :978-2-88949
Nombre de titre au catalogue :270
Spécialités :Roman fiction, Biographie, Poésie...
La Madone océance

La Madone océance

de Xina TIEFER

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/05/2024 | 21,00 €

Des cadavres découverts à marée basse.

Des œuvres oubliées qui refont surface.

Des vêtements volés réapparus sur des scènes macabres.

En toile de fond : l’Île lumineuse d’Oléron, en haute saison, fin des années quatre-vingts, où évoluent des personnages pétris de plus ou moins pieuses intentions.

Trois faisceaux d’enquête s’entrecroisent pour dévoiler une vérité oscillant entre grande et petite histoire : la guerre, la religion, l’art, les usages… Mais aussi la mémoire : celle des amours perdues.

Subissant l’urgence de la manne touristique comme les variations climatiques de la côte atlantique, Camille Solomon, commissaire en chef, se démène pour démêler l’écheveau d’une affaire qui prend la tournure d’un serial killer…

Xina Tiefer

Née à en 1964, Xina Tiefer a débuté par l’écriture poétique, puis exercé sa plume au sein d’une association littéraire privée. L’idée de son premier roman @ffinités – inscrit dans sa ville natale frappée de dystopie – découle directement de cette expérience. Aimant se définir comme auteure genevoise, elle brode cependant l’intrigue de ce second roman sur l’atmosphère de vacances d’une fameuse île charentaise.

Une vie et ses éclats

Une vie et ses éclats

de Chloé PYTHON

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/05/2024 | 12,00 €

La vie de June se dévoile au travers d’anecdotes, de souvenirs et de sensations. Une vie en éclats : comme si l’existence se résumait en des dizaines de polaroïds que l’on aurait jetés à terre et que l’on piochait au hasard l’un après l’autre pour reconstruire le parcours de June. Les éclats de rire de l’enfance sont devenus chuchotements puis silence. Les éclats de voix ont envahi leur espace. Cette femme trouvera-t-elle la force de survivre à l’emprise et aux violences ? Pourra-t-elle renouer avec les joies de la petite fille qu’elle a été ?

Chloé Python

Née à Genève en 1980, la lecture et la musique ont bercé Chloé Python dès l’enfance. Après des études littéraires, une profession de soin comblera son avidité de rencontres enrichissantes. Son écriture, nourrie de fragments d’histoires de vie partagés se veut résolument tournée vers l’Humain et les relations interpersonnelles avec la volonté de (re)donner la parole à celles et ceux qui se taisent.

L’Œil de Reevanh

L’Œil de Reevanh

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 15/05/2024 | 22,00 €

« Toi, le voyageur virtuel, sois assuré que l’aventure te prendra aux tripes et ne te lâchera pas avant que tu aies vécu l’existence de Bastyan, notre Capitanh du Mad One, expert en exploration spatiale, et de Mélianh, le Commodore des peuples de Reevanh, Homme-mémoire et Grand Prêtre de Rehonnael des tribus de la Vallée des Pas Perdus et du massif forestier d’Amhgart. À leurs côtés, et sous le joug de l’entité mystique qui se tapit dans les antres et les eaux de ce bout de planète, tu découvriras les arcanes de ce monde et les raisons qui les ont amenés à se rencontrer et à vivre cette relation unique qui les transcendera. Je ne t’en révèle pas davantage, il te suffit de tourner la page et d’arpenter les sentiers de Reevanh, cette colonie stellaire désaffectée du Monde Pivot que figure la Terre… »

Christine Barsi

L’Œil de Reevanh nous entraîne dans l’univers de la saga Les Mondes Mutants, à la découverte d’une planète à l’atmosphère occulte au sein de laquelle vous retrouverez également des bribes de l’histoire de SolAs. L’auteure puise son inspiration dans ses études en biologie, et dans son métier dans les ressources humaines. Christine Barsi écrit depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique. Elle est membre du Conseil d’administration de sa ville, afin de promouvoir la littérature, du Conseil des Sages également, et elle est Présidente de l’association culturelle Les Mondes Mutants. Quinze romans publiés et un recueil de nouvelles dont l’une, L’Avatar, a gagné le prix René Barjavel 2022.

Perseverance

Perseverance

de Christophe FOURRIER

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/05/2024 | 17,00 €

Mars 2033. La planète rouge n’a pas encore été foulée par l’Humanité. Sa surface est parcourue par de nombreux drones et rovers d’exploration. Soudain, la planète redevient silencieuse et n’émet plus aucune communication. Que se passe-t-il ? Les États-Unis et la Chine, seules puissances présentes sur la lointaine planète, semblent bien embarrassés et font profil bas. Chacun demande à ses alliés de regarder vers Mars, alors qu’une gigantesque panne affecte le réseau satellitaire d’observation. En France, Audrey, l’une des responsables du programme spatial, participe à l’analyse des maigres informations. Et si ce silence sidéral masquait l’avènement d’autre chose ? Dans sa chambre, la petite Sophie parle avec ses peluches… de Mars.

Christophe FOURRIER

Christophe FOURRIER est personnel soignant dans un hôpital parisien depuis plus de 30 ans. Il s’essaye à l’écriture en 2020, en publiant des romans d’anticipation. Perseverance est son huitième ouvrage.

Au Pic Saint-Loup, avec ou malgré vous ?

Au Pic Saint-Loup, avec ou malgré vous ?

de Didier AMOUROUX

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/05/2024 | 22,00 €

Né à moins de 25 kilomètres du village – « en ville », disaient les autochtones –, Achille traînait comme un boulet sa réputation d’ « estranger », c’est comme ça qu’on l’appelait. Sa relation avec une fille du coin n’y changeait rien. Un héritage (inattendu puisqu’il n’avait plus de parents) lui valut des marques subites de reconnaissance. Étaient-elles sincères ? Son engagement en faveur de la protection de l’environnement autour de la montagne emblématique du nord de l’Hérault, le Pic Saint-Loup, aux vignobles réputés, allait servir de test. En dépit des commérages, des partis pris politiques, de la pression de l’argent, il voulait vivre ici. Le pourrait-il, alors qu’un investisseur mafieux lui tendait des traquenards ?

« Au Pic Saint-Loup, avec ou malgré vous? » est donc un roman de terroir. Mais aussi un roman policier riche en rebondissements. Un roman historique enfin, la leçon qu’Achille tire de ce qui s’est passé il y a mille ans lui sert à adapter sa stratégie en 2025.

Didier Amouroux

Diplômé de Sciences-Po Paris et d’un DESS en gestion de l’entreprise, Didier Amouroux a mené une carrière de Directeur des Ressources Humaines, Secrétaire Général, Directeur du Mécénat tout en dirigeant bénévolement des associations humanitaires. Son premier livre, historique, a été publié en 2004. Suivirent 2 recueils de nouvelles et 8 romans. « Contes solaires » a été récompensé en 2014 ; « Les étrangers du Val-de-Londres » en 2022 (prix « Paroles d’auteur(e)s »).

Lune bleue

Lune bleue

de Mariem RAÏSS

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/05/2024 | 13,00 €

« En un battement de cils, je suis mariée avec toi. Entre l’italien, l’espagnol et l’arabe. Je vois ma robe blanche, mes bijoux berbères, ton costume de troubadour. J’entends la musique de ton village médiéval et les chants tribaux de mon Afrique du Nord. Tout est là, condensé avec toi. Nous sommes la Méditerranée et l’Amour Divin réunis. Ça durera une éternité. Durant une vingtaine d’années et des centaines de Lunes, Dario et Séléné se croiseront, au hasard de cette place du petit village médiéval italien, perché sur les montagnes du Latium. » À travers ce texte sensible et poétique, nous suivons, au rythme des lunes, la vie de Séléné, ses passions, ses amours mais également sa position sur la terre, face aux autres, en tant que femme.

Mariem Raïss

Mariem Raïss est une funambule inclassable, tantôt professeur d’université, tantôt barista, narratrice, chercheuse en sciences humaines, hôtesse d’accueil ou écrivain, ce que lui permettent ses dons, sa capacité d’adaptation et une empathie exceptionnelle. Entraînée d’un pays à l’autre par le destin, cette amoureuse du verbe ayant le monde pour patrie, jongle avec le français, l’anglais, l’espagnol, l’arabe ou l’italien, des langues dont elle se régale et dont elle joue avec habileté. Ces multiples facettes nourrissent son écriture unique, qui nous embarque alors, au gré d’une plume insolente et naïve, dans des histoires où émotion et poésie se conjuguent pour notre plus grand plaisir.

L'arbre turquoise

L'arbre turquoise

de Jean-Luc BREMOND

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/04/2024 | 19,00 €

Issus d’un mouvement anabaptiste, Ivan, Rachel et leur fils Mikhaïl, paysans épris de vérité, engagés dans le mouvement pacifiste tolstoïen, fuient la guerre civile en Russie pour trouver une terre de paix. De rencontres en péripéties, ils vont au-delà de la liberté à laquelle ils aspirent : ils découvrent la voie turquoise de la réconciliation, l’arbre de vie planté jadis par les grand-mères.

Jean-Luc Bremond

Jean-Luc Bremond est né en 1964. Depuis de nombreuses années, il vit dans une communauté axée sur la non-violence où il exerce le métier de paysan boulanger et, quelques fois de potier. Il anime des ateliers de danses et pratique l’hypnose. C’est en marchant dans les grands espaces ventés du Haut-Languedoc, que des histoires sont nées pour devenir des romans.

Pour que tu deviennes grand

Pour que tu deviennes grand

de Nicole NONIN-GRAU

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/04/2024 | 15,00 €

« Pour que tu deviennes grand » est un roman psychologique dont l’écriture poétique introduit un sujet fort et actuel. Guillaume au centre de l’histoire est confronté au harcèlement à l’école. Il devient un enfant cible : une fragilité accentuée par un contexte familial difficile. Avec cet ouvrage, l’auteur confirme son écriture et sa signature poétique.

 

« L’engouement pour l’aspect psychologique de mes récits émane de ma passion pour la vie, pour toutes les vies. Elles sont aussi élaborées qu’un mécanisme d’horlogerie et si un seul de ses rouages manque ou défaille c’est tout l’ensemble qui se désorganise. Le décryptage des comportements propres à la psychologie induit une connaissance de soi et des autres. L’homme est un tout aussi bien dans sa conscience que dans son inconscience et ne peut être appréhendé que globalement. Cet ensemble que constitue l’esprit, l’intelligence et l’affectivité m’intéresse au plus haut point. »

Nicole Nonin Grau

L’écriture est pour l’auteure une thérapie : oui, mais pas seulement. Car, sans pouvoir l’expliquer son parcours a été jalonné d’une foule d’écrits, tant personnels que professionnels. Alors, elle trempe sa plume dans un vécu qu’elle romance de sa plume poétique. Éditée depuis 2013, elle a remporté le prix Maestro avec « Mon grand-père ce héros ». Une dizaine d’autres ont suivi et depuis sa principale source d’inspiration est la terre creusoise.

Monteverdi

Monteverdi

de Sophie GUERMÈS

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/04/2024 | 15,00 €

Au début des années 1630, Venise subit une épidémie de peste qui dura seize mois. La narratrice l’apprend en lisant un livre rapporté d’un séjour dans la Sérénissime en février 2020. Le carnaval a été interrompu par l’annonce d’une possible pandémie. Elle et ses enfants, placés en quarantaine à leur retour, habitent une autre lagune, en France ; ils espèrent reprendre rapidement une existence normale. Le temps semble toutefois retourner en arrière : les événements qu’ils vivent entrent en résonance avec ceux que relate la chronique vénitienne. Parmi les survivants, le musicien Claudio Monteverdi, indirectement lié à l’arrivée du fléau dans la ville, a pris une décision capitale. Ce roman déroule le fil d’imperceptibles changements qui mènent à des transformations radicales. Les contagions se propagent à bas bruit ; une union insensiblement se défait, une autre s’affirme, au terme d’un long cheminement intérieur. « Nous sortions de quarantaine pour entrer en confinement. Mais aux confins de quelle contrée, sinon de nous-mêmes ? »

Sophie Guermès

Professeure d’université, auteure d’essais sur la littérature, Sophie Guermès a aussi écrit plusieurs ouvrages de fiction qui suivent le cours de modifications silencieuses, et dans lesquels l’art tient une place importante : La Loge (L’Harmattan, 2002), Les Ombres portées (Triartis, 2016), Bucarelli-Roma (Les Éditions du Littéraire, 2018), Fellini. Songe d’une nuit d’automne (5 sens, 2021).

Mémoire vive

Mémoire vive

de Sophie PARLATANO

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 15/04/2024 | 13,00 €

Sofia n’a jamais connu ses grands-parents. Elle sait peu de choses de leur vie, si ce n’est qu’ils ont migré des Pouilles vers Milan, donné naissance à de nombreux enfants, souffert de la guerre et de la précarité. Pourtant, elle se sent liée à leur mémoire. Transgressant certains silences et certaines peurs, la jeune femme décide de mettre en lumière ce qu’elle ressent comme une entrave à son propre chemin et reconstitue l’histoire de ses ancêtres à partir des rares indices qu’elle a à disposition : une photographie, une lettre manuscrite, quelques paroles.

« C’est à la fois peu et amplement suffisant, car l’écriture a la faculté du feu, celle de partir de presque rien. » Au fur et à mesure du récit émerge la voix résiliente de Sofia.

« On écrit pour faciliter les passages. Pour déjouer les serres du silence, pour aérer ce qui s’asphyxie, pour libérer le flot de paroles comme un flux de sang empêché d’irriguer le corps qu’il doit nourrir. »

« Mémoire vive » intègre des éléments narratifs, mais aussi les rêves nocturnes et les réflexions suscitées par le processus d’écriture. Le texte affirme globalement l’existence d’une mémoire psychocorporelle et rend hommage aux gens dits « de l’ombre ».

Sophie Parlatano

Après des études de Lettres, Sophie Parlatano s’est formée à l’accompagnement spirituel de la personne, proposé par l’Association AASPIR, ainsi qu’à la relation d’aide (Carl Rogers). Elle habite la région nyonnaise où elle recueille les récits de vie d’autrui et anime des ateliers d’écriture. Elle est l’autrice du récit « Petite Voie intérieure » (Editions 5 sens) ainsi que de trois recueils de poèmes (Editions des Sables).

L'île de l'entre-monde

L'île de l'entre-monde

de Roselyne CUSSET

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/03/2024 | 14,00 €

Une île en Méditerranée, trait d’union entre terre et ciel, lieu de l’exil et de tous les possibles. Certains natifs de génération en génération, perpétuent les traditions, les autres choisissent la liberté. Parallèlement, une autre île lointaine, parmi des milliers en jeux de miroirs éclatés, révèle la fragilité de l’existence. Vanina quelques décennies plus tôt décidera de fuir l’héritage mortifère, tandis que Kimiko aujourd’hui choisira la libération. L’une et l’autre s’affranchiront à leur manière. Le sacrifice de la plus âgée rendra sacré son ultime passage. Orso le forgeron maitre de la malédiction, gardien du seuil regardera s’éloigner les bateaux, sans jamais franchir la passerelle, car il sait que s’il enfreint le pacte jamais il ne pourra revenir vivant sur l’île. Louis et Stéphane les descendants révèleront les blessures à jamais enterrées sur les plus hauts sommets de l’île. Reste la beauté de la nature qui parfois cicatrise les plaies. Au soleil couchant l’esprit du berger des morts veille.

Roselyne Cusset

Roselyne Cusset a toujours écrit sans oser proposer ses histoires dont beaucoup dormaient dans des carnets à spirales. C’est tardivement qu’elle a franchi le pas pour se faire éditer. Parallèlement elle s’est adonnée à de nombreuses passions comme la culture japonaise, la danse et la photographie. Elle a enseigné le yoga et a travaillé dans la communication et le journalisme. Aujourd’hui installée dans le sud de la France elle explore d’autres formes d’expressions artistiques.

Nager loin

Nager loin

de Gérard POURRET

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/03/2024 | 14,00 €

Louis, un vieil infirme dont le hobby est la préhistoire, se débat dans une société qui n’est pas faite pour lui. Son prochain objectif : nager le plus loin possible. Son père lui a laissé un cahier quand il était enfant avec un certain nombre de recommandations pour se réconcilier avec son corps. À l’occasion d’un voyage dans les Antilles, Louis et son épouse Madeleine retrouvent leur fille qu’ils n’ont pas vue depuis une dizaine d’années. Des tensions apparaissent entre le père et la fille. Sa petite-fille métisse parvient à donner un sens à sa vie, mais c’est dans la mer que le vieux Louis trouvera sa grotte enchantée et son dernier refuge.

Gérard Pourret

Gérard Pourret a écrit les scénarios d’une vingtaine d’albums pour la jeunesse dont certains ont été traduits à l’étranger. En particulier il est l’auteur de la collection Graines d’ados qui a reçu de nombreux Prix. Il vit à Toulon où il écrit et peint dans son atelier près du port. Nager loin est son deuxième roman.

Le fil des destins II

Le fil des destins II

de Dominique JÉZÉGOU

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 15/03/2024 | 21,00 €

Deux femmes, deux époques, deux continents. D’un côté, Marie, une domestique lyonnaise confrontée aux injustices sociales de la France du XIXe siècle. De l’autre, Shana, une institutrice de la tribu des Métis qui se bat pour son identité culturelle dans le Manitoba des années 1990. Pendant plus d’un siècle, les destins des familles de Marie et Shana, façonnés par les bouleversements de l’Histoire et porteurs d’une histoire commune, vont se croiser au gré des passions, amours interdites, drames d’une société sans concession, sur fond d’évolution industrielle, textile et ferroviaire, en France et au Canada.

Dominique Jézégou

Longtemps journaliste dans la presse écrite, Dominique Jézégou a notamment vécu et travaillé en Afrique ainsi qu’en Polynésie française. Après « Vin de Tahiti, jusqu’au bout du rêve », l’histoire d’un vignoble, publiée aux éditions Féret, elle a ensuite écrit un roman « Le secret derrière le mur » qui a reçu le Prix Anne Bert en 2021. Avec « Le parfum des mangues et autres poèmes », carnet poétique paru en 2022, elle a choisi de souligner toute la beauté et la singularité de Tahiti. Son nouveau roman « Le fil des destins » invite cette fois le lecteur à découvrir une incroyable fresque familiale, marquée par les bouleversements historiques et industriels, en France et au Canada.

Quatrain de saisons L'été

Quatrain de saisons L'été

de Chaouki DACHRAOUI

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 15/03/2024 | 15,00 €

Nous irons nous promener dans les champs, un épi de blé tendre en bouche. Nous parlerons de nos échecs et de nos entraves. Nous parlerons de notre passion. Tu souffleras sur nos serrures. Elles partiront en fumée, dans une légère brise de feu que nous happerons de nos mains. Les flammes s’écarteront à chacun de nos brassages pour se refermer aussitôt. Nous coudrons ton feu au mien et nos cicatrices disparaîtront. Des gardiens lumineux dispersent une nuée de poussières d’anges sur notre passage. Elles scintillent, pour retomber à nos pieds dans une extrême gravité. Les particules se télescopent en tournoyant, se pressent dans des brasillements individuels. Ils sont par terre, éparpillés comme au lendemain d’une joyeuse fête. Je ramasserai une poignée de cotillons rouges que je fixerai sur tes cheveux. Je te regarde. Tu seras coiffée d’un arc en ciel, fait de fragments délicats. Qu’as-tu emporté avec toi ? Des incendies, des trêves et des rêves d’unions qui m’écorchent encore le cœur… Miren est morte voilà dix ans. Je ne le découvre qu’aujourd’hui.

Chaouki Dachraoui

L’auteur raconte son immigration en Belgique à travers ses quatrains. Le premier était un printemps tunisien, déjà édité par 5 sens éditions. Dans ce nouveau recueil, il nous livre un été torride fait de passions et de déchirements. Il apprend à aimer, sans retenue, sans interdits, sans surveillance. Une recherche intérieure libre qui va le conduire à des excès. Il vit à l’intérieur d’un musée qu’il nous livre dans ses moindres recoins.

Shanga

Shanga

de Cikuru BATUMIKE

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/03/2024 | 13,00 €

Des années 80 aux années 2000, la pratique de mariages mixtes est une évidence, entre afro-européens, en Europe et particulièrement en Suisse. Ce phénomène naturel lié à la nature humaine, fait fi des origines natales et de la couleur de peau. Des enfants métis naissent des conjoints mixtes ou binationaux ; de l’union entre un Noir et une Blanche ; entre un Blanc et une Noire. L’ère est à la fusion ; celle du métissage qui permet aux contraires de se croiser, de se rejoindre voire de se repousser. Des débats se font entendre çà et là. Des avis sont émis sur un phénomène bousculé par des préjugés ou des caricatures soutenues par une certaine opinion. Toléré, d’un côté, il fait son bonhomme de chemin. De l’autre, le phénomène est broyé dans une violence inouïe, par des lois administratives. Le statut juridique de la conjointe étrangère ou du conjoint étranger non ressortissant de l’UE ou de l’AELE reste chancelant. On enregistre facilement de nombreux cas d’expulsion de la Suisse, des sujets en situation irrégulière. Entre autres aléas, le métissage peut s’avérer être une porte ouverte à l’émergence des tentatives de marginalisation, de la discrimination ou de l’idéologie raciste. Evoluant entre deux identités et deux cultures, les enfants métis en font injustement les frais. Shanga est plus qu’une histoire d’attachement d’une fille à un père qu’elle n’a pas connu : une réalité de l’effacement du père, un frein à l’éventuelle construction sociétale du personnage principal. Ce roman s’inspire de faits réels.

Cikuru Batumike

De nationalité suisse, Cikuru Batumike est originaire de Bukavu (RD Congo). Il est journaliste de formation et écrivain. À son actif : des articles de presse, des recueils de poèmes et des écrits aux différentes tonalités. Il est membre de l’Union de la presse francophone et de la Société des poètes français. Shanga est son premier roman.

Les asphodèles fleurissent sur l’asphalte

Les asphodèles fleurissent sur l’asphalte

de Julien BRUN

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/02/2024 | 14,00 €

Un violent accident de moto plonge Elisenda dans le coma. De son lit d’hôpital, elle entend ce qu'il se passe autour d’elle, mais demeure impuissante, sans pouvoir ni bouger, ni parler. Entourée d’un voile opaque, elle se bat contre la mort, flirte avec la vie, ressasse le passé, affronte ses remords et papillonne avec l’amour…Un roman intimiste qui invite à réfléchir sur la vaste question du sens de l’existence.

Un texte très émouvant où nous volons sur les mots, à fleur de peau, ne sachant quelle en sera la sortie. L’état comateux ramène à l’enfance, à sa vie parcourue, au positif, au négatif, comme des bulles de souvenirs qui tournent en boucle avec toujours cette phrase qui revient : “Je ne sais”, et qui résume bien la situation de l’humain face à sa finitude. Cette belle histoire est une ode à la vie.

Julien Brun

Julien Brun est né et habite Montpellier. Il écrit des romans. Passionné de littérature hispanique et latino, il passe son temps entre sa fille et sa passion pour l’écriture. Imprégnée d’humanisme, révulsée par les inégalités, sa plume acerbe et sentimentale entrevoit un monde imparfait, mais bercé d’espoirs. 

Nom d'un chien, nom de Dieu et non grata

Nom d'un chien, nom de Dieu et non grata

de Marcel TISSOT-DIT-SANFIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/01/2024 | 12,00 €

Un de ces matins où il faut quelques secondes pour remettre le monde là où on l’a laissé la veille.

– Bonjour, dit-elle debout au pied du lit, en enfilant son pantalon.

Je lui réponds que cela reste à voir, en me levant pour me servir un verre d’eau à la cuisine qui se trouve à deux mètres, car j’habite un minuscule studio meublé.

– C’est vrai que tu écris des scénarios pour Hollywood ?

– Hollywood, ça reste à voir ça aussi. Mais, oui, je suis scénariste, et actuellement sur un gros coup…

– Un gros coup oui je sais.

Il y a quelques secondes de silence pendant qu’elle remet son haut.

Marcel Tissot-Dit-Sanfin

Marcel Tissot-Dit-Sanfin est né en Suisse le 15 octobre 1989. Dans son premier roman, l’auteur nous plonge dans la vie d’un ouvrier trentenaire et aviné, entre prolétaire raté et génie de l’échec. Le personnage envie une réussite artistique, et peut-être, naïvement, une considération intellectuelle. Ce roman à l’humour grisant est un saut dans l’absurde, au côté d’un personnage détestable et touchant à la fois.

Le petit éclusier

Le petit éclusier

de Claude RAMIREZ

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 15/01/2024 | 16,00 €

Claude apprend qu’il est cocu un soir puis veuf quelques heures plus tard. Persuadé de ne plus avoir envie de rien tant sa femme lui était indispensable, il se laisse dépérir lentement. Dans sa chute, pourtant, une main chaude, menue se tend vers lui, celle de Thomas, son petit-fils.

Ce texte offre un récit aux émotions vives, dont les relations humaines, complexes et profondes, parlent à grand nombre d’entre nous, même en silence.

Claude Ramirez

Après avoir raccroché son brassard « police » et écrit deux romans, Claude Ramirez récidive et nous livre une histoire emplie d’humanité, de sensibilité et avec toujours une dose d’humour.

L'enfant K

L'enfant K

de Vincent GAULTIER

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 15/12/2023 | 20,00 €

Parce qu’il aime un garçon, le jeune Tommaso De Luca, 14 ans, fils ainé d’une riche et très catholique famille romaine, est condamné à subir une thérapie de conversion. Parce qu’il refuse de se « convertir », son père l’envoie passer ses vacances en Allemagne, aux mains d’une inquiétante association, dans une maison de Dachau ayant appartenu à d’anciens officiers SS… Parce qu’ils sont « différents », d’autres jeunes y sont enfermés avec lui. Mais quelles sont donc les intentions des encadrants et des familles qui leur ont confié ces enfants ? En quoi cette histoire réactive-t-elle celle de « l’enfant K » ? C’est ce que devra découvrir le journaliste Bartoloméo Vittali pour tenter de retrouver la trace de Tommaso et de ses camarades. Il lui faudra pour cela se replonger dans un passé douloureux et comprendre que, comme dit un proverbe allemand : « l’amour et la haine sont des parents consanguins »…

Vincent Gaultier

On retrouve dans les livres de Vincent Gaultier le goût de l’histoire et la passion du voyage… Ce troisième roman fait suite à « L’œuvre de Balilla ».

Les énigmes de l'espoir

Les énigmes de l'espoir

de Lyazid HADJ-SMAHA

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/12/2023 | 13,00 €

Au cœur de la "décennie noire" en Algérie, Youcef, un jeune artiste peintre, découvre un don unique : la prémonition. Animé par le désir de devenir un héros pour sa famille et son pays en ces temps sombres, il prédit les drames à venir à travers des visions qu'il transpose sur des toiles mystérieuses. Ses créations deviennent une boussole pour sa mère, Maria, et son grand-père, Michaël, qui les décryptent pour éviter des tragédies imminentes. "Les énigmes de l’espoir" rend hommage aux familles algériennes qui ont survécu à des années de plomb, explorant le rêve caché de posséder un prémoniteur, et le courage d'une famille progressiste déterminée à maintenir son amour de l'art en dépit des obstacles. Plongez dans cette épopée qui mêle réalité et prophétie, dans un pays en pleine tourmente. Ce roman légèrement ésotérique éclaire la décennie noire d'Algérie d'une manière nouvelle, offrant un aperçu de la résilience et de l'espoir au milieu des ténèbres.

Lyazid HADJ-SMAHA

Né en 1988 à Mostaganem en Algérie, Lyazid HADJ-SMAHA est architecte/géographe de formation et Docteur en Science de l’Information et de la Communication de l'Université Polytechnique Hauts-de-France. Passionné par la littérature, il consacre son temps libre à l'écriture.

https://www.linkedin.com/in/lyazid-hadjsmaha/

Pigalle

Pigalle

de Boris CUNY

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/12/2023 | 12,00 €

La nuit, il n’y a qu’à ouvrir les yeux pour assister au spectacle. La faune noctambule s’en donne à cœur joie. Entre les alcoolos, les camés et autres déviants, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Sur le boulevard, les sex-shops attirent toute sorte de clientèle. Les putes et les travelos sont toujours là, peu nombreux mais résistants. Les clubs de strips et libertins font leur beurre. C’est tout ce microcosme urbain qui rend l’atmosphère de Pigalle particulière. C’est pour tout ça, toute cette différence qui n’existe nulle part ailleurs qu’on se sent bien ici. Pour nous, il y a le reste du monde et juste au-dessus, il y a Pigalle, la nuit. C’est l’histoire de Camille et Franck mais c’est surtout celle de Pigalle, ce quartier mythique, théâtre des rêves où ceux-ci ne durent jamais longtemps si l’on emprunte le mauvais chemin.

Boris Cuny

Né le 11 août 1981 à Perpignan, Boris Cuny exerce le métier de portier dans les bars de nuit et discothèques depuis 17 ans. Passionné de littérature, il se met à écrire en 2020. Pigalle est son premier roman.

Le fil des destins I

Le fil des destins I

de Dominique JÉZÉGOU

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 09/12/2023 | 21,00 €

Deux femmes, deux époques, deux continents. D’un côté, Marie, une domestique lyonnaise confrontée aux injustices sociales de la France du XIXè siècle. De l’autre, Shana, une institutrice d’origine Métis qui se bat pour la reconnaissance de son identité culturelle dans le Manitoba des années 1990. Une histoire commune, marquée par les secrets, les amours interdites et les drames, lie ces deux femmes, toutes deux victimes d’une société sans concession. Pendant 130 ans, les destins de leurs familles, façonnés par les bouleversements de l’Histoire, vont se croiser au gré des passions, drames et rivalités, sur fond d’évolution industrielle, textile et ferroviaire, en France et au Canada.

Dominique Jézégou

Longtemps journaliste dans la presse écrite, Dominique Jézégou a notamment vécu et travaillé en Afrique ainsi qu’en Polynésie française. Après « Vin de Tahiti, jusqu’au bout du rêve », l’histoire d’un vignoble, publiée aux éditions Féret, elle a ensuite écrit un roman « Le secret derrière le mur » qui a reçu le Prix Anne Bert en 2021. Avec « Le parfum des mangues et autres poèmes », carnet poétique paru en 2022, elle a choisi de souligner toute la beauté et la singularité de Tahiti. Son nouveau roman « Le fil des destins » invite cette fois le lecteur à découvrir une incroyable fresque familiale, marquée par les bouleversements historiques et industriels, en France et au Canada.

Racines siciliennes

Racines siciliennes

de Gilles LA CARBONA

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 09/12/2023 | 21,00 €

Du pont il put distinguer la Sicile. Instinctivement ses yeux cherchèrent sur la côte les lieux familiers qu’il fréquentait il y a peu de temps encore. Ce n’était pas des endroits où il venait régulièrement. Il lança son regard plus loin dans les terres. Il devina les villages connus, sa ville natale. Tout ceci devenait un souvenir dont il ne mesurait pas la portée. Il y avait l’instant présent, et c’est tout. Des images, des parfums… Toute une vie se dérobait sous ses yeux, happée par la nécessité de la fuite. Là-bas reposait sa femme, et il n’avait pas pu lui rendre un dernier hommage. Sa tombe serait à jamais une idée.

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve lès Avignon en 1963, Gilles La Carbona vit actuellement dans le Vaucluse. Bercé par la truculence de sa Provence natale, autant que par la douceur de l’océan ou le mystère des berges des gaves, l’auteur commence à écrire il y a plus de vingt ans. Romancier, dramaturge, passionné de littérature, de nature, épicurien à toute heure, il signe là son nouveau roman.

Déchirures d'enfance

Déchirures d'enfance

de Francis LA CARBONA

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 09/12/2023 | 20,00 €

"Telle une hydre aux innombrables tentacules, l'âge a enroulé des spires si nombreuses autour du cœur de Jérôme qu'il a cessé de les compter. Il lui suffit de voir dans les yeux des autres qu'il est un vieux, très vieux bonhomme."

Un soir d'anniversaire, Jérôme, bénédictin nonagénaire, se remémore les turbulences traversées au cours de son enfance tiraillée, émiettée. Quoique lointaines, les cicatrices en sont indélébiles ; car les coups durs n'ont pas manqué. Ils ont fait de la vie du petit Félicien un tel fardeau que, tandis qu'il n'avait pas encore vingt ans, il a pensé en finir avec un chemin jalonné de bien trop de chaises vides. Un père truand, une mère disparue, des grands-parents grignotés par l'âge qui finira par les effacer ; puis l'orphelinat et une famille d'adoption que la guerre va fracturer. Comment avoir encore l'envie au sortir de tant d'épreuves ? Accueilli dans un monastère où il ignorait qu'il resterait, il a découvert au plus profond de lui, pas à pas, une sérénité que le monde ne pouvait plus lui offrir. Une longue nuit d'insomnie commence, qui suffira pour que s'égrènent tous ses souvenirs ; nombreux, douloureux.

Par ce roman qui ressemble à une histoire vraie, l'auteur poursuit l'exploration des destinées, avec une sensibilité qui affleure à chaque mot.

Francis La Carbona

Avec ce quatrième roman, l’auteur ne cède rien à l’exigence d’une écriture travaillée. Du moins est-ce son fil conducteur. Retraité en Normandie, paisible terre d’adoption, son plaisir demeure intact à sculpter une nouvelle fiction qui, dit-il, participe de son besoin émotionnel. La solitude de l’écriture est passagère, ajoute-t-il ; la promesse d’un plaisir immense : le partage avec un lecteur. Une certaine déclinaison du vivre ensemble, en somme.

Les autres étoiles

Les autres étoiles

de François-Claude FELIX

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/11/2023 | 23,00 €

Après l’odyssée fondatrice ...un beau voyage, puis l’itinéraire dantesque Au milieu du chemin, qui retraçaient les errances de personnages en quête de leur identité, au travers d’amnésies individuelles ou collectives, Les autres étoiles s’attache aux parcours, de guerres en paix, histoire et intime mêlées, de ceux laissés en marge des précédents récits. Charles, engagé en Indochine pour fuir les absents, frère déporté et femme enfuie ; une rencontre, et tout un nouveau monde s’ouvre – Altaïr, Bellatrix, Antarès, étoiles combattantes. Prunee, débarquée sur un quai, livrée à son seul instinct de survie : échapper à sa famille – Mira, étoile double, la Merveilleuse. Les astres ne se soucient guère de l’ordre du temps. Passé et présent leur sont contemporains.

François Claude-Félix

François Claude-Félix est né à Alger avant l’indépendance. Après des études supérieures scientifiques et socioéconomiques, il a mené une carrière dans le commerce international, puis l’enseignement. Romancier, poète et plasticien, il convoque dans son œuvre – aux côtés de son imaginaire – la mémoire de sa famille, son parcours de vie et ses engagements politiques et philosophiques.

Au loin, l'incendie

Au loin, l'incendie

de Hervé GENOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/11/2023 | 16,00 €

Sven, écrivain et journaliste au passé romanesque, la cinquantaine passée, a sombré lentement dans les affres de l’alcool. Aidé par sa fille, il accepte de se faire désintoxiquer. À son retour de cure, il retrouve sa belle maison en bord de mer, dévastée. Quelques jours plus tard, il reçoit par mail une forte demande de rançon, en échange du silence sur les conditions d’acquisition de son patrimoine, pas tout à fait claires…

Hervé Genot

Hervé Genot vit à Nice depuis plus de trente ans. Passionné de littérature et d’écriture il publie un premier recueil de poèmes à l’âge de vingt ans, principalement inspiré par son séjour en Polynésie Française. En 2019, il publie la biographie de son père. Musicien auteur-compositeur-interprète, il se produit au sein de différentes formations dans toute la France, depuis le début des années 2000. « Au loin, l’incendie » est son deuxième roman.

Fragments d'un sentiment

Fragments d'un sentiment

de Christian DE MAUSSION

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 15/11/2023 | 12,00 €

Qui m’attend dans la vie ? La musique, c’est Madame Bovary réussie. La cisailleuse endiablée voisine avec les lauriers et les bougainvillées. À mesure que j’écris, le mystère s’épaissit. Le poème s’abreuve de stupeur, se désaltère de voyelles. Qu’est-ce qu’un style ? Une manière d’être seul. Je cherche une arme, un lieu exempté du stable sourire de prostituée, le goût âcre d’une rare sauvagerie. L’histoire est le sous-produit littéraire de la démonstration mathématique. Les événements sont liés comme s’enchaînent les prisonniers. Je rogne les liens du récit, libère les phrases endolories. La littérature batifole par nature, caracole dans les terrains vagues, emmortaise les bouts rapiécés, fonde un royaume étoilé, une localité métissée, cousue d’orties et de fantaisie. La littérature se parfait dans une langue d’étrangeté. La splendeur est une invitée qui n’a pas d’heure. Dans la voix d’une mère, je reconnais le timbre originaire. Dès la première seconde, j’ai su que j’étais limité, que je n’en aurais pas une deuxième. Je soigne l’ouvrage avec une figure d’enfant sage. J’essaie la désinvolture qui sied. J’agence la négligence d’une piété à l’insouciance d’un ciselé. L’été s’use. Le jour se rétracte, se colore de nuit. L’été se conjugue au passé. Une phrase, c’est comme une touche de bleu, il faut oser. J’observe l’absence de réalité cognée, sans la matière d’une chair. « J’enviais la félicité des bêtes ». Qu’est-ce qu’un style ? Une manière d’être seul.

Christian de Maussion

Jadis chef d’entreprise, l’auteur a entrepris des chefs-d’œuvre. Il cofonda l’Institut Multi-Médias. Il a publié des textes dans Le Monde, Le Figaro, La Croix, Libération, L’Idiot International, Les Cahiers de l’Herne. Il a fait paraître des récits singuliers sur Charles de Gaulle, Nicolas de Staël, Michel Serres. Il rédige des chroniques pour Service Littéraire. La rubrique « Maussion de censure » lui est dévolue. L’auteur aime lire, écrire, bref ne rien faire.

Les Êtres de Langhãem

Les Êtres de Langhãem

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 15/10/2023 | 24,00 €

Au sein du Matin des Archanges, le Journal de François Karradec, l’exobiologiste Ketty Brownel enquête sur l’existence d’humanoïdes stellaires. Dans le cadre d’une expédition hasardeuse, lorsque l’une de ces créatures la soustrait à l’attaque d’un Alien, Ketty ne peut que se lancer sur la piste de ces êtres en dépit des avertissements de son mentor. Sa quête la mènera de l’Islande, aux terres canadiennes et d’Amérique du Sud, jusque dans les îles du Pacifique. Quand la jeune femme croise le chemin de Brouth Mac Tavish, un homme ténébreux œuvrant au sein des gouvernements occultes, elle n’aura de cesse de s’en éloigner lorsqu’elle comprend que l’Archonte des Bäanhs l’a prise en chasse pour des raisons qu’elle ne devine pas encore. Que découvrira-t-elle, à l’ultime fin, pour que tout son univers en soit irrémédiablement bouleversé ? Ce récit relate la traque d’un Alien pour l’Humaine qu’il a sélectionnée entre toutes. C’est aussi l’embrasement d’une passion aveugle entre deux êtres plongés dans les affres d’un futur proche, envenimé par les conflits entre races, que celles-ci soient de la Terre ou des mondes alentour.

Christine Barsi

L’auteure puise son inspiration dans ses études en biologie, et dans son métier dans les ressources humaines. L’auteure écrit depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique. Elle est membre du Conseil d’administration de sa ville, afin de promouvoir la littérature et elle est Présidente de l’association culturelle Les Mondes Mutants. Plusieurs romans publiés et un recueil de nouvelles dont l’une, L’Avatar, a gagné le prix René Barjavel 2022.

Nos plus beaux jours sont des mensonges

Nos plus beaux jours sont des mensonges

de Francisco ARENAS FARAUSTE

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 15/08/2023 | 12,00 €

Une simple lettre peut-elle changer le cours d’une vie ? Un courrier inattendu, reçu un jour ordinaire, peut-il subitement éclairer les événements de notre passé d’une lumière nouvelle et ainsi changer notre destin ? Dans le Paris du tournant du XXe siècle, des révélations étonnantes bouleversent notre héroïne, Mathie, et lui font brutalement prendre conscience des mensonges qui ont brouillé sa compréhension des principales étapes de son existence.


« Nos plus beaux jours sont des mensonges » est également un roman moderne sur la puissance de l’écriture au service de l’imagination. Dans quelle mesure, l’écrit peut-il modeler et altérer notre perception de la réalité ? Ce déploiement de fantaisie et d’enchantement nous interroge aussi sur notre conception du bonheur : vaut-il mieux vivre heureux dans l’illusion ou malheureux dans la réalité ?

Après « Le comte foudroyé », Francisco Arenas Farauste nous livre le deuxième opus de sa trilogie sur l’illusion et les illusions.


Francisco Arenas Farauste

Francisco Arenas Farauste est né en Espagne et vit désormais en Suisse. Autodidacte curieux, il observe le genre humain et essaye, à sa façon, de témoigner des absurdités, des folies de ce monde. Après un premier roman « Le comte foudroyé » et un recueil de nouvelles « Huit mille », « Nos plus beaux jours sont des mensonges » est son deuxième roman.

Je t'aime Histoires en déséquilibres

Je t'aime Histoires en déséquilibres

de Veronique CASTANYER

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 23/05/2023 | 13,00 €

Parce que l’on voudrait que jamais rien ne s’arrête, ce livre dit notre fragilité à aimer, notre fragilité à être, nos peurs. Mais aussi nos rires, des mains qui se touchent et des derniers baisers, des avions que l’on prend pour s’échapper ou revenir, des envies, trop de je t’aime, jamais assez. Et puis des larmes et de vraies morts. Ce livre raconte la vie, celle que l’on m’a racontée, celle que j’ai inventée, celle qui me touche chaque jour dans sa vulnérabilité, celle qui dit l’amour, surtout.

Veronique Castanyer

Auteure, comédienne, et metteuse en sce?ne, Veronique Castanyer pratique le seule en sce?ne depuis plus de 30 ans. Au théâtre, elle donne voix et vie à ses interlocuteurs intérieurs, personnages un peu fous, un peu fragiles, pétris d’une tendresse et d’une fausse nai?veté aussi dro?les qu’émouvantes. Aujourd’hui, Veronique Castanyer a eu envie de poser là ses mots et ses histoires, de les tenir dans ses mains tout simplement.

La porte aux losanges

La porte aux losanges

de Nicole CHAPPE

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 23/05/2023 | 15,00 €

Flo, Elsa, Hugo et Max sont invités dans la nouvelle maison de leur ami Ralph, un génial inventeur. Ils vont de surprise en surprise, ravis par ses dernières découvertes : ici, des bulles servent de lampes pour éclairer la pièce ; là, les pages d’un livre tournent en suivant le mouvement des yeux... Les choses se compliquent quand Ralph leur présente d’étranges miroirs qui permettent de voyager à une vitesse jusque-là inconnue. Ses explications sont tellement étonnantes que personne ne le croit... L’inventeur serait-il devenu fou ? Flo se souvient alors d’une porte couverte de losanges qui pourrait bien avoir des pouvoirs semblables à ceux des miroirs et décide de la retrouver. Toute l’équipe la rejoint pour tenter de percer le mystère de la fameuse porte mais ils ne sont pas les seuls à s’y intéresser. Qui sont donc ces personnes et que veulent-elles ? Ralph et ses jeunes amis sont loin de se douter de ce qui les attend...

Nicole Chappe

Née à Tulle, en Corrèze, Nicole Chappe est l’auteur de plusieurs romans pour les enfants et de contes pour les plus jeunes. Passionnée dès son plus jeune âge par la lecture, elle aime inventer ses propres personnages auxquels elle fait vivre de formidables aventures.

Le funambule

Le funambule

de Frédéric SURGAN

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 23/05/2023 | 20,00 €

Lisette a fui la France dès la fin 1945 pour s’installer en Louisiane avec l’espoir d’y entamer une nouvelle vie, emportant avec elle un lourd secret. Ses deux fils, Lanny et Roly, ont grandi là, comme à l’écart, entre les méandres du bayou Teche et le lac Fausse Pointe. Quand, au printemps 1959, Lisette disparaît dans des circonstances troubles, Roly s’engage sur une route de plus en plus inquiétante pour découvrir ce qui est arrivé à sa mère et que justice soit faite, au grand dam de Lanny, pour qui la quête de son frère devient une forme de cauchemar dans lequel il redoute de basculer. Il semble bien cependant que Lisette ne soit pas la seule à avoir fait le voyage en Louisiane au lendemain de la guerre...

Frédéric Surgan

Frédéric Surgan est né à Nantes et est juriste de profession. Après plusieurs manuscrits inédits, il publie en 2017 chez 5 Sens Editions un premier roman, Avant que les ombres s’enfuient. À la fois sombre et drôle, sur fond d’enquête sur l’histoire familiale, il sera récompensé en 2019 au salon du livre de la Krutenau à Strasbourg. Le funambule, thriller psychologique et historique, est le deuxième roman qu’il publie.

L'évasion des filles vierges britanniques

L'évasion des filles vierges britanniques

de Christine PAYEUX

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 07/04/2023 | 18,00 €

« Réussir ou mourir », telle est la devise de l’Institutoù vivent cloîtrées les demoiselles sans nom, vierges et orphelines au Royaume imaginaire du Barokistan. Vouées à l’apprentissage de la peinture et de la musique baroques, elles subissent la tyrannie d’un despote ubuesque. Leur diplôme final leur sera fatal en cas d’échec : viol et éventration au château d’un mystérieux baron sanguinaire et milliardaire, voyou de l’évasion fiscale. Les demoiselles sans nom se rebellent. Réussiront-elles leur Evasion Collective et Solidaire ?

Christine Payeux signe ici un roman impertinent à l’imagination débridée, une dystopie à l’humour féroce et décalé. Se jouant des correspondances entre peinture et musique, son écriture, réflexive et critique, adopte le style de l’outrance baroque. Dans un foisonnement de situations tragi-comiques, elle sonde les émotions paradoxales, interroge les enjeux de la représentation et les trompe-l’œil de la société du spectacle.Ce texte jubilatoire, aussi loufoque que poignant, nous plonge dans un univers dont l'absurdité et le chaos se font l’écho de notre monde contemporain.

Christine Payeux

Musicienne à la viole de gambe et romancière, Christine Payeux a participé à de nombreux concerts et à l’enregistrement d’une trentaine de disques de musique baroque. L’Evasion des Filles Vierges Britanniques est son cinquième livre.

Circonstances des saisons

Circonstances des saisons

de Alexandre PONCIN

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 07/04/2023 | 9,00 €

Ce recueil de tercets puise avec amour et humilité dans une tradition poétique pluricentenaire prenant source au Japon. J’ajoute mes scrupules d’encre, d’espace et de silence au cairn commun des poètes. Je souhaite ici accueillir et honorer les présences quotidiennes qui nous escortent dans nos vies. Mais la tâche que je me fixe serait incomplète si je ne tentais pas aussi de consigner la trace vibrante des absents. Ces tercets ont souvent l’allure concentrée de petites méditations, d’ariettes fugitives, d’instantanés et autres choses de ce genre ; ils sont ces petits dépôts écumants, scintillants, laissés au gré des marées sur l’estran, ce peu de bruits dans un monde parfois inaudible.

Alexandre Poncin

Alexandre Poncin livre une poésie intime de l’évènement, ouverte à la rencontre. Attentive au temps, soucieuse du commun, sa parole souvent se fait vive : elle est aussi bien appel que confidence. La violence et son ambivalente postérité constituent la trame de son écriture. Circonstances des saisons est son deuxième livre, après Le Malaise et l’échappée paru chez le même éditeur. Son troisième livre, Paroles Mendiantes est à paraître.

Entre Eux Deux

Entre Eux Deux

de Margaux ER PAYN

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 30/03/2023 | 23,00 €

Au Crépuscule du Monde des Humains, dans une France sous perfusion extérieure, Mathias occupe son temps à redoubler. S’entête à subir passivement au milieu de ses pairs. Jusqu’à ce qu’une éminente intelligence en fuite, échoue un soir, dans le hall de son immeuble, père de la Perfection artificielle. Et que le thésard va devoir conduire loin. Plus qu’il ne l’aurait jamais cru...

Margaux E. R. Payn

L’auteur est en direction de ses trente ans. A une curiosité inébranlable pour tout ce qui peut constituer ce monde. Et aime particulièrement raconter des histoires.

Le diable ne se repose jamais

Le diable ne se repose jamais

de Agnès OLLARD

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 30/03/2023 | 20,00 €

À Rochebrune, au sein de la belle demeure ancestrale, la famille Forestier vit ses amours et ses conflits sous l’œil souverain de Malinette, la grand-mère et de son fils bien aimé, le grand Max. Une photo de famille idéale. Mais Alex, l’ainée des filles va recevoir une série de lettres anonymes dans lesquelles plusieurs femmes témoignent de leur douleur quand leurs vies sont soudainement percutées par les bouleversements du siècle et la fureur des guerres. Qui sont ces femmes ? Que veulent-elles ? Qu’ont-elles à voir avec les Forestier ? Il va falloir un drame pour que des morceaux de vérités surgissent des mémoires.

Agnès Ollard

Agnès Ollard est née en 1954 à Angoulême en Charente où elle réside toujours. Elle écrit son premier roman « La chaise rose de Virgile. » Editions Spinelle en 2020. Puis publie un second livre. « Dentelle et salopette. » Editions 5 sens en 2021. Elle signe avec « Le diable ne se repose jamais » son troisième roman. Des romans sur la fatalité et l’âpreté du monde venant bousculer des vies ordinaires, des mises en récits pour capter la complexité des âmes et des mises en mots pour exprimer l’indicible. L’écriture acérée d’Agnès Ollard, marquée de ruptures entre violence, poésie et humour vient renforcer, s’il en est encore besoin, les paradoxes des êtres. Ce dernier récit qui met en scène des personnages profonds et fragiles, entraîne le lecteur et bouscule son émotion.

Identités brisées

Identités brisées

de Denis EMORINE

Fiction (5 SENS) | Paru le 06/03/2023 | 12,00 €

L’écrivain Dominique Valarcher a quitté le domicile conjugal en laissant à sa femme, Laetitia, un mot laconique où il indique qu’il a besoin de réfléchir. Celle-ci, inquiète, ignore où il s’est réfugié. Mari fidèle et toujours amoureux de sa femme, il est pourtant troublé voire fasciné par l’étudiante Nóra Nemeth que les époux Valarcher ont rencontrée récemment en Hongrie. L’écrivain se culpabilise : la fidélité est pour lui la vertu cardinale. Il ne saurait se partager entre deux femmes. Le hasard – mais est-ce vraiment le hasard ? – va provoquer la rencontre de Nóra et de Dominique à Nice lors d’un colloque consacré à la littérature française…

Denis Emorine

Denis Emorine est né en 1956 près de Paris. Il a avec l’anglais une relation affective parce que sa mère enseignait cette langue. Il est d’une lointaine ascendance russe du côté paternel. Ses thèmes de prédilection sont : la recherche de l’identité, le thème du double et la fuite du temps. Son théâtre est joué en France, en Grèce, au Canada (Québec) et en Russie. Ses livres sont traduits et édités en Grèce, Hongrie, Italie, Roumanie, Afrique du Sud, Inde et aux États-Unis.

http://denis.emorine.free.fr/ul/accueil.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_Emorine

 

Les larmes de lait

Les larmes de lait

de Véronique BOUCAULT

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/12/2022 | 13,00 €

Rose va sur ses 60 ans, l’âge qu’avait sa mère lorsque celle-ci est morte. En souffrance elle décide de se confier à Mme B psychologue mais son histoire fait aussi écho à celle de sa thérapeute. Ce récit parle de la difficulté d’être un enfant au sein d’une famille en crise, du lien générationnel et du poids de sa dette. Ce pourrait être aussi l’histoire de générations de femmes, du lien maternel si puissant et parfois si dévastateur…

Véronique BOUCAULT

Véronique BOUCAULT vit et travaille dans les Bouches du Rhône. Assistante sociale de profession elle poursuit en parallèle ses passions : l’animation d’ateliers d’écriture et l’écriture personnelle avec une préférence pour les récits de vie, la poésie et les contes. Elle est lauréate de plusieurs concours de poésie régionaux. « Les larmes de Lait » est son deuxième ouvrage, après « L’entre deux, chronique d’une enfance peu ordinaire » paru aux Editions LACOUR en 2020.

 

Huit mille

Huit mille

de Francisco ARENAS FARAUSTE

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 20/12/2022 | 9,00 €

Pourquoi huit mille ? Un cœur au repos bat en moyenne soixante-deux fois par minute. Huit mille battements de cœur, c’est environ deux heures de lecture. Le temps qu’il vous faudra pour parcourir ce court recueil. Huit mille mots, c’est le nombre exact que comporte cet ouvrage, quatrième de couverture et titres compris. Huit mille caractères, c’est la longueur précise de chacune des cinq nou­velles contenues dans ce livre. Car, nous ne retenons que dix pour cent de ce que nous lisons, alors n’ex­primons que l’essentiel, ce qui marquera les esprits. « Huit mille » est né de cette ambition. Un recueil nécessairement bref, illustré pour sublimer toutes les émotions. Parler d’un thème complexe, la mémoire. Comprendre et res­sentir, à l’aide de très peu de phrases, qui n’en seront que plus percutantes. Mais le jeu sur la forme et la contrainte ne doit pas pour autant masquer le fond. « Huit mille » ne saurait être réduit à un vain exercice de style. Ce recueil engage une réflexion profonde sur la mémoire.

 

Elyn

Elyn est née et vit en Suisse. Elle exerce en tant qu’illustratrice et bédéiste indépendante. L’émotion est le socle sur lequel elle forge les nuances de ses illustrations. Ses dessins sont autant destinés à un jeune public qu’aux adultes. En 2021, Elyn publie un premier ouvrage en collaboration avec sa meilleure amie. « Le petit livre des jeux farfelus » est un recueil de jeux pour enfants édité par Helvetiq.

 

Francisco Arenas Farauste

Francisco Arenas Farauste est né en Espagne et vit désormais en Suisse. Autodidacte curieux, il observe le genre humain et essaye, à sa façon, de témoigner des absurdités, des folies de ce monde. Après un premier roman « Le comte foudroyé », « Huit mille » est son premier recueil de nouvelles.

 

La fin des haricots

La fin des haricots

de Christian DE MAUSSION

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 20/12/2022 | 12,00 €

Fin du monde, fin du mois. Nous sommes coincés entre deux apocalypses. Entre un quotidien récurrent et le grand lendemain qui déchante. Le pays des ploucs ne figure plus sur aucune carte. Aucun GPS ne conduit aux ornières de la détresse. Le pays est une poudrière jaune fluo, un quartier difficile élargi, une sorte de banlieue parisienne inflammable à la première étincelle. Gustave Flaubert écrivait : « De toute la politique, il n’y a qu’une chose que je comprenne, c’est l’émeute. »  Quand j’étais petit, j’allais à l’école de ski où la monitrice nous enseignait des rudiments de glisse. Dans mon oreille aujourd’hui, retentit l’énoncé en trois parties d’une vérité à appliquer pour vivre en sécurité : tester, tracer, isoler. J’y vois une continuité avec le lancinant « planté, flexion, extension » des instructeurs de christania. Le virus ressuscite mes souvenirs de poudreuse. Quand j’étais petit, l’institutrice m’apprit à lire des livres essentiels pour ma survie intellectuelle. Pourquoi diable, dans une république si belle, cher­chons-nous un ciel dans des biens non essentiels ? De Gaulle est une étoile morte. Gracq, l’ami de Pompidou, le plus gaullien de nos grands écrivains, témoigne du paysage littéraire de manière lapidaire: « Entre le quelconque et l’excellent, la distance est stellaire. » Nous vivons sous une forme insidieuse de tyrannie, de dictature du quel­conque, sous une sorte de suffisance du quelconque. À vrai dire, on n’a jamais tué de Gaulle qu’un demi-siècle après sa mort.

Christian de Maussion

Jadis chef d’entreprise, l’auteur désormais ouvrier a entrepris d’écrire des chefs-d’œuvre. Il cofonda l’Institut Multi-Médias. Il présenta ses premiers travaux littéraires à Théâtre Ouvert. Il fit paraître des textes dans Le Monde, Le Figaro, La Croix, Libération. Il publia des romans, des récits singuliers sur Charles de Gaulle, Nicolas de Staël, Michel Serres. Avec « La fin des haricots », chronique urticante du dernier quinquennat, il signe un dixième ouvrage.

 

Être, infiniment

Être, infiniment

de Alain DUMAS

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/12/2022 | 12,00 €

Alcide, employé dans un laboratoire de paléogénétique, se voit chargé d’effectuer l’analyse d’un doigt momifié âgé de 3 800 ans. Il découvre alors que celui-ci possède exactement le même génome que lui. Or, seuls les « vrais » jumeaux sont dotés de cette singularité. Comment cela est-il possible alors que près de quatre millénaires le séparent de son « double » ? Un formidable saut dans l’infini de l’espace-temps va le projeter dans un monde ressemblant singulièrement à la terre, mais telle qu’était celle-ci quarante siècles plus tôt. Que se passera-t-il lorsque Alcide le scientifique pétri de rationalité y retrouvera son frère devenu cacique d’un peuple dont la vie est régentée par l’omniprésence des esprits ?

Alain Dumas

Alain Dumas a vécu de nombreuses années au Pérou. Il partage son temps entre l’écriture, la réalisation de films et la fabrication d’objets mêlant réel et virtuel. « Être, infiniment » est son quatrième roman.

 

La maison de papier

La maison de papier

de Benjamin ASNAR

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 20/12/2022 | 14,00 €

Les six nouvelles présentées dans ce recueil répondent à une urgence que l’auteur s’est imposée comme la condition de tout travail de littérateur aujourd’hui. Celle de redonner au réel sa complexité originelle. Kafkaïen dans « l’Homme qui se prenait pour une œuvre d’art », Camusien dans « le genou d’Antoine » la profusion des influences exprime par un jeu de miroirs, un réel bigarré face à une histoire littéraire qui l’est tout autant. Incarnées dans des personnages prenant sur eux les tourments de notre époque, les histoires se développent comme des impasses labyrinthiques saisissables si ce n’est par la raison, par les sens seulement. L’auteur disparaît, s’écrase sous le poids d’un réel que l’on peut porter qu’à force d’humilité. Tout artiste devient un « Emilien Morel ». Tentative impossible mais saine de former une écriture objective niant les éplorements narcissiques de l’artiste et prenant ceci pour l’unique condition imposée à son art : l’impossibilité de conclure.

 

Benjamin Asnar est né à Nice en 1991. Musicien et compositeur de Jazz, il sort en même temps que son premier livre son premier album. Passionné de littérature, c’est à travers elle ainsi que par la musique qu’il voit l’unique moyen de retransmettre le caractère vaporeux et poreux de toutes choses.

La loi du bleu

La loi du bleu

de DASH

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 30/11/2022 | 13,00 €

Cette famille parfaite, tout le monde l’envie. C’est une superbe vitrine qui se vend facilement auprès des collègues et des amis. Mais Annah ne sait pas toujours comment fonctionne son mari, elle a l’impression qu’il lui manque des clefs de lecture. Elle ne s’explique pas son comportement mathématique, sa présence froide et inflexible. Elle pense qu’elle doit faire des efforts, qu’elle doit réanimer un quotidien trop envahi d’habitudes. Mais tout son univers lui échappe. Sa fille Madeleine, si douce et exemplaire, devient distante et mauvaise à l’école. Ivan, son fils, hurle à tout bout de champ alors qu’il avait toujours été très sage. Annah ne comprend plus, elle peine de plus en plus à démêler ses souvenirs et à distinguer le vrai du faux. Comment est-ce que Marc va réagir aujourd’hui ? Et demain ? Qu’est-ce qu’il fait réellement quand il n’est pas là ? Des questionnements qu’elle réprime, honteuse. Difficile d’accepter que son conjoint depuis des années, le père de ses enfants, puisse être un psychopathe en col blanc.

dash

L’auteur est franco-suisse et né le 6 avril 1994 a? Gene?ve. La loi du bleu est son deuxième ouvrage, qui fait suite à la publication d’un premier livre de poésie.

 

Le partage des ombres

Le partage des ombres

de Alain CHANUDET

Fiction (5 SENS) | Paru le 30/11/2022 | 18,00 €

Deux écrivains se rencontrent lors d’un Salon du livre. Aurore est com­merçante à Tarbes, Wilfrid est professeur de français à Toulon. Ils sympa­thisent et décident de continuer à communiquer de manière épistolaire pour se soutenir dans leurs travaux d’écriture. Mais rapidement au fil de leurs échanges de courriels et en découvrant les tourments qui hantent leurs existences, on devine que chacun cache un lourd secret. Tous deux confrontés à des épreuves douloureuses sont à la recherche de la même quête : reconquérir un amour qui leur échappe. Il faudra aller au bout du récit pour découvrir la surprenante vérité.

Alain CHANUDET

Alain CHANUDET passe son enfance et son adolescence dans les Hautes-Pyrénées. Après des études en Sciences-Eco­nomiques à l’université de Toulouse, il travaille comme cadre commercial dans des sociétés de négoce. Depuis quelques an­nées, il s’est lancé dans l’écriture en produisant des nouvelles lors de concours, puis en publiant un essai politique. Avec Le Partage des ombres, il nous livre son deuxième roman, après sa première œuvre L’Edelweiss d’or.

 

Vieillir, c'est vivre

Vieillir, c'est vivre

de Dominique GODFARD

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 21/11/2022 | 13,00 €

Ces petites considérations sur la vieillesse émanent d’une octogénaire toute « fraîche » (elle vient de souffler ses quatre-vingt-une bougies) qui tente d’analyser ce qui lui arrive puisque le grand âge vous tombe dessus sans crier gare, malgré de nombreux signaux avant-coureurs ! C’est ainsi qu’on se voit, un jour, offrir une place assise dans le métro et qu’on s’en étonne fort… « Quand donc arrêterons-nous d’être jugés et de nous juger nous-mêmes à l’aune de nos âges ? », interroge Dominique Marie Godfard dans son témoignage qu’elle veut le plus honnête possible mais non dénué d’humour. Son propos s’articule autour de trois parties principales : une sorte d’ « état des vieux » sur les inexorables effets de l’âge, les quelques moyens et/ou parades susceptibles d’aider à affronter l’ultime combat en gardant tête haute et, enfin, les possibles bonheurs du grand âge à l’heure où survient « … une qualité de vie morale améliorée par le délestage des ambitions folles, des afféteries inutiles comme des remords excessifs. »

Dominique Marie Godfard

Née a? Casablanca, en 1941, Dominique Marie Godfard habite aujourd’hui Mortagne-au-Perche, dans l’Orne. D’abord nouvelliste, elle s’est tournée en 1999 vers le roman (LA PAMPA). Ses dernières publications : Le bus pour Drancy (roman, 2014), Une année percheronne (Journal, 2015), Le bonheur passait, il a fui ! (nouvelles, 2016), Variations sur le regard (billets, 2018), L’accourue en son jardin percheron (Journal, 2019) et Le conflit de l’an 2040 (roman, 2021).

 

La pénitence de Sosthène

La pénitence de Sosthène

de Jacques MARLIER

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/11/2022 | 13,00 €

Shanti est né à l’île Maurice dans une famille pauvre qui vit au bord d’un lagon. Adopté par les Hastings, un couple d’universitaires, il deviendra quelques années plus tard prêtre anglican. Muté à la Réunion, on le retrouve s’éveillant dans sa maison de Saint-Pierre, sa maîtresse à ses côtés. Elle s’est réfugiée chez lui, la veille car elle a découvert son mari, revenu plus tôt que prévu, étendu sur la varangue de leur case…

Jacques Marlier

Jacques Marlier est né en 1946. Une enfance outre-mer. Sa vie professionnelle c’est la conduite du changement. Il cultive l’humain : formation, théâtre, astrologie, coaching, Reiki. Après une brève période de chômage, il est bénévole auprès de personnes en recherche d’emploi. Enrichi par ses expériences, il se consacre à l’écriture de romans : « Transitions » publié en 2020, « L’appel aux hommes brûlés » publié en 2021 et « Nosy Akoho » publié en 2022.

 

Affinités

Affinités

de Xina TIEFER

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/11/2022 | 20,00 €

Lorsqu’Angèle, divorcée, la quarantaine bien entamée et mère de deux enfants, saute le pas pour s’inscrire sur un site de rencontres, elle enclenche sans le savoir un jeu de manipulation qui prend la forme d’une vengeance. Un mystérieux Guetteur tisse une toile destructrice en s’incrustant dans les failles de la micro-technologie et entraîne dans sa machination une dizaine de personnages dont les destins se croisent à leur corps défendant. Sur fond d’une Genève fictive politiquement aussi instable que sa météorologie, ils vont tous œuvrer dans les décors mouvants du bassin lémanique, mus comme des marionnettes par la force du chantage, de l’intimidation ou de leur ego surdimensionné… Qui pourra sortir vainqueur de cette partie d’échecs programmée ?

Xina Tiefer 

Née à Genève en 1964, Xina Tiefer a débuté par l’écriture poétique. Enseignante depuis 1985, elle se joint à une association littéraire privée à laquelle elle contribuera jusqu’à sa dissolution vingt ans plus tard. Elle y explore de nouveaux genres. Ses textes sont confrontés à l’avis éclairé d’une dizaine de membres, dont le regretté Alain-Pierre Pillet... L’idée d’un premier roman découle directement de cette expérience.

 

La cabane de l'architecte

La cabane de l'architecte

de Louise DOUTRELIGNE

Théâtre (5 SENS) | Paru le 21/11/2022 | 10,00 €

À la mort du grand maître, Robertino, jeune apprenti architecte à L’Atelier Le Corbusier, accompagne le cercueil qui part de Roquebrune Cap Martin, plage où Le Corbusier, suite à une crise cardiaque, s’est noyé dans la Méditer­ranée, jusqu’à la cour du Louvre pour l’hommage lyrique d’André Malraux, en passant par le couvent de la Tourette près de Lyon, l’Atelier Le Corbusier à Paris et le retour des cendres au cimetière de Roquebrune. Devant le cercueil, Robertino se revoit petit garçon de 12 ans, légèrement rebelle sur la côte ni­çoise, il croise par hasard l’architecte en vacances qui va lui tendre la main et l’aidera et le conseillera jusqu’au bout... C’est l’histoire (vraie) et édifiante de ce jeune garçon qui deviendra archi­tecte (grâce à la loi Malraux sur les acquis de l’expérience) et en même temps l’histoire de ce site (Villa Eileen Gray, L’Étoile de mer, Le Cabanon) d’où parti­ront les plus grandes conceptions de Le Corbusier (Chandigarh, Ronchamp, Cité radieuse), logé dans sa « Cabane ». Ce récit théâtral, subtilement écrit permet de rendre palpable l’émotion de la transmission dans ce qu’elle peut avoir d’énergie enthousiasmante, d’effort de tolérance et de faculté de rési­lience, et deviendra la base d’un spectacle mis en scène par Jean-Luc Paliès pour la Cie Influenscènes.

Louise Doutreligne

Louise Doutreligne est l’auteure d’une trentaine de textes dont Petit’pièces intérieures (Actes Sud-Papiers), Les jardins de France (Quatre Vents) les Séductions Espagnoles, Sublim’Interim (L’Aman­dier), La Bancale se balance (Théâtrales), des fictions radiopho­niques et un roman Trapèze au coeur (Les Moires 2019). Spécialiste de l’adaptation théâtrale, ses dernières créations remarquées au fes­tival d’Avignon Carmen Flamenco d’après Mérimée et Bizet (2017, 2019 et 2022) et Vienne1913 les PrémiSSes du pire d’après Alain Di­dier Weill (21, 22).

 

Belize

Belize

de Christian SATGÉ

Théâtre (5 SENS) | Paru le 24/10/2022 | 16,00 €

Dans une ville de « l’Espagne du Siècle d’Or », période où l’opulence côtoie la misère, une jeune orpheline désargentée, Belize, dont la beauté est chantée par les poètes locaux, à peine libérée d’un long deuil paternel, doit épouser contre son gré un vieux soldat enrichi qui, a priori, n’en demandait pas tant. Celui-ci, Don Antonio, dont la maison n’est qu’ordre, grâce à la poigne de Doña Catarina et à l’habileté d’Alonso, mais aussi calme, sous la férule de son serviteur Abdul, à défaut de volupté, ne cesse hélas d’être importuné. Ainsi se bousculent sans cesse des solliciteurs toujours trop intrusifs à son goût… et presque aussi envahissants que sa nouvelle belle-mère quand ils ne sont pas aussi inattendus que son neveu, frais arrivé d’Amérique. Sans manquer de faire allusion au théâtre classique français mais aussi à la littérature picaresque méconnue chez nous et, surtout, librement inspirée d’une courte pièce peu prisée de Federico García Lorca, cette création vous convie, entre attendus et rebondissements, rires et émotions à un voyage qui dépasse le pays et le temps dans lesquels elle se déroule. En effet, rythmés autant que rimés, ses cinq actes vous conduiront de fortunes subies en destins assumés, en suivant des personnages pris dans une histoire qui, d’anicroches en imprévus, aura eu le mérite de les construire… ou de les conforter, si besoin était, dans leurs certitudes.

Christian Satgé

Christian Satgé joue les fabulistes souvent. Or « la fable est une comédie légère, et toute comédie n’est qu’un long apologue : leur différence est que, dans la fable les animaux ont de l’esprit, et que dans notre comédie les hommes sont souvent des bêtes, et, qui pis est, des bêtes méchantes. » (Beaumarchais, Préface au Mariage de Figaro, 1784). Fort de cette affirmation, notre rimeur retrouve une scène abandonnée jadis mais jamais oubliée…

 

Comment volent les oiseaux blessés ?

Comment volent les oiseaux blessés ?

de Elise VONAESCH

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/10/2022 | 21,00 €

1997 : Manuela travaille comme journaliste pour la presse féminine. Femme solitaire, haut potentiel et misanthrope, elle est chargée de l’interview d’une star en vogue, Pranelle. La top model reconnue mondialement incarne l’idéal esthétique tout en se montrant au comble de la prétention. Pourtant, Manuela succombe à son charme et commence entre elles une relation secrète. Pénétrant dans l’envers du décor et découvrant une femme perdue dans l’illusion, Manuela se retrouve mêlée à un monde délétère gouverné par l’agent de Pranelle. Mais celle-ci cache encore un secret ; Manuela décide de mener son enquête. Toutes deux ont la rage au coeur et en veulent à la vie : elles sont deux femmes qu’on prendrait pour des snobs ou des folles, simplement parce qu’elles ne parviennent pas à s’adapter au monde dans lequel elles vivent ; elles sont comme deux oiseaux en cage. C’est la fusion de deux êtres inadaptés qui font face à un monde aveugle et tentent, en vain, de s’en sortir. Dans un univers superficiel duquel s’extrait une relation authentique, elles se permettent mutuellement de se révéler et essaient de guérir de ces faiblesses qui restent au fond d’elles. Mais lorsqu’il s’agit de choisir entre la réussite et l’amour, tout risque d’être compromis.

Elise Vonaesch

Elise Vonaesch est née en 1999 et suit des études en Lettres à l’Université de Genève.
Comment volent les oiseaux blessés ? est son deuxième roman après Clandestines, publié en 2019. Elle écrit des textes ainsi que des articles pour des journaux estudiantins et a remporté son premier prix littéraire à seize ans.

 

L'envolée mandarine

L'envolée mandarine

de Barbara AUZOU

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 24/10/2022 | 24,00 €

"Dans « L’envolée mandarine », il est facile, grâce aux jalons que nous propose la sculptrice, de laisser son esprit quitter les contingences terrestres, de communier avec telle ou telle oeuvre, de lire les mots de Barbara Auzou auxquels elle a donné naissance ; une telle harmonie poétique, oserais-je dire, ne peut laisser de marbre ! Au contraire, elle nous rend léger et positif, plein d’élan créatif, et poussés dans un esprit de libération : « Toi tu distribues des sauf-conduits aux oiseaux… »
Cette réelle connivence poétique ne doit pas nous étonner car « Il est des êtres qui naissent comme ça sur le bord du monde / ils savent voir ce que d’autres ne voient pas »
Nul doute que les lecteurs sauront voir « le génie de la pierre » de Francine Hamelin ainsi que l’écriture poétique originale et toujours inspirée de Barbara Auzou." Jeanne CHAMPEL GRENIER

 

 

Barbara Auzou est poète. Elle a publié L’Époque 2018 aux éditions Traversées, Menthes-Friches et Mais la Danse du paysage aux éditions 5 sens préfacé par Claude Luezior, La Réconciliation (Cinquante Variations autour de la Vague de Camille Claudel) préfacé par Xavier Bordes aux éditions l’Harmattan. Elle collabore à de nombreuses revues poétiques. Elle réside en Normandie.


Jeanne Champel Grenier est peintre et poète. Elle a publié plus de 20 recueils de poésie, la plupart illustrés de ses peintures. Elle vit en Ardèche, tout près de la Grotte Chauvet.


Francine Hamelin est compositrice / interprète. La chanson « Les enfants d’un siècle fou » chantée par les Séguin parue dans les 100 plus belles chansons du Québec, c’est elle qui en a écrit le texte. Elle est poète, peintre et sculptrice. Ses sculptures d’albâtre ont été exposées dans les Laurentides où elle réside.

 

Le Sceau de l'Ange

Le Sceau de l'Ange

de Nadia BOUKLI-HACÈNE

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 24/10/2022 | 12,00 €

Au commencement était l’enfance où se mélangent des images tout en couleurs, et des souvenirs en noir et blanc.
Des voix émergent, résonnent…
Les voix de l’enfance.
Au commencement dit-on était le verbe, alors la plume glisse sur l’eau, pour dire, écrire, guérir…
Un écrit, où dans la limpidité de l’eau, se mire l’histoire d’une vie.
Un roman qui rend hommage à mes parents.
Un roman qui raconte l’histoire familiale en quête d’une vie meilleure.
Une odyssée qui vogue sur une mer tantôt sereine, sur une mer tantôt bouleversée et qui se heurte fatalement aux inconstances de la vie.
Histoire émouvante qui pourtant est porteuse de résilience.

 

Nadia Boukli-Hacène

Née en 1954 à Paris, Nadia Boukli-Hacène a été professeur de Lettres Modernes à Marseille, en particulier en ZEP. Son ouvrage, « L’échec scolaire des enfants de migrants - Pour une éducation interculturelle », évoque ses péripéties d’enseignante dans les quartiers nord de Marseille, où l’acte d’enseigner relève de l’utopie.

 

Non-Lieu

Non-Lieu

de Jean-Philippe VLAHOPOULOS

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/10/2022 | 16,00 €

Elle a tué un Pachy et fait appel à moi pour ramener le corps parmi les siens, avant que l’enquête ne se conclue par un non-lieu.
L’histoire commence comme ça. Elle a pour cadre une des innombrables cités artificielles, où ce qui reste de l’espèce humaine s’est réfugié, après l’enchaînement de catastrophes qui a marqué la fin de ce siècle.

 

Jean-Philippe Vlahopoulos 

Agrégé de lettres modernes, Jean-Philippe Vlahopoulos exerce le métier d’enseignant, d’abord dans le secondaire et depuis quelques années dans le supérieur. Après L’Ombre creuse, également paru aux éditions 5 sens, Non-lieu est son second roman.

 

Suis-moi et ne dis rien

Suis-moi et ne dis rien

de Nicole NONIN-GRAU

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/10/2022 | 13,00 €

L’histoire évolue entre Clermont, le Berry et Paris. Lorsque Gauthier rencontrera Chloé, il en tombera fou amoureux et Amandine naitra de leur union.
Une année plus tard, Renaud revient du Canada et découvre en France une situation compliquée. Ce dernier se rapprochera de Chloé qui n’a plus de nouvelles de Gauthier depuis un an. Elle se sent trahie et entend le retrouver.
Mais le drame est déjà là. Le temps passera mais fera-t-il suffisamment son oeuvre ? L’aurore s’ouvrira-t-elle sur un autre destin ?

 

Nicole Nonin Grau

L’écriture est pour l’auteure une thérapie : oui, mais pas seulement. Car, sans pouvoir l’expliquer, son parcours restera jalonné d’une foule d’écrits tant personnels que professionnels. « Petits ou grands, nos pas nous entrainent là où le destin nous attend » est une citation parue dans : « Pour que tu deviennes grand ». Au fil des rencontres, elle trempe sa plume dans le vécu. Son style est poétique qu’elle définit par ces mots : « Je raconte au féminin. » Editée depuis 2013, elle remporte le prix Maestro avec : « Mon grand-père : ce héros » : le récit tragique de son grand-père né à proximité de la demeure de George Sand. Une dizaine d’ouvrages suivront et sa principale source d’inspiration est et restera la terre de ses ancêtres : le Berry.

 

Des nouvelles de Milo

Des nouvelles de Milo

de François BÉCHU

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/10/2022 | 13,00 €

Milo n’a pas d’âge et les nouvelles qu’il donne sont hissées d’un puits secret.

L’auteur et le lecteur semblent assis dans la même ombre, sur la margelle ; ils entendent et ils attendent. Ils vivent avec la même intensité des instants qui les frôlent, qui les percutent et qui aussi peuvent passer très loin d’eux.

La parole de Milo peut bien remonter à la force des sensations pour s’exposer, pour s’étaler et être à même de se partager, mais, par la force des choses, elle décrochera parfois, éclaboussant de tout son poids le silence.

Ainsi apparaissent et disparaissent des lieux d’hier et d’aujourd’hui, des personnages dont le principal est sa vieille maman tant aimée. Ainsi notre solitude commune respire plus ou moins fort, tremble et s’équilibre. Elle se déplie aussi comme une nappe pour le repas, et ça se fait sans bruit…

Au cours de ces 36 petites proses poétiques, de ces 36 étapes qui constituent un grand tour dans le coeur de Milo, on peut penser que le lecteur trouvera en lui un compagnon, un frère, un ami de toujours.

François Béchu

Homme de théâtre, François Béchu publie entre autres : « Un chemin de passeurs » (Siloë), préface Jean Lacouture. « Mendel Schainfeld, le deuxième voyage à Munich » (Tirésias). « La Robe d’amitié », d’après la vie et l’oeuvre de Germaine Tillion (Tituli), préface Tzvetan Todorov. Des petites proses poétiques : revue Europe, chez Tarabuste (16 textes dans la belle revue Triages) et dans la revue Brèves.

 

Evanne... de l'autre côté

Evanne... de l'autre côté

de Christelle PRANDINI

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 16,00 €

Si j’avais espéré vivre un rêve à trois, jamais je n’aurai imaginé que tout puisse basculer en un instant. On croit toujours que ça n’arrive qu’aux autres et tout à coup on se retrouve… De l’autre côté… L’impensable frappe de plein fouet par un de ces coups du sort impossible à contrôler et je me suis vu glisser jusqu’à toucher le fond. Là, rien ne va plus, le destin décide du cours de ma vie. Ce livre parle de l’impuissance face au combat de la maladie. Pire encore, quand c’est un bébé… mon bébé. Maternité, hôpital, joie, larme, vie, mort, folie, dépression, voici l’histoire du premier mois de notre vie ensemble, Evanne et moi.

Christelle Prandini

Christelle Prandini est née dans les Ardennes en 1978. Elle se découvre une passion pour la lecture et l’écriture pendant ses années collège et a déjà publié un recueil de poésie en 2011. « Un ange passe ». En 1999, alors qu’elle n’a que vingt-et-un ans, elle devient mère et la maladie de son bébé la propulse dans la vie d’adulte bien avant d’avoir pu profiter de sa jeunesse. Marquée par le dérapage du premier mois d’existence de sa fille, elle ressent le besoin de coucher sur papier cette période de sa vie qui l’a marquée à jamais pour en faire sa thérapie, sans détours ni faux-semblants. Le temps a bien fait les choses, forte de cette expérience elle a su rebondir. Aujourd’hui mariée, Christelle Prandini a eu une deuxième fille, Mélinne qui vit au sein d’une famille heureuse dans le sud de la France.

Les Caraïbes en exil

Les Caraïbes en exil

de Francis Daniel NINA & Françoise LÉZIART

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 12,00 €

El caribe en el exilio est un recueil de 12 nouvelles brèves écrites par Francis Daniel Nina, un auteur portoricain à multiples facettes. Comme on le sait, Porto Rico est une île des Grandes Antilles dont le statut est particulier : c’est un État Libre Associé aux États-Unis mais qui cherche à conserver ses racines espagnoles et caribéennes malgré l’exil et la séparation. Et, justement, ce sont ces mêmes thèmes dont traite ce livre avec humour et gravité, localisme et universalité. Ce sont des sortes de « tranches de vie » anonymes que nous offre Daniel Nina, des situations quotidiennes en apparence banales mais qui parfois tournent au drame et montrent à quel point la vie est un défi permanent vers plus de liberté. Comme le souligne lui-même l’auteur (Prologue) : « Avec le temps, j’ai appris à lutter, à résister et surtout à trouver des réponses ».

Francis Daniel Nina

Francis Daniel Nina est né en 1962 à Porto Rico. Il a vécu de 1985 à 1991 en Europe puis de 1991 à 2000 en Afrique du Sud. Il est avocat et universitaire. Il a fondé en 2011 un journal cybernétique intitulé : El Post Antillano. Il a publié des essais, des nouvelles et deux romans biographiques dont les protagonistes sont des chanteurs de salsa : Rompe Saragüey en 2016 et El nazareno en 2017.

Le Malaise et l'Echappée

Le Malaise et l'Echappée

de Alexandre PONCIN

Poésie (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 13,00 €

Violence. Violence ordinaire d’une vie en train de se faire. Violence des premières et des dernières fois. D’une vie en train de se défaire en somme. Puis ce malaise qui enfle, qui vous saisit le corps, vous ravit le souffle même. Comme un lierre insatiable qui grimpe et qui se resserre.
Violence des souvenirs et de l’attente toujours relancés, toujours ressassés. De nos saisons qui se chevauchent.
Alors on court sans savoir où aller. D’espoir et d’amours adolescentes on se gratte jusqu’au sang. En fin de compte on s’épuise. L’engourdissement.
Violence, aussi, de l’échappée. S’exposer à la rencontre, ses blessures et son outrage, sa lucidité. Violence d’une joie et d’une colère inentamées, au pouvoir inaugural. Dépassant les mirages de l’insignifiance et du surplomb, aller hors de soi, s’oublier. Au risque de se trouver.

Alexandre Poncin

Alexandre Poncin livre une poésie intime de l’évènement, ouverte à la rencontre. Attentive au temps, soucieuse du commun, sa parole souvent se fait vive : elle est aussi bien appel que confidence. Plusieurs de ses poèmes ont été publiés, notamment dans les revues Cairns (n°28), Traction-Brabant (n°93, 96), Lichen (n°62, 63, 70), L’ours dansant (n°4, 12). Son travail s’élabore et se partage sur son site internet : alexandrepoemes.fr

 

La Résurrection du Mauhl'Ahm

La Résurrection du Mauhl'Ahm

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 20,00 €

Lorsqu’on lui assigne une mission au coeur d’une cité contrôlée par des Amibs rompus dans le trafic humain, ce que découvre l’officier Leynéa Shaynes la place dans une position délicate tandis que sa rencontre avec Mickaël, l’un des récents types d’esclaves transhumains, l’entraîne, en dépit de ses convictions et de sa programmation physique et mentale, dans une spirale dangereuse qui l’éloigne définitivement de ceux qui la dirigent. Les liens qui se créent malgré eux inciteront l’officier et l’AndroServe à opter pour des décisions en contradiction avec leur tempérament.
Témoins d’un conflit au sein des Trois Mondes, ils prennent parti pour ceux qui dénoncent les exactions commises par les Amibs scientiPsychs afin que leur hégémonie se brise et que les races opprimées se libèrent de leurs chaînes de souffrance et de mort. Malmené par l’officier talentueux qui ne tolère pas les créatures amoindries, l’AndroServe s’évertue à recouvrer ses caractéristiques originelles, mais la lourdeur du traitement auquel il a été soumis le plonge invariablement dans cette torpeur et ce rôle particulier qu’on lui a imposé. Il sera pris en charge par des instructeurs Odhontes maîtrisant l’art ancien, mais Mickaël voudra-t-il se réhabiliter alors que Leynéa Shaynes le méprise avec toute l’arrogance de ses compétences qui font d’elle l’un de ces êtres à part depuis sa naissance.

Christine Barsi

L’auteure puise son inspiration dans ses études en biologie et dans son métier dans les ressources humaines. L’auteure écrit depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique. Elle est membre du Conseil d’administration de sa ville, afin de promouvoir la littérature. Plusieurs romans publiés et un recueil de nouvelles dont l’une, 'L’Avatar,' est lauréate du prix René Barjavel 2022.

 

Audierne Rainy Blues suivi de Sortie de rêves

Audierne Rainy Blues suivi de Sortie de rêves

de Hugo WASCHAK

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 9,00 €

Un homme à deux âges, vingt et trente ans, raconte d’abord la fin d’un premier amour puis les rêves qu’il nourrit. Il parle au présent dans deux monologues qui l’emmènent de la fin de son enfance vers son entrée dans l’âge adulte. Oscillant entre intense mélancolie et fol espoir, son récit s’ancre profondément dans ses souvenirs afin d’en convoquer toute la poésie, véritable matière première de ces deux textes. Son voyage intérieur l’emmènera du port d’Audierne en Bretagne où ses larmes se confondent avec la pluie jusqu’à sa chambre à coucher dans laquelle il cherche à dissocier le rêve du souvenir, le passé du présent et l’imaginaire du réel. Mais au-delà de leur aspect initiatique, ces deux monologues se confondent en un souffle lyrique et forment un long poème, un éclat du miroir brisé dans lequel se reflètent ces deux moments de vie.

Hugo Waschak

Hugo Waschak est né en 1991 dans le Nord de la France. Il commence à écrire en 2009 et découvre le théâtre en 2011 avec la Compagnie Franche Connexion. Diplômé en Arts du spectacle, il publie sa première pièce en 2015 et pratique la photographie depuis 2016. Son écriture est caractéristique de la ruine, du sinistre, du terrain vague, se situant là où il n’y a plus rien à perdre.

 

MAX

MAX

de Pascal LAGRANGE

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 13,00 €

Histoire d’un duo amoureux entre Max et Julie. Max frôle la mort et est sauvé par Julie. Très vite une sympathie s’installe entre eux qui nous fait découvrir en plus de leur liaison amoureuse le monde post-moderne dans lequel ils vivent. Un futur qui semble proche de nous où l’humanité est contrainte de se séparer de son contact avec la nature. Au fil du récit se construit non seulement le roman mais l’objet que le lecteur a dans les mains.

Pascal Lagrange

Psychanalyste et musicien en tant que cor solo à l’Orchestre de Montpellier, Pascal Lagrange se consacre également à l’écriture. Après un essai et des chroniques sur la musique il publie ici son premier roman.

 

Le parfum des mangues et autres poèmes

Le parfum des mangues et autres poèmes

de Dominique JÉZÉGOU

Poésie (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 9,00 €

J’ai vécu dix ans au milieu du Pacifique, sur une île appelée Tahiti.

J’ai aimé ces terres lointaines, entourées d’eau, dont j’avais entendu parler dans les livres. Je n’imaginais pas une telle magie. J’ai aimé la lumière, la sensualité de ces lieux. Plus qu’une émotion esthétique, ce fut une révélation.
Tout mon être en fut bouleversé.

L’île était là, tel un fascinant condensé de liberté, de mystère et d’isolement.
J’ai eu le sentiment de retrouver un endroit rêvé,
Un lieu perdu depuis longtemps.
Comme une ancre jetée loin.
Un paradis, un Éden…
Où beaucoup rêvent d’aller, dans une quête d’absolu, d’aspiration à l’essentiel.

Ailleurs, au bout du monde. Au bord du monde.
Ne pas se pencher pour ne pas basculer…Ou au contraire, basculer et plonger dans toute cette beauté fulgurante, brute, irréelle, presque mystique. Qui vous attrape le cœur et ne le lâche plus…

Cette expérience humaine et sensorielle, dont j’ai conservé un souvenir ébloui, m’a inspiré ces poèmes.

Dominique Jézégou

Journaliste dans la presse écrite, Dominique Jézégou a notamment vécu et travaillé en Afrique ainsi qu’en Polynésie française. Après 'Vin de Tahiti, jusqu’au bout du rêve', elle a écrit un premier roman, 'Le secret derrière le mur' (Prix Anne Bert Royan-Pontaillac 2021). Avec 'Le parfum des mangues et autres poèmes', elle offre au lecteur un voyage poétique et esthétique, qui souligne sa passion pour une île, mais aussi toute la beauté et la singularité de Tahiti.

 

Opéron Jouvence

Opéron Jouvence

de Christophe FOURRIER

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 16,00 €

“– Oscar Péron, vous êtes médecin, chercheur, vous avez 41 ans. Vous avez fait vos études en France, puis vous vous êtes envolé pour les États-Unis où vous avez créé votre société, Opéron Jouvence, en 2025, il y a cinq ans donc. O-péron comme Oscar Péron, le mot opéron désignant une partie de l’ADN, je le précise pour que nos téléspectateurs goûtent ce jeu de mots. Je poursuis votre portrait : en 2027, c’est la stupeur dans le monde entier, vous apparaissez auprès d’un acteur d’Hollywood de 76 ans, disparu des écrans depuis plus de dix ans. Nous voyons la photo derrière moi, cet acteur semble n’avoir qu’une cinquantaine d’années, il est grand, musclé, bronzé. Il tient dans sa main un cadre photo de lui, image prise deux mois auparavant pour une avant-première… Et là le constat est stupéfiant : cet acteur a rajeuni, il a retrouvé son corps et son allure des années 2000, quand il enchaînait les superproductions de films d’action. Le monde entier s’interroge sur votre technique, votre société entre en Bourse (...)”


En cette année 2030, le premier traitement de rajeunissement existe. Issus de la thérapie cellulaire et génique, les résultats spectaculaires bouleversent la société. Et si, demain, votre père paraissait votre âge ?

Christophe FOURRIER

Christophe FOURRIER est technicien dans le secteur des prélèvements et des greffes d’organes et de tissus. Il vient à l’écriture comme une activité personnelle et de soutien. Il commence par des journaux avant de se lancer dans les romans. En 2020 sort son premier titre. Aujourd’hui il poursuit dans la fiction en proposant des thrillers fantastiques et des romans d’anticipation. 'Opéron Jouvence' est son sixième roman.

 

Version 2.0

Version 2.0

de Christophe FOURRIER

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 21,00 €

Là-bas…
Treize jours après l’accident du métro de la ligne 1, les cinq membres de la Cellule d’Enquête Spéciale, chargée d’élucider la disparition des passagers, sont à leur tour engloutis par le tunnel. Cette fois, le départ est volontaire. Car le Commandant Constant et ses collègues, qui ont résolu l’énigme de la catastrophe, sont en route pour rejoindre les disparus…là-bas, comme ils nomment cet autre Monde.
Les enquêteurs vont-ils retrouver Cécile et ceux des cavernes ?
Que sont devenus les joggers après avoir suivi la rivière ?
Enfin, comment fonctionne cet autre Monde ?
Autant d’interrogations auxquelles répond ce deuxième tome, qui suit le chemin de tous les disparus, mais s’intéresse aussi à comment, sur Terre, est gérée la disparition des enquêteurs.
Le Phénomène, décrypté par Morten, poursuit son influence, en filigrane, par touches discrètes.
Là-bas, est-elle bien plus qu’une sauvegarde de notre planète ?

Christophe FOURRIER

Christophe FOURRIER est technicien dans le secteur des prélèvements et des greffes d’organes et de tissus. Il vient à l’écriture comme une activité personnelle et de soutien. Il commence par des journaux avant de se lancer dans les romans. En 2020 sort son premier titre. Aujourd’hui il poursuit dans la fiction en proposant des thrillers où un élément fantastique fait basculer la réalité. 'Version 2.0' est le deuxième tome de 'Sauvegarde', publié aux éditions 5 Sens.

 

Une cuillerée de miel

Une cuillerée de miel

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/09/2022 | 16,00 €

Et là Honorine s’est levée, avec son mouchoir elle a séché ses larmes et a crié à son père de lui jurer de ne jamais toucher aux ruches de sa mère de les lui donner et pour toujours !
Le vieux a commencé par « rouméguer », les abeilles l’ont fait reculer. Alors mon père s’est approché de lui, et lui a dit de la laisser tranquille, de lui accorder cette faveur.
D’abord il a gueulé comme un cochon qu’on égorge qu’il n’allait pas être humilié une seconde fois, en s’abaissant à jurer à une enfant. Là mon père lui a parlé tout bas, personne n’a entendu. Le vieux s’est calmé, il est revenu à de meilleurs sentiments, et il a juré devant tout le monde qu’il lui laisserait les ruches.
– Il lui a dit quoi ton père ?
– Je n’en sais rien, il n’a jamais voulu me le répéter. Mais le plus fort petit c’est qu’une fois le serment fait devant tout le monde, les abeilles sont parties, en un clin d’oeil, elles ont foutu le camp ! Personne n’avait jamais vu ça ! Tu comprends à présent pourquoi elle y tient tant que ça à ses abeilles.

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve lès Avignon en 1963, Gilles La Carbona vit actuellement dans le Vaucluse. Bercé par la truculence de sa Provence natale, autant que par la douceur de l’océan ou le mystère des berges des gaves, l’auteur commence à écrire il y a plus de vingt ans. Romancier, dramaturge, passionné de littérature, de nature, épicurien à toute heure, il signe là son nouveau roman.

 

Nous avons tous commencé petit

Nous avons tous commencé petit

de Julien PINOL

Fiction (5 SENS) | Paru le 08/06/2022 | 16,00 €

Un instituteur revient sur le déroulement particulier d’une ancienne année scolaire. Sa classe est peuplée par les plus petits écoliers. Là où sonnent immanquablement l’humour, la poésie, les douleurs, l’incompréhensible, le fondamental et l’accessoire. L’Homme s’y révèle déjà dans sa richesse. Si la narration donne la part belle aux épisodes scolaires, la vie des enfants, les épisodes de la vie de leurs maîtres de classe, les adultes, s’ajoutent et se déploient en amont et en aval du récit. Sans jamais l’affirmer, la vie des uns se découvre et se comprend sous le prisme de l’autre.

Julien Pinol

Julien Pinol est né en France. Prolongeant une jeunesse dominée par la découverte des différentes formes d’expression artistique, les études d’Arts l’ont amené en Suisse. Certes musicien, il poursuit autour avec acuité la diversité de ses activités artistiques ou professionnelles.

 

Dans une autre demeure

Dans une autre demeure

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 08/06/2022 | 23,00 €

En dépit de certaines apparences, la poésie française et francophone se porte plutôt bien, cependant qu’en dresser un inventaire précis paraitrait présomptueux, avec des risques inévitables d’oubli, ce qui ne serait pas forcément de bon aloi au regard d’oeuvres parfois méconnues ou injustement reléguées au second plan. Ainsi le présent ouvrage ne se réclame-t-il, ni de l’anthologie, ni du dictionnaire proprement dit, mais plutôt envisagé comme une cartographie ou un panorama de l’imaginaire poétique, allant de la moitié du XXe siècle jusqu’à nos jours. Car il nous fallait faire un choix raisonnable, bien que pas toujours aisé, en raison de la diversité de la poésie française et francophone. Et nous sommes bien conscients que tout aspect sélectif reste éminemment subjectif et nécessairement incomplet. C’est pourquoi ce premier volume considère avant tout des sources multiples d’inspiration, prévalant sur une classification abusive et un parti pris arbitraire. Si certains auteurs présents dans cet ouvrage ont acquis une notoriété certaine au fil du temps, cela ne signifie nullement que la poésie soit réductible à la seule reconnaissance. Certains d’entre eux, moins connus méritent aussi notre attention. De ce point de vue, le lecteur novice ou initié, restera maître de son jugement. Bonne lecture !

Jean-Luc Favre Reymond

Jean-Luc Favre Reymond est né en octobre 1963 en Savoie. Écrivain, poète, journaliste littéraire, il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages. Il collabore également à de nombreux journaux et magazines, Passages, Le Pont des idées, ActuaLitté, Recours au poème, Bulletin du Syndicat des journalistes de la Presse Périodique etc. Membre du Centre d’Etudes Supérieures de la Littérature de Tours et du Centre International de Recherche André Malraux pour le dialogue des cultures. Traduit en huit langues. Prix International pour la Paix.

 

L'OEil Quantique et autres nouvelles

L'OEil Quantique et autres nouvelles

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 08/06/2022 | 13,00 €

Programmées par les scientifiques de l’ère prémécanique, les Machines ont pris l’ascendant sur les corps de chair tandis que des groupuscules de résistants luttent contre leur hégémonie. Au travers de la confrontation entre Akiyo, une transhumaine spécialisée en ingénierie quantique, et Solhal, l’un de ces sensitifs, expert en anthropologie, les Cercles Quantiques tentent d’influer sur leur relation pour découvrir un moyen d’améliorer l’empathie et la résilience de leur cheptel humain. Sans ces précieuses caractéristiques, les Machines réalisent ne pas assumer les desseins initiaux de leurs créateurs. Elles doivent consulter les Noeuds quantiques, afin d’étudier les probabilités menant à cette expression de la décohérence à laquelle leurs cercles éducatifs ainsi que les créatures de chair sont assujettis. Une vision se précise, une option se dégage, mais sera-t-elle l’aboutissement qui transcendera à la fois les Cercles et leurs progénitures ou bien amènera-t- elle le chaos et la désintégration de toutes les alternatives ? À la suite de cette nouvelle, ce recueil présente un conte fantastique retraçant l’un des mythes revisités du Loup Garou et du concept de boucle temporelle, ‘L’Antre du Loup’, puis la novelette ésotérique ‘Les Sables d’Or’ et enfin une novelette traitant de l’existence du métavers, ‘L’Avatar’.

Christine Barsi

L’auteure puise son inspiration dans ses études en biologie, ainsi que dans son métier dans les ressources humaines et l’ingénierie. L’auteure écrit depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique publiés. Elle est membre du Conseil d’administration de sa ville, afin de promouvoir la littérature. L’OEil Quantique et autres nouvelles est son premier recueil.

 

Dans un palais d'aventurine

Dans un palais d'aventurine

de Catherine BRAI

Fiction (5 SENS) | Paru le 08/06/2022 | 15,00 €

Éprise de culture française, Wei Wei, une jeune Chinoise se rend à Paris pour épouser Adrien qu’elle a rencontré sur le Web. Mais sur place le prince charmant se transforme en un mari jaloux et aux comportements si incongrus que cela en devient comique. Il lui trouve vite un travail dans un établissement scolaire réputé difficile de la banlieue Nord où elle se débat dans des situations les plus cocasses. Pour ne pas renoncer à son rêve, elle supporte les reproches quotidiens d’Adrien jusqu’au jour où sans raison, il lui annonce qu’il veut bien continuer à vivre avec elle mais il exige le divorce pour ne plus être tourmenté : « il accepterait mieux d’être trompé par une maîtresse que par une épouse ». Quelques mois plus tard, Wei Wei est abordée par un homme qui lui annonce que par un concours de circonstances il sait que son mari ne l’aime pas et se débarrassera d’elle le moment venu. Qui est-il et pourquoi la contacte-t-il ? Ce texte aux multiples rebondissements écorche bon nombre de clichés sur les Asiatiques et les Occidentaux. Il traite avec humour des malentendus naissant de la différence des cultures et rappelle que l’amour et le bonheur qui en découlent, sont rares et difficiles.

Catherine Brai

Catherine Brai est née au Vietnam d’un père franco-vietnamien et d’une mère vietnamienne. Á l’âge de 17 ans, elle est venue en France poursuivre ses études supérieures à la Sorbonne. Philosophe de formation, elle a enseigné dans de nombreux pays, dont le Japon, le Mexique, la Turquie, les Comores, la Polynésie, l’Inde. Actuellement, elle vit sur l’île de la Réunion. Elle a déjà publié quatre romans : Un barbare sous les Tropiques, Une enfance à Saïgon, La dernière fois à Pondichéry et Le Rendez-vous de Tokyo.

 

Dentelle et salopette

Dentelle et salopette

de Agnès OLLARD

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 21,00 €

Au moment de refermer les volets de la vieille bâtisse, la narratrice se souvient… Elle a 5 ans. Années 6O. Au manoir, le dimanche, elle s’appelle Lucienne, fille d’Emile Marsignac, riche industriel de l’Angoumois, un homme austère et distant qui la terrorise et jamais aucun mot n’est prononcé sur les absences prolongées de sa mère. En semaine, chez Mamé sa nourrice, on l’appelle Lulu et elle grandit libre au sein d’une famille bigarrée et exubérante. Il y a Paulo et Monique, les petits de l’assistance publique, Rodolphe le petit prince noir, Tatiche la douce et Solange qui règne sur la tribu. Il y a aussi Riri, Tintin, Youpette et tous les autres. « Ainsi, j’avais deux maisons, deux vestiaires, deux familles, deux dictionnaires et il me fallait sauter entre deux mondes… l’un tout chaud comme un marron, l’autre en eau comme un glaçon. Ça embrouille tout ça. Alors, je trouve que je ne méritais pas de me faire enguirlander quand il m’arrivait de me mélanger les pinceaux. C’était mon avis et aussi celui de Paulo qui disait : T’as qu’à le renvoyer chier ton père… » C’est le récit coloré d’une enfance qui se perd entre deux univers. C’est le roman de l’abandon, de l’absence, du chagrin traversé de fulgurants éclats de joie et de bonheur. C’est aussi la peinture d’une société corsetée de morale en train de changer. Comme Lulu, on passe du rire aux larmes et de la gravité à la légèreté. Comme Lucienne, on regarde l’enfant que l’on fut et l’adulte qui est devenu. Comme dans la vie en sorte.

Agnès Ollard

Agnès Ollard est née à Angoulême où elle réside toujours. Après une vie professionnelle consacrée à la psychiatrie, elle continue à travers ses romans de témoigner de la complexité et la fragilité de l’être, irrigué par le monde qui l’entoure. « Dentelle et salopette » est son deuxième roman, après « La chaise rose de Virgile » paru aux éditions Spinelle en 2020.

 

Terra Incognita

Terra Incognita

de Isabelle MAISTRELLO

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 21,00 €

La Terre dans 500 ans. Après des siècles de pollution et d’épuisement des ressources en eau, la planète est devenue inhospitalière pour l’homme, qui y suffoque. Les autorités mondiales décident de prendre des mesures radicales et de lancer le programme spatial Terra Incognita. 14 vaisseaux sont lancés à la recherche d’une terre d’asile, une exoplanète compatible avec la vie humaine. Mais le voyage ne va pas se dérouler comme prévu et les explorateurs vont devoir élaborer et mettre en œuvre un projet alternatif ambitieux pour tenter de sauver l’humanité. Keira, jeune fille rebelle, issue d’une caste privilégiée d’une grande cité-état, laisse sa famille et son grand amour Gabriel, né dans les faubourgs pauvres et oubliés de la ville, pour rejoindre le programme Terra Incognita. Elle sera désignée comme architecte en chef du projet de construction le plus gigantesque, le plus incroyable et le plus secret de l’histoire de l’humanité.

Isabelle Maistrello

Isabelle Maistrello est née en 1974 à Chambéry en Savoie. Elle a eu plusieurs vies professionnelles : enseignante en sciences économiques et sociales, responsable de boutiques et, depuis 10 ans, assistante de direction à Courchevel. Elle aime l’art contemporain, l’architecture, la musique métal, les polars et la SF. Elle s’intéresse aux civilisations précolombiennes et à l’astrophysique. Elle écrit depuis trois ans et termine son troisième roman. Terra Incognita est le second à être publié, après Les gardiens du Secret.

 

Vivre

Vivre

de Caroline Sophie MEGGLÉ

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 16,00 €

Le 19 avril 1945, alors qu’il vient d’être rapatrié du camp d’extermination de Nordhausen, Henri Megglé donne témoignage de ce qu’ont été dix-huit mois de déportation dans les camps de Buchenwald, Dora/Mittelbau, et Nordhausen. [...] « Cette note composée de 23 feuillets est le récit pris en sténotypie de Henri MEGGLÉ âgé de 27 ans, arrêté par la Gestapo à Vichy en juillet 1943, expédié en décembre à Compiègne, puis après une quinzaine de jours, à Buchenwald. Au moment de son arrestation Henri MEGGLÉ faisait partie de l’organisation M.U.R. (Mouvements Unis de la Résistance) où il travaillait sous la direction de Jean PRONTEAU « Groupe Cévennes ». Son récit a été recueilli le lendemain de son arrivée au Bourget par avion, alors qu’il est couché et dans l’incapacité absolue de circuler. Son poids actuel est de 38 kg, son poids normal est de 79 kg. Nous croyons savoir qu’Henri Megglé est le premier résistant effectif à être arrivé au Bourget, de la région de Weimar. » (Note transmise par Stéphane Simon avec le texte dit : de Saint-Tropez) « LES CAMPS DE LA MORT NATURELLE. Ce titre est reporté sur deux pages du journal Action en 1945 et introduit un article signé par Pierre Courtade. Mon cœur frappait sourdement, violemment dans ma poitrine… J’ai voulu le publier. […] Pour étayer mes propos je me suis appuyée sur d’autres documents dont l’un écrit par ma grand-mère paternelle, et dans lequel elle raconte la libération de Lyon où elle réside avec trois de ses enfants ; deux de ses fils sont déportés… Ce livre est un grain de sable dans l’immensité de notre mémoire collective ; j’ai voulu y contribuer avec toute l’authenticité de ce récit, respectant au plus près la personnalité de mon père, Henri Megglé. »

Caroline Sophie Megglé

Actrice, conteuse, auteure de textes dramatiques, de récits, de contes, Caroline fut aussi animatrice en MJC, directrice d’un centre culturel, d’un cinéma d’Art et d’Essai, employée de bibliothèque, professeur de théâtre.

 

Véraisons

Véraisons

de Marius JOSSE

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 0,18 €

« La bande épaisse des bas qui apparaît en haut des cuisses sous une jupe courte, c’est pas abusé ça ? J’étais piégé. L’envie d’inspecter la propriété m’a démangé durant toute la séance. Après avoir expliqué les perspectives de croissance de la zone euro pour amadouer les investisseurs de Province, j’ai fini par lâcher au sol mon Pilote bleu. J’ai passé deux secondes avec ma tête sous la table, mais ses jambes étaient croisées. Elle jouait de l’escarpin avec son pied. Et quel pied, tu aurais apprécié. »

 

Une fois libérés de la contrainte du travail, Ulysse et Henri consacrent toute leur énergie à étancher la soif d’expériences sensuelles et esthétiques qui les dévore. Entre volupté et frustration, ils poursuivent leur quête de beau et d’ivresse, se passionnant d’une bonne bouteille, d’une chanson émouvante ou d’un joli derrière. Avides de ce que leur offre le monde, ils s’y cherchent une place acceptable ; et leurs trajectoires croisées, de l’effervescence parisienne aux rues immaculées du Japon, invitent à nous questionner sur notre propre « véraison ».

 

Au royaume des indifférents

Au royaume des indifférents

de Bernard-Olivier POSSE

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 14,00 €

« Un roman ?

- Pas le moins du monde.

- Quoi alors ?... Un essai ?

- Rien de cet ordre-là, quoiqu’il y soit question de tentative.

- Ce ne peut être qu’un récit !

- Un récit, peut-être, mais en peau de chagrin.

- Si tu tiens cet objet dans tes mains, c’est qu’il est quelque chose, mais quoi donc ?

- Une expérience de pensée. Où deux cerveaux ont pris propriété de leur corps… »

Bernard-Olivier Posse

Bernard-Olivier Posse est docteur en littérature française, auteur d’une thèse de doctorat sur Samuel Beckett (Samuel Beckett dans les marges du surréalisme. Ou l’écriture du rocking chair ; parue aux éditions Brill, 2021). Enseignant en Valais et vivant à Vevey ; également auteur d’un recueil de poésie à paraître aux Editions des Sables.

 

Un cœur indestructible

Un cœur indestructible

de Jean-Christophe GALIÈGUE

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 14,00 €

Il faut beaucoup de force pour demeurer fragile.

C’est l’histoire d’un enfant lunaire perdu au milieu des enfants solaires.

Il est mutique mais parle aux fleurs.

Il est coupé du monde mais en ressent tous les tremblements.

Son coeur ne bat pas, il explose ou s’arrête.

Il ne vit pas au pays des autres.

Il est né différent.

Mais le monde n’aime pas la différence.

Dans son jardin secret, il pleut des crachats.

Il court vers un autre ciel.

Ses larmes lavent son visage.

Ses ailes s’ouvrent.

Le rêve sera sa terre promise.

 

Poétique de la différence, ode à la tolérance et à la liberté, hommage à l’écriture qui ressuscite, aux livres qui sauvent, Un coeur indestructible conte une renaissance. J’ai été cet enfant de la lune amoureux du soleil.

Jean-Christophe Galiègue

Jean-Christophe Galiègue vit en Bretagne. Il est l’auteur de deux livres publiés aux Editions L’Harmattan, Les châteaux d’oubli en 2016 et Nos âmes pures en 2020. Il se laisse ranger dans deux cases : écrivain sur terre et poète dans les airs. Son écriture s’attache à l’enfance et aux nuages, aux fleurs et à l’amour, à tout ce qu’il faut sauver.

 

L'oeuvre de Balilla

L'oeuvre de Balilla

de Vincent GAULTIER

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 18,00 €

« J’ai fini par demander à papa comment je saurai que je suis devenu un homme ? Papa a éclaté de rire et m’a répondu qu’il n’y a rien de plus simple : tu dois juste avoir couché avec une femme à 15 ans et tué ton premier homme à 20, comme je l’ai fait »… Fils d’un officier des services secrets de Mussolini, Bartoloméo est enrôlé dans les « enfants de la louve » dès l’âge de 6 ans. Le jeune garçon prend progressivement conscience de la monstruosité des idéaux et des actes paternels entrainant un conflit inévitable avec son géniteur qui se soldera, en 1945, par la mort violente de ce dernier. Des années plus tard, Bartoloméo, qui vit désormais en France, est un homme démoli par l’alcool et les remords. Suite à une nouvelle tentative de suicide, il est orienté vers une clinique de soins où il va faire la connaissance d’une jeune femme étrange dont les antécédents familiaux, comme la haine affichée vis-à-vis de ses parents, vont réactiver des souvenirs refoulés. Entrainé presque contre lui dans le tourbillon de cette histoire en miroir, Bartoloméo sera bientôt confronté à des choix douloureux en étant amené à définir ce que sont les « monstres » et le sort qui doit leur être réservé, pour peut-être enfin solder le passé…

Vincent Gaultier

On retrouve dans les livres de Vincent Gaultier le goût de l’histoire et la passion du voyage…

« L’œuvre de Balilla » est son deuxième roman.

 

Le comte foudroyé

Le comte foudroyé

de Francisco ARENAS FARAUSTE

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 28/02/2022 | 13,00 €

Ce récit est celui d’un coup de foudre ! Intense, incontrôlable ! Ce choc va plonger notre héros, un comte sévillan désargenté, dans un voyage à travers l’Europe des « années folles » où sa vie va se mélanger avec celles de trois autres personnages. Leurs existences convergeront lors d’un final inattendu. Mais, le « comte foudroyé » est aussi un roman sur les rêves dont nous nous sommes encombrés. Ceux qui nous font percevoir le monde tel que nous souhaiterions qu’il soit. Avons-nous vraiment conscience des situations réelles dans lesquels nous nous trouvons ? Les apparences ne sont-elles pas reines ? Ne sommes-nous pas tous ensorcelés par ces mirages qui nous masquent la réalité ? Allégorie des illusions numériques si actuelles, l’auteur a voulu projeter l’aveuglement par l’apparence sur le théâtre de l’Europe d’il y a un siècle.

Francisco Arenas Farauste

Francisco Arenas Farauste est né en Espagne et vit désormais en Suisse. Autodidacte curieux, il observe le genre humain et essaye, à sa façon, de témoigner des absurdités et des folies de ce monde. « Le comte foudroyé » est son premier roman.

Ta Takata Ta

Ta Takata Ta

de Philippe VENANT

Fiction (5 SENS) | Paru le 28/02/2022 | 14,00 €

Le Boléro. Un jour ou l’autre, tout musicien d’orchestre doit se coltiner cette rengaine universelle. Avec amour ou haine, fascination ou indigestion. En y mêlant aussi un peu de son existence ordinaire. De toute façon, tous les chemins mènent au Boléro. Et son inexorable crescendo nous entraîne vers la catastrophe finale. Forcément.

Philippe Venant

Lorrain d’origine, Philippe Venant réside depuis dix ans dans le Haut-Jura où il dirige un établissement d’enseignement artistique. Son premier roman Concerto pour la Main Gauche est paru aux éditions L’Harmattan en 2013.

Après l'avant-dernier

Après l'avant-dernier

de Jean-Paul JADOUL

Fiction (5 SENS) | Paru le 28/02/2022 | 14,00 €

Si à quatorze ans vous vous rendez à l’école avec des pieds de plomb. Voilà le chemin parcouru par Manuel, fils de commerçants aisés et cultivés, cadet d’une famille de cinq enfants. S’il ne s’intéresse pas aux cours, par contre le soir, il vit comme un adulte, il lit des journaux, écoute la radio et refait le monde avec ses aînés avant de s’endormir à minuit. Il va se retrouver successivement, futur cuistot en Hollande, cuisinier en Italie, dans les cuisines d’un cargo tout en étant amoureux d’une chanteuse italienne. Et c’est en Uruguay que sa vie bousculera vers de nouveaux horizons.

Murmurations

Murmurations

de Lielie SELLIER

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/01/2022 | 20,00 €

Quand Charlotte, fille du nouveau médecin du village, entre dans sa classe un matin de novembre, la vie de Mathias rythmée par les coups de son père et le harcèlement de ses camarades de classe s’illumine. Il va trouver auprès d’elle et de ses parents, une nouvelle famille de coeur où il pourra se ressourcer, connaître des joies simples enfantines. Partagé entre son foyer chaotique et cette famille unie, il oscillera toute son enfance et adolescence, entre moments de terreur et de bonheur. Inséparables, Charlotte et Mathias vont partager leur scolarité, leurs loisirs, leurs rêves jusqu’à la fin de l’adolescence. Après un baiser échangé, ils comprennent que la frontière entre amitié et amour est fragile. Charlotte entre à l’école des Beaux-Arts. Mathias respecte le souhait de son père et reste au village pour travailler sur l’exploitation agricole. Charlotte reviendra au village en pointillé jusqu’à l’annonce soudaine de ses fiançailles et son prochain départ pour vivre et se marier en Suède. Une correspondance s’établira pendant plus de quarante ans entre les deux amis, ponctuée de coups de téléphone. Charlotte et Mathias feront l’apprentissage de la vie, de ses désillusions, de ses espoirs, la quête de sens, d’identité, sans jamais interrompre le lien qui les unit grâce à leur correspondance. La vie les réunira-t-elle à nouveau ? Ce roman gorgé d’émotions, parle de destins, d’accomplissement de soi, un hymne à la vie.

Lielie Sellier

L’auteure a écrit des romans, un recueil de nouvelles et des articles et nouvelles pour la presse féminine. Elle aborde des thèmes tels que la diversité, l’acceptation de la différence, les changements de choix de vies, les rapports entre humains et animaux, les liens entre le monde des vivants et des morts, la résilience. Elle anime des ateliers d’écriture et un club de lecture à Paris auprès de différents publics : enfants et adultes.

Sauvegarde

Sauvegarde

de Christophe FOURRIER

Fiction (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 20,40 €

Le dimanche 23 janvier 2022, une panne électrique brutale et complète frappe l’ensemble du métro parisien. La coupure ne dure que deux minutes. Au retour de l’électricité, une rame de la ligne 1 est retrouvée « coupée » dans le tunnel, entre les stations Porte de Vincennes et Saint Mandé. La première voiture du train a purement et simplement disparu. Les victimes sont recherchées à partir des images de vidéoprotection et des bornes de téléphonie mobile. Personne ne sait ce qu’il s’est passé dans ce sinistre tunnel. La version officielle est un incendie d’une rare violence dans un transformateur électrique, qui a conduit à une montée en très haute température. Les ingénieurs civils ne comprennent pas comment cet incendie peu explicable a pu couper l’ensemble de l’alimentation électrique, en principe sécurisée. Le site est bouclé par les autorités militaires. Jamais une telle catastrophe ou un accident industriel n’ont suscité autant de théories les plus fantaisistes. Quatre enquêteurs, réunis par les circonstances dans une cellule parallèle, cherchent à comprendre. S’agit-il d’un accident ? Où sont les corps des disparus ? Qui est ce vieil homme retrouvé trente ans plus tôt, errant dans les tunnels et qui annonçait déjà la catastrophe ? De découvertes en découvertes les enquêteurs progressent vers une incroyable vérité. Sera-t-il possible de la dire ?

Christophe FOURRIER

Christophe FOURRIER est technicien dans le secteur des prélèvements et des greffes d’organes et de tissus. Il vient à l’écriture comme une activité personnelle et de soutien. Il commence par des journaux avant de se lancer dans les romans. En 2020 sort son premier titre. Aujourd’hui il poursuit dans la fiction en proposant des thrillers où un élément fantastique fait basculer la réalité. Sauvegarde est son quatrième ouvrage.

Les déviants sacrés Tome 2

Les déviants sacrés Tome 2

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 20,40 €

Après maints affrontements contre les Dégénérés, nous pénétrions dans la cité d’Orakthias, à l’extrême nord de Sylvainth. Je me heurtais en permanence à l’officier aux prises avec une singulière altération qu’il s’évertuait à me dissimuler. En lutte contre ce dernier, l’amazone que j’incarnais s’attribuait pour mission de découvrir le Berceau des Origines. C’est là qu’étaient détenues les femmes dont se servaient les Maîtres Draegs pour se reproduire, et je n’avais de cesse de libérer ces captives cloîtrées au sein de leur gynécée. Lorsque le Dragaãnh disparaît mystérieusement, en proie à ses démons, je n’avais plus d’autre choix que de défier le Haut-Divin et sa caste de prêtres qui voyaient en moi une ennemie qu’il leur fallait neutraliser. Je devais pénétrer dans ce harem, en extirper ces femmes, nous évader de la cité escortée des fidèles guerriers du Dragaãnh, et partir à la recherche de celui-ci. Cependant, aurais-je suffisamment de certitudes et de détermination en moi ? Une alternative me murmurait que je pourrais tout aussi bien sombrer dans le piège sordide que s’efforçaient de me tendre le Haut-Divin et ses sbires ? Après la trilogie de La Passion de l’Arachnee, Les Déviants Sacrés développent l’univers de cette saga des Mondes Mutants chère à l’auteure.

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique qui puise son inspiration dans ses études en biologie et science de la nature et de la vie, ainsi que dans son métier dans les ressources humaines et l’ingénierie. L’auteure écrit en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif plusieurs romans publiés à compte d’éditeur. Elle est membre du Conseil d’administration de sa ville, afin de promouvoir la littérature.

Par la porte des mémoires

Par la porte des mémoires

de Yves HUGHES & Philippe CORIAT

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 11,90 €

Il s’agit d’une rencontre ; d’une mise en écho. Coriat laisse sa main explorer toutes les techniques, sur de multiples supports. Ses essais répondent à un besoin d’intensité, dans l’exercice de la mémoire et l’exploration de la vie. Tâtonnements et doutes, énergies et craintes disent le mystère d’être. Le travail poétique d’Yves Ughes va l’amble avec cette oeuvre. De l’exploration de l’espace « Décapole » à une remontée dans le temps « Une terre de bonne espérance » puis « à défaut de se faire » tout converge vers une interrogation centrale qui ne sera jamais épuisée. Il fallait bien que ces deux expressions artistiques se rencontrent pour se nourrir l’une l’autre.

Coriat

Né en 1961, Coriat est un artiste plasticien explorant, depuis 40 ans, notre rapport au monde et le cheminement de la pensée humaine. Histoire individuelle et collective, rapport à la Nature, évolution de l’Art au cours des siècles, il questionne, par des fusions de techniques et de styles multiples, notre capacité à nous détruire ou à nous sauver. Il aime expérimenter et collaborer avec d’autres artistes. www.coriat.net

Yves Ughes

Yves Ughes est né dans le quartier populaire de Riquier, à Nice. Lieu de saveurs et de vie. Fils d’immigré italien il ne s’est réconcilié avec la langue française que par la poésie, Charles Baudelaire plus précisément, présenté et offert au Collège, par un professeur atypique. Fort de ce contact et désireux de dire et cultiver sa reconnaissance, Yves Ughes est devenu professeur de Lettres Modernes et il a continué, toute sa vie durant, à œuvrer pour la défense de la poésie, tant par la vie associative que par son action personnelle. Il a ainsi créé 5 recueils poétiques et plus d’une quinzaine de livres d’artiste, mettant en dialogue textes poétiques et œuvres plastiques.

Le rocking-chair

Le rocking-chair

de Julien BRUN

Fiction (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 12,00 €

Le monde tangue de toute part, l’Homme déchante. Telle une épave à la dérive, en pleine tourmente et secouée par les remous de la vie. Tel un univers étanche où sa destinée peut, à tout moment, sombrer et être engloutie de cruelles désillusions. Les mots rebondissent, harcèlent et font écho aux blessures de la vie dans l’espoir de croire en un autre chemin, jusqu’au moment où le rocking-chair prend la parole et assiste les protagonistes dans leurs marches singulières vers la confidence…

Julien Brun

Julien Brun est né et habite Montpellier. Il écrit des romans. Passionné de littérature hispanique et latino, il passe son temps entre sa fille et sa passion pour l’écriture. Imprégnée d’humanisme, révulsée par les inégalités, sa plume acerbe et sentimentale entrevoit un monde imparfait, mais bercé d’espoirs.

Le murmure des oiseaux

Le murmure des oiseaux

de Julien BRUN

Fiction (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 14,00 €

Quand Xavi est incarcéré à la Modelo, la prison de Barcelone, il n’imaginait pas y rencontrer Juan. La dictature de Franco vient de s’effondrer, mais demeure toujours enkystée dans les interstices des murs. Écrasés par leurs passés et leurs différences, une amitié rare et précieuse va naître au fond de cette cellule marquée du sceau de l’histoire. Peu à peu, ils vont s’observer, se parler, s’écouter et parvenir à défier la perception de l’autre, pour connaître, pour la première fois de leur vie, la liberté…

Julien Brun

Julien Brun, avec « Le murmure des oiseaux », signe son troisième roman. Une ode à la liberté et l’amitié à travers deux âmes égarées en prison et en pleine tourmente. Julien Brun est né et habite Montpellier. Il écrit des romans. Passionné de littérature hispanique et latino, il passe son temps entre sa fille et sa passion pour l’écriture. Imprégné d’humanisme, révulsé par les inégalités, sa plume acerbe et sentimentale entrevoit un monde imparfait, mais bercé d’espoirs.

La légende de la fleur de soleil Tome 2

La légende de la fleur de soleil Tome 2

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 20,00 €

Quand les elfes et les fées peuplaient encore le monde, ils cultivaient la fleur de soleil. C’était l’assurance de la prospérité et de l’amour entre tous les êtres vivants, du respect de toutes leurs croyances. Un jour des hommes, avides de pouvoir ont violé la forêt sacrée, et arraché la fleur de soleil, pour obtenir d’elle la protection et la force qu’elle dispensait aux entités de la forêt. Mais leur coeur n’étant pas sincère et leurs intentions misérables, la fleur finit par périr. Une jeune femme, se pencha sur elle et de tristesse se mit à pleurer. Ses larmes étaient pures et son âme honnête. La fleur refleurit.

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve lès Avignon en 1963, Gilles La Carbona vit actuellement dans le Vaucluse. Bercé par la truculence de sa Provence natale, autant que par la douceur de l’océan ou le mystère des berges des gaves, l’auteur commence à écrire il y a plus de vingt ans. Romancier, dramaturge, passionné de littérature, de nature, épicurien à toute heure, il signe là son nouveau roman.

Les Versets Kanoniques

Les Versets Kanoniques

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 15,30 €

Depuis de très nombreuses années, outre mes recherches littéraires dans de nombreux domaines d’application, je me suis intéressé à trois phénomènes que je qualifie volontiers de symptomatiques ; d’autres parleraient tout bonnement de maladie. Personnellement je m’y refuse, afin d’observer une certaine pudeur et décence à l’égard d’une catégorie de personnes dites différentes ou marginales et qui ne rentrent pas dans le cadre social traditionnel. Aphasie, autisme, schizophrénie, qui ne cessent d’interpeller ma conscience - un ensemble de signes - qui souvent se contredisent et se télescopent avec au bout du compte une pathologie bien plus à craindre : l’aliénation. Substitut incertain d’une finalité à peine maitrisée de l’existence humaine, et conséquence d’une dérive progressive des sources de l’humanité. En clair nous sommes tous des aliénés et je pèse mes mots. Faut-il encore admettre que nous le sommes vraiment ; j’entends déjà autour de moi des cris de peur et de révolte, avec en arrière-plan l’idée de la haine et du meurtre. Eh bien qu’à cela ne tienne… Le présent ouvrage affirme la dégénérescence des grands principes salutaires de cette humanité-là devenue aphasique, autiste et schizophrène et dont l’écriture à ce niveau peut être une juste échappatoire. Viendrait-elle nous sauver du trouble et de l’enfermement ?

Jean-Luc Favre Reymond

Jean-Luc Favre Reymond, poète, critique, et écrivain est né en 1963 en Savoie. Son œuvre poétique, traduite en huit langues, a été saluée par les plus grands poètes et universitaires contemporains. Il collabore à de nombreux journaux et magazines, ActuaLitté, Passages, Recours au poème etc… Outre d’occuper diverses fonctions, il est également chercheur associé auprès du Centre d’Études Supérieures de la Littérature de Tours.

L'échappé bêle

L'échappé bêle

de Patrick CHERBÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 21,20 €

Gabriel, s’évade d’une prison située près des Pyrénées, côté français, où il purge une longue peine due à son activité au sein d’un réseau de drogue. Au cours de sa fuite, de nombreuses péripéties jalonnent un parcours compliqué qui le confronte à des situations singulières. Des aventures qu’il n’aurait jamais imaginé vivre dans le monde libre. Quelques scènes de sexe et de violence épicent le récit, tandis qu’un meurtre improbable, difficilement élucidable, plane tout au long de plusieurs chapitres. En toile de fond, la majesté des Pyrénées et leurs dangers fixent le cadre de cette échappée, jusqu’au Pays Basque espagnol, où un relent d’irrédentisme demeure perceptible encore au XXIe siècle. Des dialogues directs, secs ou tendres, mettent à nu la personnalité des principaux protagonistes. Dureté, amour et humour alternent au gré des relations qui se nouent et se dénouent, au fil d’un récit parsemé d’images poétiques, rafraîchissantes et toniques de la faune et la flore pyrénéennes. Aussi exaltante que risquée, cette fuite éperdue dont la finalité est de rejoindre l’Argentine via l’Euskadi, apprend beaucoup à Gabriel, sur lui-même et la société des hommes qu’il tient pour son pire ennemi. En quête d’un autre monde, l’avenir radieux d’une nouvelle vie semble lui tendre les bras, mais les obstacles se multiplient…

Patrick Cherbé

Chef d’entreprise retraité après une carrière en France et à l’étranger dans le domaine de la parfumerie. A la suite de ses cinq premiers romans, Patrick Cherbé signe ici son nouvel ouvrage.

Roman d'un émigré

Roman d'un émigré

de Philippe MORENO

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 01/11/2021 | 21,20 €

Quel tourbillon que cette vie d'un Espagnol genevois, placée sous le signe de l'exil pour fuir le franquisme, l'installation dans le sud-ouest de la France puis à Paris, avant l'arrivée à Genève, à l'âge de treize ans. Que de péripéties pour ce jeune Espagnol, qui s'engage avec passion dans une carrière d'architecte, tente un retour à Madrid pour y ouvrir un bureau, mais c'est finalement en tant que professeur à l'Ecole d'architecture de Genève qu'il s'engage. Il y développe son penchant pour l'architecture climatique et l'écologie, au moment où peu y voient un intérêt. C'est enfin loin de Genève, à Alep, en Syrie, qu'il va créer, sept ans avant les terribles événements qui l'anéantiront, une faculté d'architecture dans laquelle il mettra en œuvre ses programmes audacieux, aux côtés d'étudiants enthousiastes. La structure perdurera quelques années, avant de finir en poussière, à l'image de la ville tout entière. L'auteur de ce parcours est surtout le fils de ce père, qui va le marquer de son empreinte de façon permanente.

Philippe Moreno

Né en 1934 à Madrid, Philippe Moreno, avec sa famille, fuira les rigueurs du franquisme et gagnera la France puis Genève. C'est dans cette ville qu'il suivra des études d'architecte. Attaché à l'Espagne, il y retournera en 1966 pour y fonder un atelier et y réaliser différentes constructions. Il reviendra ensuite s'installer à Genève, où il ouvrira un nouveau bureau et deviendra, en 1968, professeur à l'école d'architecture. En 2003, alors qu'il dirige une résidence pour étudiants à Genève, il est invité à créer une structure universitaire à Alep, en Syrie, destinée à former des étudiants en architecture. Il vit aujourd'hui dans le Nord Vaudois.

Ouroboros et autres nouvelles

Ouroboros et autres nouvelles

de Jérémy HERKINN

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 01/11/2021 | 17,90 €

Entre la folie d’un homme qui erre au sein d’un monde qu’il ne comprend pas et qui tente de trouver des réponses dans son inconscient, le combat d’une femme pour la mémoire de sa mère dont la disparition a entaillé à jamais chaque parcelle de son âme, la rage de n’être qu’une femme au milieu de la perversité des hommes, la peur d’être finalement consumé par ce qui était pourtant une addiction assumée, le désespoir qui déraisonne et pousse au pire des actes et la jalousie d’un être dépourvu de sens, il y a un point commun : 6 nouvelles réunies dans un livre et qui oscillent entre réalisme, fiction et fantastique et plongent le lecteur dans l’esprit torturé des protagonistes.

Jérémy Herkinn

Jérémy Herkinn est né en 1979 à Annecy, en France. Depuis l’enfance il aime retranscrire sur papier son imaginaire, souvent sombre, comme si c’était un exutoire dont il ne pouvait échapper. Grâce à son premier récit, « OUROBOROS », il a remporté le « Prix du roman Edit'o 2014 », ce qui l’a encouragé à continuer ce qui a toujours été sa passion : écrire des histoires.

L'envol des milans

L'envol des milans

de Kyra DUPONT TROUBETZKOY

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 30/10/2021 | 16,20 €

Thomas s’est tout juste envolé. L’année prochaine, ce sera le tour de Mia de quitter le nid familial, d’échapper aux griffes de sa mère, au comportement de plus en plus ambivalent. La seule façon de se sauver sera de faire éclater la vérité... En aura-t-elle la force ?Quand l’attendu prend un tour inattendu, L’envol des milans explore un sujet qui nous attend (presque) tous au tournant… Ou tout ce qui nous rattrape quand les enfants quittent le nid.

Kyra Dupont Troubetzkoy

Née en 1971 à Genève, Kyra Dupont Troubetzkoy débute sa carrière comme grand reporter au Cambodge pour le correspondant de CNBS Asia. Après de nombreuses collaborations en presse écrite, radio et télévision en France, aux États-Unis et en Suisse, elle prend la tête de la rubrique internationale du quotidien 24 Heures. En 2007, journaliste freelance, elle se lance en parallèle dans l’écriture de fiction. L’envol des milans est son cinquième roman.

Les Gardiens du Secret

Les Gardiens du Secret

de Isabelle MAISTRELLO

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 30/10/2021 | 23,80 €

Une confrérie secrète nommée « Les Gardiens du Secret » oeuvre depuis la nuit des temps pour protéger le Secret de l’existence d’une civilisation très avancée, disparue il y a des milliers d’années, qui aurait bâti les grandes pyramides dans le monde. Héline, une jeune et riche archéologue, persuadée de l’existence de cette civilisation, va mettre tout en oeuvre pour percer à jour ce secret. Dans sa quête à travers le monde (Mexique, Pérou, Chine, France…), elle se fait aider par Alex, un jeune génie informatique qui va recruter les meilleurs scientifiques mondiaux dans le domaine de l’ingénierie archéologique. Au cours de son périple, elle rencontrera Halcon Rey, chargé de mission pour l’UNESCO, qui se révèlera être un membre éminent de la confrérie et être bien plus concerné par le sujet des grands bâtisseurs que l’on ne l’aurait supposé. Héline et Halcon vont vivre un amour aussi passionné que tumultueux, l’une cherchant à percer le mystère, l’autre à le protéger à tout prix.

Isabelle Maistrello

Isabelle Maistrello est née en 1974 à Chambéry en Savoie. Elle a eu plusieurs vies professionnelles : enseignante en sciences économiques et sociales, responsable de boutiques et, depuis 10 ans, assistante de direction à Courchevel. Elle aime l’art contemporain, l’architecture, la musique métal, les polars et la SF. Elle s’intéresse aux civilisations précolombiennes et à l’astrophysique. Elle écrit depuis deux ans et termine son troisième roman. « Les Gardiens du Secret » est le premier à être publié.

Récits de la pire espèce

Récits de la pire espèce

de Pierre GODARD

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 30/10/2021 | 17,90 €

Les marchands de fourrure mis à part, personne n’aurait donné cher de la peau de la louve Anastasia, après ce qui lui était arrivé dans le Grand Nord canadien. Oui, mais les idées ont le cuir plus dur que les corps de chair et d’os selon Platon. C’est donc l’image de la louve qui s’installa pour une durée indéfinie dans l’esprit du trappeur qui l’avait piégée. Une louve devenue abstraite, donc forte de son immortalité (selon Platon). Et qui plantait le regard paisible de ses yeux mordorés dans la mémoire, traumatisée par son forfait, du chasseur. Mais, les derniers seront les premiers, selon un disciple de Platon devant lequel tous se prosternèrent, plus tard.

Pierre Godard

Ingénieur civil des Mines, conjugue penchant pour les sciences dures et passion pour la littérature. Auteur de nombreux romans, essais et nouvelles, dont : On a rogné les dents de la mort - roman - Thriller sur fond d'une catégorie philosophique rarissime en littérature (et aussi, paradoxalement, en philosophie) : l'égoïsme théorique.

Points de suspension

Points de suspension

de Antoine CASANOVA

Fiction (5 SENS) | Paru le 14/10/2021 | 16,20 €

Points de suspension est un roman s’apparentant à la forme du journal intime où un jeune homme débutant dans le professorat en tant que stagiaire livre ses impressions concernant le métier et son rapport aux élèves sur des cahiers d’école. À peine a-t-il entrepris cette rédaction purement anodine que débute sa relation amoureuse avec celle qu’il nomme Dee Joleedjee, femme lui étant inaccessible ou interdite tout comme l’était la reine Guenièvre pour Lancelot. Ainsi, malgré lui, sa vie sentimentale prend place sur le cahier en parallèle à sa vie professionnelle. La jeune collégienne Zeynep va faire le lien entre ces deux pans de son existence en venant se confier à lui et révélant son intimité si singulière. Cette œuvre retrace l’année particulière, c’est-à-dire mouvementée, palpitante, parfois asphyxiante, de ce jeune adulte, à savoir Maurin Mandrino, qui essaye de porter un regard démiurgique sur lui-même grâce à son processus d’écriture.

Antoine Casanova

Passionné par la musique et la littérature, Antoine Casanova est professeur certifié de lettres modernes ayant effectué ses études littéraires à l’université de Toulon dans le Var. Également musicien diplômé de guitare classique, sa casquette artistique est multiple. Sous le surnom de Casa, il est champion de France de Slam par équipe en 2017 et défend ses chansons en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Points de suspension est un de ses premiers romans.

Fellini Songe d'une nuit d'automne

Fellini Songe d'une nuit d'automne

de Sophie GUERMÈS

Fiction (5 SENS) | Paru le 14/10/2021 | 16,20 €

Un soir d’octobre 1988, cinq ans avant sa mort, Federico Fellini écoute la voix de la lune. Il s’endort et se met à rêver… En 2005, Dino, un dilettante romain, apprend une nouvelle bouleversante : on va démolir la villa de Fellini à Fregene, une station balnéaire proche de la capitale italienne qui apparaît souvent dans les films du Maestro. Il se précipite chez son frère, vétérinaire entré en politique, pour le convaincre d’intervenir. Mais Luca, ancien membre du parti communiste, et candidat inattendu à la présidence du Conseil, a d’autres préoccupations. Dino va puiser des ressources insoupçonnées pour tenter d’empêcher la catastrophe, tandis que Luca fait campagne. Tous deux, sans en être conscients, luttent pour ressusciter des mondes disparus. Dino veut écrire une pétition et un petit livre. La digue des mots arrêtera-t-elle l’action des bulldozers ? Tout l’univers du cinéaste défile dans ce roman : Rome, Cinecittà, Rimini et Fregene, l’enfance, les femmes, les rêves, les clowns, et en filigrane, la relation avec son frère Riccardo.

Sophie Guermès

Normalienne, Sophie Guermès est professeure de littérature à l’université de Brest. Elle a écrit de nombreux essais sur la poésie et le roman des XIXe et XXe siècles ainsi que plusieurs ouvrages de fiction : La Loge (L’Harmattan, 2002), Les Ombres portées (Triartis, 2016), Bucarelli-Roma (Les Éditions du Littéraire, 2018). Elle a organisé un colloque international à l’occasion du centenaire de Federico Fellini : Fellini. L’intime et la mer.

Mais la danse du paysage

Mais la danse du paysage

de Barbara AUZOU

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 11/10/2021 | 15,30 €

Il est des livres où le regard ralentit son balayement de la page, tant la densité des mots porte vers un plus haut. Prendre et reprendre les lignes qui ondulent et fuient tels des frissons. Partir, certes, s'évader sans commune mesure. Car le pays réel est le pays rêvé. Sachant que l'ombre rassurante d'un arbre, ou du moins son souvenir, parviendra à canaliser les songes d'un ailleurs… Une clé de ce recueil se niche en effet dans des textes intercalaires, Au pied d'un seul arbre, suivis par un chiffre romain de I à XIII, comme autant de bornes rassurantes sur la via Appia de l'aventure. Claude Luezior (Préface) Lauréat de l'Académie française https://claudeluezior.weebly.com/

Barbara Auzou

Barbara Auzou est née le 13 mai 1969. Elle est professeur de lettres en Seine-Maritime. Passionnée de poésie contemporaine, elle publie de nombreux poèmes dans des revues depuis 2017. (Lichen, Traction-Brabant, Le Capital des Mots, Cabaret, Traversées etc.) Mais la danse du paysage est son troisième recueil après : L’Époque 2018 aux éditions Traversées et Menthes-Friches aux éditions 5 sens. Elle tient un blog : lireditelle@wordpress.com dans lequel elle publie ses poèmes quotidiennement.

Les déviants sacrés Tome 1

Les déviants sacrés Tome 1

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 24/08/2021 | 20,40 €

Sylvainth regorgeait de paysages stupéfiants. Ces roches instables, ces forêts d’une humanité dérangeante… et ce désert… Il n’était pas de jour, où je ne m’enthousiasmais pas pour l’un de ces mystères. Le Grand Dessein auquel j’étais assujettie m’amenait à partager l’existence des hommes-guerriers et à les aider à traquer des Aliens sur notre monde depuis trois cents années. Nous, les amazones, n’avions-nous fait qu’entériner les volontés croisées de nos communautés ? Je pensais, que ce à quoi j’aspirais s’avérait plus complexe que mes idéaux à court terme et que ces aptitudes qui émergeaient chez moi m’affolaient plus qu’elles ne me rassuraient. Condamnée à ce rôle de femme-appât sous la coupe du Dragaãnh, cet être énigmatique et solitaire sur lequel couraient maintes rumeurs, j’étais contrainte à l’obéissance, et je n’étais pas prête à m’affranchir de cet officier et de ses vétérans ; mais cette soumission qu’ils escomptaient ne ferait pas long feu. J’allais jouer avec eux, et à la toute fin je leur échapperais… si tant est que cet officier ténébreux me le permette. Il me fallait découvrir ce qu’il incarnait ; mais ensuite, aurais-je encore le choix de ma destinée ? Et qu’étais-je, moi-même, pour qu’il me hante à ce point, et qu’il ne parvienne pas à se détacher de moi ?

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique qui puise son inspiration dans ses études en biologie et science de la nature et de la vie, ainsi que dans son métier dans les ressources humaines et l’ingénierie. L’auteure écrit en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif plusieurs romans publiés. Elle est membre du Conseil d’administration de sa ville, afin de promouvoir la littérature.

C'est pas l'hôtel ici

C'est pas l'hôtel ici

de Marc BAUDINET

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/08/2021 | 9,40 €

Une forêt, une rivière, un village. Un clochard vit seul depuis quelques mois dans une cabane rudimentaire. Il a fui la grande ville pour être pénard, pour être ailleurs. Mu tout autant par le désir de liberté que par la lâcheté, il rêvasse, cherche de quoi manger, a faim, a froid, se remémore d’anciens compagnons de route, des amitiés passées, l’amour aussi. La solitude est devenue sa compagne mais même dans une campagne reculée les gens sont là, qui observent, se demandent, discutent, aiment ou n’aiment pas. L’homme n’est pas le bienvenu.

Marc Baudinet

Né à Paris, Marc Baudinet grandit en Bourgogne avant de partir vivre à Londres, une ville à laquelle il est resté très attaché. En 1994, il s’ins­talle à Prague où il enseigne l’anglais. En 2010, il quitte l’Europe pour Phnom Penh, Cambodge, où il vit toujours. Il apprécie les voyages, les rencontres, la photographie et l’écriture est devenue une nouvelle compagne.

Je ne meurs pas... je danse

Je ne meurs pas... je danse

de Valéry GRIMA

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 24/08/2021 | 16,20 €

Stéphanie vingt-huit ans, découvre son compagnon dans le lit de sa meilleure amie. C’est tout son monde qui s’écroule. Pas le temps de s’apitoyer sur son sort, la tempête approche, elle décide de tout quitter. Cinq ans après, Stéphanie s’apprête à vivre sa première expérience en tant qu’art-thérapeute aux « Jonquilles ». Elle ne sait pas encore que cette maison de retraite regorge de son lot de surprises et de rencontres tout aussi étonnantes ! Elle ne se doute pas non plus de la richesse et de la dangerosité des chemins qu’elle va devoir emprunter pour se libérer de toutes ses chaînes et partir à la rencontre de la femme qu’elle aurait toujours souhaité être.

Valéry Grima

Comédienne, metteuse en scène et éducatrice, Valéry Grima joue et transmet sa passion pour le théâtre depuis plus de vingt ans. La créativité comme résilience, c’est tout naturellement qu’elle devient art-thérapeute. Un métier qui va la conduire au cœur de la relation et sur le chemin de l’écriture. Cette fiction est son tout premier roman.

Et la pluie sans cesse

Et la pluie sans cesse

de Philippe DEWAILLY

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 14/08/2021 | 17,90 €

Philip Cortez a décroché. Planqué au fond de sa tanière, il n’attend plus rien ni personne et l’hiver pourrait ainsi s’installer durablement si son ami Samuel n’était pas venu frapper à sa fenêtre. Il est hagard, incohérent, bouleversé par l’accident de sa fille. Mais, lorsque Philip s’immisce dans l’enquête, voilà que les regards se détournent et que très vite les menaces se précisent. Que se passe-t-il donc à Luxembourg ? Que trafiquent ces ingénieurs et ces traders à l’ombre des grandes tours ? Et puis qui est vraiment Samuel Jacowski ? De Montréal à Saint-Pétersbourg, des rives de la Moselle jusqu’aux déserts d’Arabie, les destinées se frôlent, les solitudes s’évitent, et puis voilà qu’au confluant de toutes les bourrasques, elles viennent à se percuter, comme les particules libres d’un même corps malade. C’est que depuis trop longtemps l’industrie de la finance fait tourner le monde à l’envers. Traqué par cette folle mécanique et par un passé qu’il sait en embuscade, Philip Cortez tente de redessiner un décor fantasque dans lequel tout pourrait être à nouveau possible, mais au dehors déjà ferraillent une étrange rumeur, et la pluie sans cesse.

Philippe Dewailly

"Moi, au départ j'aurais plutôt voulu être maitre-nageur. On me l’a déconseillé vu que dans la piscine, je suis comme un pavé. Je prends l'eau de partout. La pluie, la mer, les gens, tout me bouleverse et me rentre dedans. Je suis tous les personnages et tous les décors qui me traversent, toujours plongé dans des histoires tellement invraisemblables qu’elles finissent forcément un jour par arriver."

Déni ma survie

Déni ma survie

de Natalie DEPRAZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 14/08/2021 | 23,00 €

«J’ai reconnu le jardinier. A sa voix. La première fois que je l’ai vu, j’ai seulement entendu sa voix. Elle est suave, douce et rocailleuse, un peu tordue par un rhume persistant, granuleuse comme la vie. J’ai aimé cette voix. » C’est un huis-clos à trois. Il y a Ephimia, Deniz, et Marie. Un roman à trois parties, comme les trois volets d’un triptyque. Chaque personnage aura sa partie, racontera son histoire, dans une périchorèse infinie. Même si Deniz très vite s’effacera dans le rêve d’Ephimia et y resplendit d’ailleurs, même si Marie, très longtemps, peinera à parler de lui, et hante d’autant les rêves d’Ephimia, fauve d’amour. Mais il y a un quatrième personnage. Sans nom. Immonde. Qui crée la dépendance, et le déni. L’ombre de C. Ephimia se débattra dans ses vies. Et traumas, suicide, folie, transgenre la côtoieront furieusement. « Il fait chaud. Un jardin, soudain. Je m’avance. Il y a un homme, qui me sourit. Je suis faible, il le sait. Je suis nue. Il le sait. Le visage grimaçant d’une femme, hilare. Je le sens, par derrière. Je la sens, par devant. Ils rient ensemble, au-delà de moi. Ça viole en moi, inconcevable. Je cède, ça m’envahit de tous les côtés. Je veux je ne veux pas. Je résiste doucement, ça vomit en moi. Ça relâche, et ça hurle de rire. Dans les tréfonds du désert.»

Natalie Depraz

Natalie Depraz enseigne la philosophie à l’Université de Rouen. Dans ses cours, elle lit les textes au prisme de l’expérience de l’auteur et guide ses élèves vers leur propre expérience. Attention et vigilance (2014) et La surprise du sujet (2018) décrivent des décrochages infimes où la normalité se retire, où émerge un traumatisme. Depuis longtemps, elle accompagne la réflexion de psychiatres sur la dépression et les maladies chroniques. Déni ma survie est son second roman.

Les oiseaux oublient de dormir

Les oiseaux oublient de dormir

de Camille Nicole CARDERA

Fiction (5 SENS) | Paru le 14/08/2021 | 17,90 €

Marc, veuf depuis plusieurs années, s’interroge sur ce qui semble per­turber ses filles jumelles, Marie et Lise, maintenant adultes qui, l’une et l’autre ont réussi leur carrière professionnelle. Il s’occupe souvent de son petit-fils, l’enfant de Lise et de Gabriel. Une histoire insolite qui se passe dans un milieu aisé. Cette famille, confrontée à des questions très contemporaines, ne cessera d’évoluer sans que les faits révélés ne détruisent sa cohésion profonde.

Camille Nicole Cardera

Camille Nicole Cardera est née en 1951. Elle a grandi à la campagne. Elle adorait lire et très tôt, elle a porté en elle le désir d’écrire. C’est son professeur de Français au collège qui lui a donné le goût de l’écriture. Après une année d’hy­pokhâgne et des études de Lettres Modernes, elle a appris la graphologie et a obtenu un diplôme de graphologue. Les oiseaux oublient de dormir, est son deuxième roman pu­blié après Avec les doigts du vent.

La guerre des oubliés III

La guerre des oubliés III

de Yann JACOB

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 14/08/2021 | 23,00 €

La mort vous change une personne… ou pas ! Revenu de son voyage en Terre-Aimante, Albéus s’est nourri de trop d’éléments tant recherchés de son vivant pour garder la tête froide. Lasha la maîtresse du vent, les léviennes, jusqu’à Zaline et les ulméniens. Plus que jamais, il aspire à maîtriser ses pouvoirs et se plonger toujours plus profondément dans ses recherches. Ne craint-il pas d’aller trop loin ? Certains secrets ne sont pas nécessairement bons à déterrer. Tandis que Nival dit adieu au soleil, enfermé dans les prisons de la cité en ruine, Zaline répond à l’appel de Lasha. Escortée par trois léviennes et Adron, l’ange guérisseur au regard morne, elle va braver la rudesse de l’hiver pour rallier les Cités-Franches dans l’espoir de sauver la maîtresse de l’eau. Tiraillée entre son devoir envers son peuple et son désir d’aventure, ses pensées se perdent en visions d’un passé oublié et d’un avenir qu’elle rêve plus sûr pour les siens. Peut-être la réponse se trouve-t-elle dans le seul trait que les léviens et les ulméniens partagent : la magie.

Yann Jacob

Né en Seine-Saint-Denis en 1990, c’est dans le sud-ouest de la France que Yann Jacob grandit. Sa passion pour la lecture naît subitement au lycée lorsqu’il découvre les univers forgés dans le fantastique et la fantasy. Rapidement, les prémices de « La guerre des oubliés » apparaissent. Il poursuit cependant ses études, sans jamais abandonner son histoire qu’il continue d’étoffer. Un CAP charpente et une licence informatique en poche, il choisit finalement la voie de l’écriture. Venez découvrir du contenu exclusif sur son site internet (yann-jacob.com), sur sa page Facebook et même sur instagram (@yann_jacob_auteur). Rendez-vous aussi sur sa chaîne Youtube. Au menu : découverte de l’univers de « La guerre des oubliés », illustrations, retours littéraires et aperçus des festivals.

Orlan et Byggvir Tome 2

Orlan et Byggvir Tome 2

de François CURCHOD

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 24/06/2021 | 21,20 €

Désormais orphelins de leur mentor et débarrassés provisoirement de Baldur, Orlan et Byggvir poursuivent leur voyage qui doit leur permettre de rejoindre l’Orghovie. De la forêt de Landead à la montagne du pouvoir en passant par Forgom, un long chemin les mènera à travers l’empire pour retrouver leur liberté. Un parcours semé d’embuches les attendra tout au long de leur aventure où ils devront trouver en eux des ressources insoupçonnées pour affronter les épreuves qui se dresseront sur leur route. À la recherche de la vérité sur leur passé, Orlan et Byggvir rencontreront tout au long de leur périple, de nouveaux amis qui les aideront dans leur quête les menant à la mythique montagne du pouvoir. Réussiront-ils à survivre à la terrifiante brume qui domine son sommet depuis la nuit des temps, empêchant quiconque de la traverser ?

François Curchod

François Curchod, écrivain suisse né en 1987, se découvre vers l’âge de 12 ans une passion pour les livres fantastiques tels qu’Harry Potter, le monde de Narnia ou le seigneur des anneaux. Ce n’est que vers l’âge de 20 ans qu’il commence à inventer des histoires dans sa tête. Puis à 28 ans, il décide de les écrire pour les partager.

TDA

TDA

de Imad IKHOUANE

Fiction (5 SENS) | Paru le 04/06/2021 | 17,90 €

Marjolaine est une jeune femme qui souffre d’un trouble de l’attention. Comme beaucoup de TDA, elle est surdouée mais aussi inadaptée à la vie en société. À vingt ans, son ami Patrick disparaît et Marjolaine fuit Lausanne. Douze années plus tard, le squelette de Patrick est retrouvé par une plongeuse au lac Léman. Marjolaine décide alors de revenir à Lausanne. Elle se fait embaucher par ceux-là mêmes qu’elle soupçonne d’avoir assassiné son ami. De leur côté, ses employeurs ont aussi leur propre plan. Ce n’est plus pour la vérité que Marjolaine va devoir se battre, mais pour sa propre survie. Si tant qu’un TDA attache beaucoup d’importance à la notion de survie.

Imad Ikhouane

Imad Ikhouane est né à Safi, sur la côte Atlantique du Maroc. Il réside depuis 2007 en Suisse où il est consultant en nouvelles technologies. Son roman « Le dernier Amghar » est disponible chez 5 Sens éditions. Gauche Hebdo : « Le dernier Amghar » Vaste fresque de la société berbère.

Al Jhamat, Pour les rendre éternels Tome 3

Al Jhamat, Pour les rendre éternels Tome 3

de Laurence VAGNIER

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 03/06/2021 | 21,20 €

A Barney, à Stefan, à leurs compagnons, la Pyramide de Dojraha a livré son terrifiant secret. Il leur faut convaincre des Autorités vacillantes que ce secret conduira à l’effondrement d’Al Jhamat. Pendant ce temps, Olympe poursuit son itinéraire imprévisible, qui la confronte à l’histoire tourmentée de sa famille et au passé enfoui d’Al Jhamat. Déviants ambigus hésitant à livrer leur savoir, Gardiens impitoyables, rebelles irréductibles menacés dans leur éblouissante cité perdue, fantômes issus des rêves et des visions d’Olympe, tous apportent leur pièce d’un puzzle qui s’assemble lentement, méthodiquement. Jusqu’aux révélations dont résulteront les promesses d’un avenir pour Al Jhamat ou de nouvelles destructions. A Barney qui a promis à ce peuple de le rendre éternel, reviendra le choix final, entre la mémoire et l’oubli.

Laurence Vagnier

Avec Al Jhamat, Pour les rendre éternels, Laurence Vagnier clôture sa trilogie mettant en scène un groupe d’adolescents cherchant à comprendre le monde sans repère d’Al Jhamat.

Trois mois, trois semaines et trois jours

Trois mois, trois semaines et trois jours

de Claude RAMIREZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/06/2021 | 16,20 €

Sandrine est une artiste qui n’a pas rencontré le succès qu’elle estime mériter. Dans un temps circonscrit elle va s’obliger à l’atteindre. La gloire cependant à l’instar des sommets ou des abysses, provoque par­fois de dangereuses ivresses.

 

Cette fiction montre plusieurs facettes, tantôt loufoque, pleine d’humour, qui peut paraître légère, tantôt profonde et en pleine folie, surprenante d’originalité.

 

Claude Ramirez

Après avoir raccroché son brassard « police » et écrit la petite histoire d’un grand amour entre un père et sa fille, Claude Ramirez récidive et il ne s’agit toujours pas d’un roman policier.

George Sand

George Sand

de Nicole NONIN-GRAU

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 20/05/2021 | 9,40 €

Ce roman est un élan du coeur de l’auteure adressé à la très grande George Sand. Il ne faut pas chercher ici de grandes lignes conventionnelles car, dès le départ, le parti est pris d’en brosser un portrait généreux et proche du peuple. L’écriture et la politique étaient pour cette femme d’exception un tremplin pour atteindre le coeur des petites gens. Elle ne vivait pas : elle vibrait. Elle aimait jusqu’à en perdre la raison et l’amertume ne lui faisait pas perdre pied. Elle se reprenait aussi vite qu’il était possible. Elle se réfugiait à Nohant et c’est là, perdue au milieu de cette campagne, qu’elle se retrouvait. Elle y était chez elle. Elle était entourée des siens et cela lui convenait. Il n’est pas nécessaire d’en décrire davantage sur son parcours vertigineux qui a auréolé tout le 19e siècle de sa personnalité hors norme. Encore aujourd’hui, il suffit de franchir les limites du Berry et de s’approcher de son domaine pour entendre le nom de George Sand. Son aura est partout même dans l’invisible du temps. Ainsi, autant reconnue par les plus grands que par les plus humbles, elle vit encore aujourd’hui parmi nous. Ainsi, quel regard porterait-elle sur notre siècle ?

Nicole Nonin Grau

L’écriture est pour l’auteure une thérapie : oui, mais, pas seulement. Car, sans pouvoir l’expliquer son parcours a été jalonné d’une foule d’écrits, tant personnels que professionnels. Alors, elle trempe sa plume dans un vécu qu’elle romance de sa plume poétique. Éditée depuis 2013, elle a remporté le prix Maestro avec : Mon grand-père ce héros. Une dizaine d’autres ont suivi et depuis sa principale source d’inspiration est la terre creusoise.

Au pied du mur

Au pied du mur

de Sébastien DELEDICQUE

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 20/05/2021 | 16,20 €

Qui pour dire ce monde ? L’artiste ou le journaliste ? Justice et vérité, ou ventre plein ? Résignation ou résistance ? Tourner tristement en rond autour de son nombril, ou s’ouvrir généreusement à autrui ? La jeunesse a-t-elle tout à réinventer, ou les aïeux ont-ils tout transmis ? Dos courbé, ou torse bombé ? Qui est l’insensé ; celui s’aventurant dans la réflexion et l’introspection, à l’examen de sa conscience, ou le frivole n’ayant aucun temps pour son monde intérieur ? Qui plaindre ; les victimes préservant leur noblesse, ou les bourreaux qui s’avilissent ? Vivre avec courage, ou subsister avec angoisse ? Au pied du mur, c’est l’heure des choix, la croisée des chemins. Épreuve… Mais qui accepte de s’y retrouver, et refuse de se laisser intimider, peut sentir naître en son coeur un soleil éclatant.

Sébastien Deledicque

Arabisant diplômé de l’Institut des Langues et Civilisations Orientales de Paris, Sébastien Deledicque a vécu quinze an­nées au Moyen-Orient ; dont un long séjour en Palestine. Après avoir été responsable du Centre Culturel Français d’Aden, consultant dans l’industrie pétrolière, puis secrétaire général de l’Institut français du Yémen, Sébastien Deledicque se consacre aujourd’hui à l’écriture littéraire.

Le sel de nos bouches

Le sel de nos bouches

de Hervé GENOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/05/2021 | 16,20 €

Joan est peintre, Valentin est musicien. Ils ont la trentaine. Tous les deux ne vivent que de leur art, c’est là leur seule ambition, sans compromis, c’est-à-dire vivre chichement dans l’espoir des jours meilleurs. Joan est une écorchée vive, instable, en proie à de violents accès de colère. Valentin lui, a confiance en l’avenir, accueillant le jour nouveau comme un présent. À l’instar d’une masse d’air froid et d’une masse d’air chaud qui se rencontrent, les orages se forment, menacent et finissent toujours par se produire.

Valentin joue dans les bars et restaurants de la région avec son groupe. Il fait la connaissance d’un producteur qui lui propose un concert dans une belle salle pour commencer. Joan, elle, décide d’exposer. Valentin se propose d’aller travailler à l’usine pour quelque temps et rapporter un peu d’argent pour préparer l’exposition. Un jour, alors que rien ne présageait un tel événement, Joan et Ingrid disparaissent sans explications. Valentin et Sven partent à leur recherche. Ce livre, en forme de mini-intrigues, raconte la vie, les démons, la folie ordinaire, les trahisons de ce petit monde d’artistes, la manière que ces hommes et ces femmes ont de se compléter si c’est possible. Comme une multitude de lignes qu’on croit parallèles pour finalement découvrir qu’il n’en est rien.

Hervé Genot

Hervé Genot est installé à Nice depuis trente ans. Passionné de littérature et d’écriture, il publie un premier recueil de poèmes à l’âge de 22 ans principalement inspiré par un voyage en Polynésie Française. En 2019, il publie la biographie de son père. Musicien, auteur-compositeur-interprète, il se produit dans différentes formations dans toute la France depuis vingt ans. « Le sel de nos bouches » est son premier roman.

J'étais poète de profession

J'étais poète de profession

de Pierre ZABALIA

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/05/2021 | 18,70 €

Les retrouvailles d’un ami du lycée, Jack Fontes avec le narrateur vont être le point de départ pour raviver leur amitié. Nous en prenons le pouls au fil des pages : il y a une espèce de correspondance entre les deux protagonistes, à base de lectures, de montagne, de liberté intérieure… Tous les deux sont inscrits socialement mais leur préoccupation majeure demeure la création poétique. Nous entrons peu à peu dans l’intimité de Jack, ses joies, ses craintes, son désordre, en un mot : ses friches. Personnage bourru, sans contour onctueux. Personnage intense pourtant. Jack Fontes est un être profondément sensible et mal à l’aise dans le monde des apparences. Le héros et le narrateur possèdent en commun beaucoup de passions, mais autant un va être attiré vers les abysses, l’autre, arrivera bon an mal an à s’acclimater. Nous sommes entraînés vers son irrémédiable chute. Une aspiration lente et définitive. Or la vie continue. La vie perle dans le suc des poètes.

Pierre Zabalia

Pierre Zabalia est natif de l’Aude, il vit et travaille en Seine et Marne. L’auteur a publié plusieurs poèmes en revues et a fait partie du comité de rédaction de la revue Artère. Un recueil de poèmes a été édité aux éditions Caractères. Il a participé en outre à des lectures et à des installations artistiques. J’étais poète de profession est son premier roman.

Insomnies

Insomnies

de Céline S. HENRY

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 16/04/2021 | 11,90 €

« J’ai enfin commencé à écrire un soir d’insomnie. Depuis le temps que j’en rêvais. Sur la surface hideuse j’ai osé poser la pointe divine. Elle était glaciale, comme à son habitude. Puis dans un mouvement sec, elle a tranché. Merci, mon séjour fut charmant. On entendait tomber la neige… » Il en résulte ce recueil, débutant par la prise de la plume et se terminant par une révolution. Entre les deux : l’émotion. Brute. Toutes les émotions. Mais quelle que soit la direction empruntée, une chose fondamentale reste inchangée : on y plonge fiévreusement et tout entier, jusqu’au bout et même au-delà ; s’abandonnant avec fureur et intensité pour en explorer les recoins les plus secrets, quitte à se perdre au cours du voyage dans les fractales d’un paysage sensoriel bâti de poésie.

Céline S. Henry

Céline S. Henry est née à Istanbul en Turquie en 1990, d’un père turc et d’une mère française. Elle grandit en France puis s’installe en Suisse pour suivre ses études d’ingénieur, qu’elle complète ensuite avec un doctorat en neurosciences. Elle découvre l’écriture en 2014 et autopublie son premier recueil de poésie, Foreigner, sous le nom de Selin Anil. Elle reprend la plume en 2019 pour donner naissance à Insomnies.

Tita Missa Est

Tita Missa Est

de Christian DE MAUSSION

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 16/04/2021 | 11,90 €

« Vous êtes bien le fils de votre mère. » Je médite l’axiome de Tita. La vie qui me reste, l’avenir qui se contracte, est une interprétation de texte.

À la masseria San Domenico, non loin de Monopoli, au terme d’une course matinale parmi les vignes, les champs de tomates et les oliveraies, après m’être trempé dans une eau tentatrice face à la côte albanaise, je m’assieds, souffle coupé, au pied d’un petit muret délabré. Il est huit heures. Je sèche au soleil.

- Je voudrais voir où vous êtes. Racontez-moi.

- À gauche, le grand bassin d’eau de mer, lieu privilégié de nos paresses les plus voluptueuses, devant moi la rougeur explosive des tomates qui enfièvre la terre brune, et tout au loin, à l’horizon, la bande marine de l’Adriatique qui mêle au ciel azuré son bleu panique.

- Oui. Je vois tout ça, comme si j’étais avec vous. Il n’y a pas plus beau que la Méditerranée ! Je suis contente que vous soyez bien. Vous me rappelez ce soir ?

- Oui. À l’heure de l’Americano.

L’heure de l’Americano, c’est l’heure à laquelle je pense à Fred. Pour moi, c’est une heure émue, un goût amer, un recueillement solitaire, une saveur de campari qui m’exhorte à une légère ivresse, à la prière, au ressaisissement de l’esprit.

Christian de Maussion

Jadis chef d’entreprise, l’auteur a entrepris des chefs-d’oeuvre (De Gaulle, Staël). Il a publié des textes dans Le Monde, Le Figaro, La Croix, Libération, Le Quotidien de Paris, Les Echos, L’Idiot International, Les Cahiers de l’Herne. Il a participé à l’aventure emblématique de Matulu. Il rédige des chroniques pour Service Littéraire. La rubrique « Maussion de censure » lui est dévolue. L’auteur aime lire, écrire, bref ne rien faire.

L'agence zéro

L'agence zéro

de Joshua LENOIR

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 16/04/2021 | 17,90 €

Les Etats-Unis, de nos jours. Isaac est un officier de la police de Boston, mis sur la touche pour avoir témoigné contre ses collègues dans une vaste affaire de corruption. Il est approché par un certain Muldowney, qui lui propose un poste dans l’énigmatique Agence Zéro, un bureau de renseignements dont les autres agences amé­ricaines ignorent l’existence même. Isaac accepte l’offre et est inté­gré au sein d’une équipe en charge de faire la lumière sur une série de disparitions dans l’Etat du Massachusetts. Très vite, ses certi­tudes vont être remises en question, et Isaac va devoir apprendre à se reconstruire au travers d’un univers qui s’effondre.

Joshua Lenoir

Joshua Lenoir est né à Strasbourg au début des années quatre-vingt. Ingénieur de formation, il développe une pas­sion pour le cinéma, les jeux vidéos, la bande dessinée, la science-fiction. Il commence à écrire ses propres histoires au travers des jeux de rôles qu’il anime auprès de ses amis. Avec l’Agence Zéro, il signe son premier roman.

Quand revient la nuit

Quand revient la nuit

de Mickael VRIGNAUD

Fiction (5 SENS) | Paru le 07/04/2021 | 16,20 €

Max, rédacteur au sein d’un magazine de développement personnel, va fêter ses trente ans. Pour l’occasion, le jeune homme a décidé de mettre entre parenthèses son train de vie devenu terriblement morne au fil des années, pour organiser une fête dantesque, la soirée d’une vie, celle que personne n’oubliera. Pourtant, à trois semaines de l’événement annoncé, Max n’a pas avancé d’un pouce et se voit rapidement obligé de jongler entre l’organisation chaotique de son anniversaire, ses amis qu’il ne supporte plus, son job qui l’ennuie et une dépression qui le guette avec insistance...

Mickael Vrignaud

Mickael Vrignaud est né en 1990 en région parisienne. Influencé par la littérature américaine contemporaine, son inspiration est à chercher également du côté du cinéma. Ses personnages froids, son écriture souvent caustique et faisant la part belle aux dialogues, baigne le malaise contemporain dans une fantaisie toujours inattendue. Mickael Vrignaud vit actuellement à Lille. Quand revient la nuit est son deuxième roman après Holy Night, paru en 2014.

Al Jhamat, Des pierres et des ombres

Al Jhamat, Des pierres et des ombres

de Laurence VAGNIER

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 10/03/2021 | 20,40 €

Dans l’univers d’Al Jhamat, organisé pour la destruction systématique des oeuvres humaines, le Grand Ordonnateur, qui dirige le pays sous les ordres d’un Prince que nul ne voit jamais, lance sa plus vaste et plus ambitieuse entreprise : l’Effacement de la Grande Pyramide de Dojraha, un monument dont les secrets pourraient éclairer le passé.

Olympe, l’enfant surdouée, perturbée par de violentes visions, découvre ses origines grâce à Barney, l’agitateur décidé à renverser le Grand Ordonnateur. Avec ses amis, Nikku, Stefan, le sans-caste au grand coeur, Tao Li, la jeune Architecte qui renonce à sa vie de luxe pour rejoindre Barney, elle cherche les failles qui entraîneront la fin des destructions et de la domination des Hautes Castes. Un combat s’engage entre une Gardienne machiavélique et insensible, la Grande Inspiratrice des Architectes, imprévisible et lucide, les rebelles cachés dans une éblouissante cité antique, et les troupes de Miliciens surentraînés, sur fond de pierres écroulées, de chantiers et de poussière. Un combat dont l’enjeu est l’avenir d’Al Jhamat.

Laurence Vagnier

Après Al Jhamat, Pour que rien ne dure, Laurence Vagnier produit le deuxième tome d’une trilogie dystopique pour adolescents, avec la toile de fond d’un monde inexplicable et sans repères.

Petites fables affables des villages du coin

Petites fables affables des villages du coin

de Christian SATGÉ

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 10/03/2021 | 16,20 €

Non sans plaisir le rimeur solidaire, homme d’un peu d’humour et de beaucoup d’humeur, qu’il a aussi mauvaise que sa vue, revient à la charge, au pas du même nom. Voici donc une deuxième livraison de nouvelles rimées à la rurale urbanité. Ce tueur à pages reprend donc humblement ici, mais pas en fumiste, c’est là son moindre défaut, le flambeau moins fumeux que fumant des fameux fabulistes d’antan. Et qu’importe si cela ne laisse guère de traces de marcher d’un pied modeste sur ces pas-là en troussant l’anecdote plutôt que le cotillon ou en filant, tel un fin limier, la métaphore en lieu et place d’un mauvais coton… Ver après ver, cet asthmatique qui ne manque pas d’air à force de le pomper aux autres, entend encore témoigner, en toute partialité, du monde comme il va, vu non par quelque censeur sangsue mais par un penseur pansu, égratignant plus que dénonçant. Ah, quel délice de se vautrer, sans complexe ni vergogne, sur la folle paille de nos inavoués penchants, ceux qui nous feront à coup sûr tomber sous la poutre de nos petitesses aussi peu sages que passagères ! Parce que, pour un conteur éclectique, la fable illumine la nuit de nos jours comme le songe le sommeil le plus lourd, celles qui se cachent ici n’ont que l’ambition de faire cogiter un instant et la prétention de distraire longtemps…

Christian Satgé

Professeur se refusant à être un donneur de leçons, Christian Satgé est persuadé que la fable est d’aujourd’hui comme de toujours. Ce facteur de cours ne sachant faire court, le prouve en prenant à rebrousse-plume le monde qu’il arpente, quelques vers à la main, colorant au verbe d’antan un univers où l’humaine animalité n’est pas sans rapport avec la bestiale humanité de nos sociétés trouvant pourtant archaïques ces apologues.

La chance de ne pas en avoir

La chance de ne pas en avoir

de Sylvain GUILLAUMET

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/03/2021 | 13,60 €

Un homo sapiens dessinant son cauchemar. Un homme d’affaires coincé dans les toilettes d’un aéroport. Dans une maison de retraite, les retrouvailles d’un aide-soignant et du prince noir de son enfance. Une inconnue croisée dans le métro. Les personnages de Disney engagés dans une lutte sociale. Un courtisan du roi à la vue altérée et la prostate fragile…

Ces 250 micro-nouvelles de même forme (1000 caractères) sont avant tout une invitation à un voyage débridé. Les époques et les lieux sont traversés allègrement. On y croise des personnages de tout âge, de tout milieu, de tout caractère, de toute destinée. Les situations se succèdent dans une grande variété de tons : drôle, tragique, réaliste, poétique, pamphlétaire, intime…

Léger et virevoltant, ce ballet de contes n’est pas pour autant dénué de sens cachés et de ressentiments profonds. Par exemple, ce dictateur glissant sur une page envolée d’un livre interdit.

Sylvain Guillaumet

Sylvain Guillaumet est né en 1972 en France et y réside. Auteur de nouvelles, il a aussi publié des recueils de poésie (Guitare, A l’aurore de nos mains…). Musicien professionnel, auteur et compositeur, son parcours est principalement jalonné de spectacles autour de la chanson et d’interventions dans les écoles. En résultent plusieurs contes musicaux, chants pour choeur et albums (Je cherche des mots océan…).

Le conflit de l'an 2040

Le conflit de l'an 2040

de Dominique GODFARD

Fiction (5 SENS) | Paru le 06/02/2021 | 12,80 €

Roselyne, 98 ans, invite sa famille pour le réveillon du 31 décembre 2039. Qu’il s’agisse de sa personne, de son style de vie ou de son vocabulaire, elle a conservé de beaux restes qui datent quelque peu, mais ne rebutent pas Arthur, son petit-fils bien-aimé âgé de 16 ans. Au lendemain des festivités, un terrible conflit s’abat sur une société déjà divisée par un système générationnel clivant. Durant une année, il va tout bouleverser sur son passage, en particulier l’existence de Roselyne et de son entourage. Toutefois, ce conflit apprendra aux principaux acteurs de cette histoire singulière à mieux se connaître, à se rapprocher les uns des autres en dépit de générations différentes et à fêter dignement la Saint-Sylvestre au 31 décembre 2040… Roman d’anticipation farfelu, fable rigolote ou satire déjantée ? « Le conflit de l’an 2040 » s’apparente à tous ces genres et, comme la plupart des récits liés à la futurologie, repose sur une analyse sérieuse de notre époque tout en s’attachant à en dénoncer les travers avec une allégresse communicative.

Dominique Marie Godfard

Née à Casablanca, Dominique Marie Godfard a vécu à Paris et à Londres. À la retraite aujourd’hui, elle habite la Basse-Normandie. D’abord nouvelliste, elle s’est tournée en 1999 vers le roman (LA PAMPA). Ses dernières publications : Le bus pour Drancy (roman, 2014), Une année percheronne (Journal, 2015), Le bonheur passait, il a fui ! (nouvelles, 2016), Variations sur le regard (billets, 2018), L’accourue en son jardin percheron (Journal, 2019).

Curiosité humaines

Curiosité humaines

de Bruno GOLOUBIEFF

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 06/02/2021 | 13,60 €

Dans ce recueil de textes, l’auteur donne à voir un regard critique sur le monde dans lequel nous vivons. En passant par des tonalités différentes, il s’étonne de la façon dont l’être humain a fait de sa vie un théâtre où règnent complications et déconvenues. Cette écriture par fragments dévoile une sensibilité où de nombreuses questions sur le sens de la vie se posent. Sa lecture est alors une occasion de percer un voile d’illusions et de prendre du recul sur soi-même. À travers les textes poétiques, l’auteur nous invite à partager un travail de la pensée où le lecteur pourra facilement se reconnaitre.

Il est suivi d’Absurdités, dernier recueil de textes où l’auteur continue d’explorer le genre humain. Nous retrouvons de nouveaux récits poétiques, satiriques, humoristiques permettant de relier imaginaire et réalité. Comme à son habitude, l’auteur crée une bulle intime permettant un voyage intérieur.

Bruno Goloubieff

Né en 1970, l’auteur est originaire du Jura où il a grandi. Après avoir exercé le métier d’éducateur spécialisé, il intervient actuellement en tant que formateur, accompagnateur, consultant indépendant dans des institutions travaillant dans les métiers de l’humain. Cette nouvelle version de Curiosités humaines est son quatrième recueil de textes. Marié avec deux enfants, il vit au calme en Provence à Mérindol au bord du Luberon.

Quatrain de saisons Printemps

Quatrain de saisons Printemps

de Chaouki DACHRAOUI

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 06/02/2021 | 16,20 €

Qu’est-ce qui pousse un jeune à quitter sa terre natale ? Doit-on lire l’immigration dans sa globalité, en masse, alors qu’elle se compose de plusieurs parcours individuels ? L’imagination est un échafaudage alimenté par des sentiments d’humiliation, de suffocation et de frustration. Le rêve d’une vie meilleure n’est pas interdit. L’immigration intrusive, maintes fois violente, est une porte dont personne n’a les clefs. On ne peut la résoudre par des refoulements. L’Homme est un musée exilé. Il est souverain. Sa réclusion commence dès la naissance, sans qu’il n’en prenne vraiment conscience. Ses tableaux de vies s’impriment dans sa mémoire tels des fragments d’un grand puzzle. Le temps finit par adoucir les couleurs de chaque toile personnelle. Nous sommes des galeries de souvenirs parfois fermées hermétiquement à tout public extérieur, car nous en sommes les conservateurs. Cependant, nous ne possédons pas les mêmes collections. Ce livre ouvre le musée de l’auteur qui part à la recherche d’autres vies, d’autres histoires. Son Musée exilé est aussi un miroir qui nous renvoie à notre propre image, parfois perturbée par notre égo qui détient la vérité et refuse celle des autres. Une vérité censée être unique, inique et non négociable. GANDHI avait écrit quelque part que toute vérité perche au-dessus d’une montagne, que chacun gravit de son côté…

Chaouki Dachraoui

L’auteur quitte son pays à l’âge de 21 ans avec en poche un diplôme d’ingénieur adjoint en génie civil. Il finit par s’établir en Belgique afin de continuer son cursus universitaire, chose qu’il ne pouvait accomplir en Tunisie. Il deviendra architecte, entame par la suite un troisième cycle. Il nous livre son musée personnel qu’il expose de droite à gauche et de gauche à droite.

La malédiction de Victoria

La malédiction de Victoria

de Elodie STRONG

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 25/01/2021 | 21,20 €

Londres, 1900.

Victoria et son armada d’automates font régner une dictature dans laquelle la Reine cache un lourd secret. Pour Evangeline jeune fille de bonne famille, la vie est calme et toute tracée. Seule ombre au tableau : la guérilla entre les différentes classes sociales qui fait rage depuis des décennies.

Tout bascule le jour où Evangeline est sauvée d’un attentat par un mystérieux jeune homme masqué. Commence alors pour elle un voyage vers la vérité : que s’est-il réellement passé le jour où Victoria est devenue reine ? Pourquoi personne ne se souvient de ce jour-là ? Et d’où vient cette guérilla ?

Entre trahison, complot et magie, Evangeline devra compter sur de fidèles alliés pour tenter de mener sa quête à bien, sans tomber dans les pièges de Victoria, déterminée à ce que le passé ne soit pas déterré.

Elodie Strong

Elodie Strong, conseillère de remise en forme, a fait des études d’Histoire et des métiers du Livre. L’écriture et la lecture font partie de ses passions depuis son adolescence. Aujourd’hui âgée de 27 ans, elle signe ici son 2e roman.

TuNicie

TuNicie

de Patrick CHERBÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/01/2021 | 13,60 €

Une famille franco-tunisienne subit malgré elle un confinement obligatoire au cours d’un de ses déplacements en Tunisie. Ce séjour forcé donne lieu à une introspection à laquelle se livrent involontairement les membres de cette famille. À la faveur de ce temps libre ils redécouvrent leur double identité. Mais outre la menace angoissante de l’épidémie, d’autres éléments aussi imprévisibles que la covid 19, viennent compliquer leur situation.

Patrick Cherbé

Chef d’entreprise retraité après une carrière en France et à l’étranger dans le domaine de la parfumerie. A la suite de ses trois premiers romans, Patrick Cherbé signe ici son nouvel ouvrage traitant du thème de la binationalité, de la double culture et du bilinguisme. Gageons que de nombreuses familles mixtes tuniso-françaises et franco-tunisiennes y reconnaîtront la singularité et la richesse de leur double identité.

Quand j'étais bidasse

Quand j'étais bidasse

de Michel DUPUY

Fiction (5 SENS) | Paru le 31/12/2020 | 11,90 €

Après un engagement de deux ans par devancement d’appel, un jeune homme va effectuer son service militaire. Très vite, en dépit de l’ob­tention du grade de sous-officier et de postes relativement attrayants, il va constater qu’il a fait une erreur. Un capitaine pervers s’acharne à lui rendre la vie impossible. Il ne pense qu’aux permissions et à s’éva­der du milieu soldatesque. Après sa libération, il sera rappelé pour partir en Algérie, ce à quoi il échappera et il découvrira alors ce qu’est devenu le capitaine qui lui en voulait tant.

Michel Dupuy

Retraité des travaux publics, né en 1933, l’auteur a parcouru l’hexagone de long en large et il a vécu aux Antilles et en Guyane. Il a déjà publié plusieurs ouvrages, notamment “Sur les traces de Jean Galmot” et “La guerre de cent ans en Périgord”.

La passion de l'Arachnee Tome 3

La passion de l'Arachnee Tome 3

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 31/12/2020 | 23,00 €

En butte à l’amour exclusif du tyran des Arachnees, s’appuyant sur les aptitudes psychiques acquises grâce à l’entraînement régulier que lui a accordé leur Oracle, Isys est déterminée à apporter son aide aux populations de la Colonie soumises aux exactions des Terriens. Trompant la vigilance d’Aydaãnh, elle parvient à fuir le sampianh thanaïen.

Assistée des siens et des brigades mutationistes, Isys luttera contre l’hégémonie terrienne. Mais ils ne pourront l’emporter sur le Haut-Gouvernement que si les légions mutantes se rallient à leurs troupes. Seul, le prince arachnee a suffisamment de charisme pour entraîner dans son sillage ses armées monstrueuses. Mais ce dernier saura-t-il vaincre ses préjugés et la perte de repère que le départ d’Isys a provoqués ? Leur amour perdu saura-t-il se ranimer à la flamme de cette incursion dans l’univers des Colons civilisés et de l’insurrection qui s’amorce ?

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique qui puise son inspiration dans ses études en biologie et science de la nature et de la vie, ainsi que dans son métier dans les ressources humaines et l’ingénierie. L’auteure écrit en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif plusieurs romans publiés. Elle est membre du Conseil d’administration de sa ville afin de promouvoir la littérature.

Le pèlerinage d'Overlord

Le pèlerinage d'Overlord

de Francis LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/12/2020 | 15,30 €

1984, dans le petit village bas-normand de Colleville-Montgomery, une succession de circonstances réunit une femme et un homme qui ont eu vingt ans pendant le deuxième conflit mondial. Quarante ans ont passé depuis le D-Day, Barbara et Matthias vont s’immerger dans “leur” guerre à l’occasion de la première célébration internationale du Jour le plus long. Commence alors un vertigineux plongeon dans une tranche d’existence où se côtoyaient les abnégations, les trahisons, les amours ; les résistances et les renoncements aussi. Comme tous ceux qui en ont réchappé, ils ont pris des virages et des directions qu’ils n’avaient pas prévus. Empêtré à jamais dans son secret, le bien vieux Baptiste va être l’involontaire cheville ouvrière d’une extravagance du destin. Quelque chose comme l’appendice d’une histoire mise entre parenthèses pendant quatre décennies.

Francis La Carbona

“Raconter une histoire, c’est partir sur un chemin jalonné de mots que l’on cueille, parce qu’ils se révèlent à l’intrigue et la font se façonner au fur et à mesure que l’on avance dans la construction”. C’est en ces termes que, bouclant son troisième roman, l’auteur affine son rapport à l’écriture. Dans sa Normandie d’adoption qui filigrane son ouvrage, il avoue un bien-être à cet exercice qui l’emporte sur l’amusement des débuts.

Une ombre sur la mer

Une ombre sur la mer

de Isabelle BRIAND

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/12/2020 | 17,90 €

« J’ai fait un pacte avec la mer. Elle me laisse le corps de mon mari, m’aide à le ramener à bon port. En échange, j’apprendrai à l’aimer. Je continuerai le rêve de Jim. » Qui est Paula, jeune métisse mexicaine, seule sur un voilier dans le sud Pacifique ? Quel est son étrange parcours qui, de petite métisse orpheline d’un barrio mexicain, l’a conduite dans un désert du Texas, puis dans un riche quartier de la baie de San Francisco et finalement sur l’océan en route vers les îles polynésiennes ? La connaître n’est pas aussi simple qu’une rencontre furtive, qu’une amitié éphémère au cours d’une escale. La connaître c’est un peu apprivoiser cette jeune femme qui cache bien des vérités malgré son grand besoin de se confier. De petite racaille mal aimée, pauvre, perdue, victime de manigances qui la dépassent, elle prendra finalement son destin en main grâce à l’océan. Un monde qu’elle craint et qui la mettra à l’épreuve mais la transformera et l’aidera à retrouver son indépendance.

Isabelle Briand

Isabelle Briand est bretonne. Depuis l’âge adulte elle n’a eu pour seul domicile que des voiliers de grande croisière. Elle a vécu, navigué, travaillé de l’Afrique à l’Amérique du Sud, du Brésil au Mexique, des Antilles à l’Amérique du Nord, de la côte atlantique à la côte pacifique. Elle continue toujours sa vie vagabonde avec son compagnon sur leur voilier. Elle est auteure de cinq romans dont les récits bravent la mer en suivant la trace de femmes aventureuses.

La tache et autres nouvelles

La tache et autres nouvelles

de Serge GUÉROUT

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 20/12/2020 | 11,90 €

Comment une tache sur un imperméable en vient-elle à miner lentement la vie de l’homme qui le porte ? Se peut-il qu’un mot trop savant sème la zizanie dans un couple ? A-t-on jamais rencontré un type ennuyeux à dormir debout ? Y a-t-il vraiment quelque chose à raconter des gens qui attendent dans une salle d’attente de médecin généraliste ? Et si l’on décidait de vivre plusieurs vies en une journée, bien cachées dans des petits carnets qu’on retrouverait le lendemain à leur place… Autant de questions dont s’emparent ces nouvelles où l’insolite envahit le quotidien, où l’humour se mêle au fantastique.

Serge Guérout

Serge Guérout a été ingénieur en aéronautique avant de créer une bibliothèque d’histoire des sciences à l’université Jussieu, à Paris. Il est l’auteur de Science et politique sous le Troisième Reich (Ellipses, 1992), et éditeur scientifique des Racines sociales et économiques des Principia de Newton, du philosophe russe Boris Hessen. Il est également auteur de polars parisiens ou bretons : Biblio-Circus (5 sens éditions), Dernier bridge au Croisic (Gisserot), La mamie du Pouliguen (Astoure).

Il fallait apprivoiser les mots pour que Lausanne me soit agréable et paisible

Il fallait apprivoiser les mots pour que Lausanne me soit agréable et paisible

de Alain TITO MABIALA

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 20/12/2020 | 16,20 €

Un ensemble de textes décrivant la vie à Lausanne, décrivant l’atmosphère dans cette ville construite sur le bord du lac Léman, les humeurs des gens, la configuration de belles terres sur lesquelles est érigée cette ville. Ces textes sont nés dans la solitude de l’exil, dans la résilience que nécessitaient l’accommodation, la préservation de ma dignité, de mon prestige, et aussi dans la bravoure d’entamer une nouvelle vie dans ces circonstances difficiles avec les contingences légales, temporelles, climatiques et sociales. Ces textes ont été un élixir pour que mon esprit ne sombre pas dans le désespoir. J’écrivais un texte par jour depuis mon bunker du Mont-sur-Lausanne pour me reposséder. Posséder le vide qu’était devenue ma vie.

Alain Tito Mabiala

Alain Tito Mabiala, journaliste et poète congolais exilé en Suisse depuis 2015. Il a animé pendant dix ans une émission littéraire intitulée « Bibliothèque Francophone » sur Canal Congo Télévision à Kinshasa. Il s’intéresse à la vie politique congolaise, la philosophie, à l’histoire et aux questions liées au racisme en Suisse comme en Europe. Il a travaillé dans une mesure d’insertion sociale à Lausanne.

Céleste Les dissymétries du désir

Céleste Les dissymétries du désir

de Claude LANDER

Fiction (5 SENS) | Paru le 05/12/2020 | 25,50 €

"Salut mon écriveur préféré.

J'ai "bouffé" ton bouquin en une fois, tant chaque page me révélait les invraisemblables secrets de la vie de mon frère et de sa femme. Je croyais bien connaître Céleste et Mark mais il semblerait que non…

J'ignore la part de faux et d'invention dans ton roman, mais celle que je connais me paraît fidèle. Ma si douce et délicieuse belle-sœur était-elle réellement aussi cruelle et fourbe que tu la décris ? J'ai de la peine à croire que diminuée comme elle l'était, elle puisse être aussi haut dans la hiérarchie de la "Famille" et n'as-tu pas, d'ailleurs, pris des risques inconsidérés en révélant tant de secrets sur cette redoutable organisation ?

Je ne savais pas pour papa… c'est horrible ! Comme tu le dis, j'étais trop petit pour comprendre et on s'est bien gardé de me dévoiler la vérité. Bien fait pour Léonardi ! Qu'il croupisse en Enfer !

La violence de certains passages m'a bouleversé… Inimaginable, la cruauté de la race humaine ! J'espère que la vengeance de Céleste n'est qu'une fabulation de ton imagination malade ! Je ne peux pas croire à tant de sauvagerie de sa part. Je préfère les scènes d'amour que je conçois beaucoup plus facilement !

Il faudra que je fouille dans les affaires de Mark pour retrouver ce fameux requiem…

Nous avons décidément une famille très intéressante… déjà avec Julie-Ange… J'ai su que tu t'attaquais à "Dolores"? Dieu sait ce que je vais encore apprendre…

Je me réjouis !

Titi"

Claude Lander

Ses premières amours vont à la musique. Compositeur, arrangeur, ingénieur du son, il découvre le cinéma en visitant divers festivals de film pour la promotion de ses musiques et de son studio d'enregistrement. Cela devient très vite une passion et déclenche une furieuse envie d'écrire des scénarios. Après l'écriture et la réalisation de quatre courts-métrages, l'envie d'un long le titille. Il ne lui faut que quelques scènes pour se rendre compte que c'est un métier particulier et qu'il se sent un peu à l'étroit dans les règles d'écriture pour le cinéma. Il décide donc de coucher ses idées sous forme de roman tout en gardant un style imagé en vue d'une adaptation future. Renonçant à imposer à ses lecteurs un pavé de huit cents pages, l'histoire s'entremêlera dans une trilogie où chaque héroïne aura son propre volume : JULIE-ANGE, CÉLESTE, DOLORES

A défaut d'écho

A défaut d'écho

de Christian DE MAUSSION

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 05/12/2020 | 11,90 €

Vous savez, nous sommes comme des compagnons de voyage, dans un compartiment de train. Sur un détail, nous engageons la conversation, puis nous nous confions l’un à l’autre comme si nous nous connaissions de toute éternité. Ce que je chuchote à votre oreille, c’est une prière partagée, le culte de la beauté.

A vrai dire, quand je prends le train, j’oublie sa destination. Je regarde par la fenêtre et je ne comprends rien. Je n’insiste pas. J’oriente alors mes yeux vers le compartiment. J’y découvre que ce n’est pas le travail qui fatigue mais l’ennui. Dans un train, en pleine journée, les trois quarts des passagers dorment à moitié.

Je descendrai votre bagage avec plaisir. J’ai l’habitude des sacs volumineux, des belles malles Vuitton de jadis dont j’ai la nostalgie. Au bar du terminus, on commandera quelque chose en attendant un vieux bus.

Je suis un piètre danseur. En revanche, je suis un bon vivant. Je souperai volontiers au restaurant du wagon. Votre apparition en robe de gala me fera forte impression. La soie sur vous m’ensorcèle. Je frôlerai d’une paume distraite votre jolie taille. C’est un art supérieur que de savoir faire une valise.

Christian de Maussion

La littérature l’avait aidé jusque-là, sorti d’embarras, de mille déconfitures. Il imaginait bien qu’elle ne lui serait d’aucun secours pour mourir. Il griffonnait des bouts d’alphabet. Il soignait la forme de crachat, fabriquait son venin sous la dictée d’une peur. Alors il avait su ce que signifiait, ce que révélait à vrai dire un style, une manière d’être seul. Christian de Maussion publie son septième ouvrage, le cinquième chez 5 Sens Editions.

Al Jhamat, Pour que rien ne dure

Al Jhamat, Pour que rien ne dure

de Laurence VAGNIER

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 05/12/2020 | 20,40 €

Le monde postapocalyptique d’Al Jhamat a une seule raison d’être : détruire, ou, selon les termes officiels, Effacer, ce qu’ont laissé les peuples d’autrefois, monuments grandioses, châteaux, forteresses, tombeaux, lieux de culte ou de culture.

Cette société divisée en seize castes est gouvernée par quatre Hautes Castes : les Architectes établissent les programmes d’Effacement, les Anges définissent les règles, les Juges condamnent les Déviances. Les Gardiens gardent tout ce qui doit être gardé : les villes, les habitants, les monuments, les clés. Et peut-être aussi les secrets et la mémoire. Tout au sommet, le Grand Ordonnateur conseillé par Mara, une demi-sorcière, dirige Al Jhamat sous les ordres d’un Prince que nul ne voit jamais.

Les sans-castes constituent une main-d’œuvre inépuisable de quasi-esclaves maintenus dans l’ignorance et la misère. Olympe, sans-caste élevée par une mère muette sur son propre passé, rencontre providentiellement Vari Tuau, un Architecte aux pensées déviantes qui décèle en elle un talent exceptionnel. Mais elle doit choisir entre porter le combat des siens ou préserver le bel avenir que lui promet l’Architecte.

En toile de fond, sous l’impulsion de Barney, un agitateur charismatique, monte la révolte des sans-castes contre la destruction des œuvres humaines.

Laurence Vagnier

Laurence Vagnier, née en 1961 en Lorraine, travaille au service de l’État et poursuit en parallèle ses passions : les livres et les voyages. Al Jhamat, Pour que rien ne dure, est le premier tome d’une trilogie dystopique pour adolescents.

La vie, un livre entrouvert

La vie, un livre entrouvert

de Julien BRUN

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 05/12/2020 | 12,80 €

 « Le monde est un livre ouvert. Autour de nous, en nous, il nous présente ses messages, les infinies variations de sa beauté, et ses cer­titudes. Chacun peut y lire directement ce qui lui est offert, et offert à tous. Il lui suffit d’ouvrir sa curiosité, son intelligence et son cœur. »

René Barjavel (Demain le paradis, 1986)

Lors de la Sant Jordi – la fête du livre – Barcelone ouvre son cœur. Meritxell, Sven, Nuria, Pep, Julieta, Lounis, Neus, Nando et Yona s’imprègnent de la douce odeur des livres. Chaque jour est une pierre jetée d’une falaise, qui tombe, se brise et s’immobilise dans l’oubli. Le temps des tourments, des désordres, des élans, des ques­tions ou des violences contenues qu’un seul mot pourrait apaiser. Mais, un homme au costume gris va croiser leurs chemins…

Un roman fort qui relate les préjugés et l’indifférence que nos diffé­rences nous renvoient…

Julien Brun

Julien Brun est né et habite Montpellier. Il écrit des nouvelles et des romans. Passionné de littérature hispanique et latino, il passe son temps entre sa fille et sa passion pour l’écriture. Imprégnée d’humanisme, révulsée par les inégalités, sa plume acerbe et sentimentale entrevoit un monde imparfait, mais bercé d’espoirs.

Pearl St.

Pearl St.

de Paul RUDZKI

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 05/12/2020 | 20,40 €

Pearl St. s’apprécie pour sa tranquillité et sa pénombre. Venir s’y établir ce n’est pas juste se chercher un pas de porte confortable pour claquer comme le font les chats. Dormir sous l’éclat de La Perle, c’est prendre une route. Un sentier escarpé au bout duquel se trouve forcément une vérité. Sinon pourquoi vouloir faire tout ce chemin ? La Perle aiguise tes sens et les confond. Elle t’invite à te questionner et te donnera peut-être la réponse. Les certitudes sont rares en ce bas monde, Pearl St. te donne l’occasion d’en apprendre une bonne : on n’y traine pas longtemps !

Paul Rudzki

Né à la fin des années 80 à Villeurbanne, Paul Rudzki est un jeune romancier influencé par Frédéric Dard et les mauvais films de gangsters. Dans un décor sordide, il s’amuse à donner vie à des personnages hauts en couleur, à l’humour noir, et aux répliques cinglantes. Il signe avec Pearl St. son premier roman.

Le professeur Kob marche en crabe

Le professeur Kob marche en crabe

de Gérard POURRET

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 05/11/2020 | 13,60 €

Antonin, jeune autiste de 23 ans, est enfin autonome. Sa mère lui a trouvé un emploi chez un courtier d’assurances, il touche un salaire, loue un appartement, en réalité il est toujours en proie à des crises de panique, toujours perdu, toujours seul.
Le professeur Kob est un héros imaginaire, le personnage d’une bande dessinée qu’il a écrite et illustrée chez un petit éditeur. Le succès inattendu de son premier album l’amène à recevoir un Prix littéraire au Maroc.
Pour la première fois il prend l’avion, rencontre de jeunes lecteurs, pour la première fois aussi il noue une relation amoureuse. Cette idylle avec une jeune musulmane ajoutée aux difficiles relations avec sa mère le fera sombrer dans le chaos.

Gérard Pourret

Gérard Pourret a écrit les scénarios d’une vingtaine d’albums pour la jeunesse, en particulier il est l’auteur de la collection Graines d’ados bien connue chez les préadolescents. Il vit à Toulon où il écrit et peint dans son atelier près du port. Le professeur Kob marche en crabe est son premier roman.

Victor, Immortel !

Victor, Immortel !

de Cédric LEGRAIN

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 03/11/2020 | 17,90 €

Victor Calta a onze ans. Particularité : Victor a onze ans pour l’éternité !

Au sein du cimetière de Montmartre, l’enfant partage la seconde vie d’autres défunts parmi lesquels des anonymes et des personnalités telles que son amie Iolanda, plus connue sous le nom de Dalida, mais aussi Stendhal, Hector Berlioz, Frédéric Chichin, La Goulue…

Un règlement strict, le Deal, régit le quotidien de chacun :

- Les âmes ne doivent pas interagir avec les vivants.

- Les sorties hors du site sont interdites.

Ces règles s’imposent à toutes les âmes mais Victor semble trop souvent l’oublier !

Jean-Jacques Brainroche est un ancien médecin généraliste devenu médium sur le tard. Depuis peu, des messages reçus de l’au-delà lui confirment une chose : un danger imminent menace la vie de Marie, la maman de Victor. Entre intuitions et ressentis, entre synchronicités et précognitions, une course contre la montre est engagée.

Marie pourra-t-elle être sauvée ?

Peut-on modifier son destin ?

Victor doit sortir ! Il vous tend la main ! Saisissez-la et rejoignez-le au cœur du cimetière de Montmartre !

Cédric Legrain

Gamin de Paris né à deux pas de la Butte Montmartre, Cédric LEGRAIN est l’auteur de la saga paranormale « Victor et les âmes de Montmartre » qui aborde le thème de la vie après la mort. Habitué des salons littéraires, il coanime chaque mois l’émission « Libre cours » sur la radio « Couleurs FM Lyon ».

Un goût de bonbon acidulé

Un goût de bonbon acidulé

de Julie ALTINOGLU

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/11/2020 | 16,20 €

Luc et Jeanne, brillants et riches trentenaires, décident de quitter une vie très agréable à Paris pour s’installer dans un manoir en Province. Ils aspirent à une vie plus simple et plus authentique avec leurs enfants. Ils posent ainsi leurs valises dans un petit village à 2h30 de Paris : Chaumont-les-Sonnettes.

Seulement voilà, ils laissent derrière eux une bande d’amis inséparables rencontrés sur les bancs de la fac : Caroline et John, Sophie et Thierry. John est Américain et médecin comme Luc. Caroline n’a pas besoin de travailler. Sophie travaille dans la même société de téléphonie depuis quinze ans et Thierry est un intermittent du spectacle essayant de percer dans la musique. Ils mènent une vie bien plus modeste que les deux autres couples.

Le jour de sa fête de départ, Luc reçoit une lettre qui va déséquilibrer leur belle amitié et fragiliser les relations de couple.

Entre secrets, révélations et jalousie, on découvre les chemins de vie de ces six personnages aux origines sociales et culturelles très différentes. Les mondes de la famille, de l’amitié, de l’amour et des traditions se percutent tour à tour pour faire face à des questionnements, des doutes et des choix si proches de nos réalités, montrant que nous avons tous en nous une part d’ombre et que la vie peut parfois avoir un goût de bonbon acidulé.

Julie Altinoglu

Julie Altinoglu est une romancière née en 1977 en région parisienne de parents d’origine arménienne. Après des études et une carrière dans le marketing et la communication, elle publie en 2020 son premier roman Libre, faisant écho à ses origines. Son deuxième roman, Un goût de bonbon acidulé, sort la même année.

Chasser les vivants, dormir avec les morts

Chasser les vivants, dormir avec les morts

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 19/10/2020 | 17,90 €

Chasser les vivants, dormir avec les morts n’est pas un titre anodin au moment où nous vivons une époque peu glorieuse. Et alors que la mort insidieuse rôde au-dessus de nos têtes comme un couperet. La première moitié de cet ouvrage rend hommage au poète Arthur Rimbaud qui incarna la vie par excellence, mais plus encore la liberté, dont il paya le prix fort. La seconde partie plus aventureuse considère l’ordre du temps, mais aussi ses désordres, incarnés par la figure du Liber Pater en proie aux vertiges de l’immortalité. En fin d’ouvrage, un dernier hommage à ma mère disparue le 16 mai 2020, du Covid 19, dans des conditions humaines peu acceptables, et pleinement consciente jusqu’à son dernier soupir. Qu’elle repose en paix !

Jean-Luc Favre Reymond est un écrivain, poète et critique français né en 1963 en Savoie. Ancien membre du Centre de Recherche Imaginaire et Création de l’Université de Savoie sous la direction du Professeur Jean Burgos. Membre du Conseil National de l’Éducation Européenne (AEDE-France). Chroniqueur littéraire auprès du magazine littéraire, ActuaLitté. Auteur à ce jour de 37 ouvrages publiés. Il est traduit en huit langues.

 

Les pierres des danseuses

Les pierres des danseuses

de Ahcène HÉDIR

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 02/10/2020 | 17,90 €

Zarah a fini par épouser un gradé, le cruel fils d’un monarque. Ce qui déshonore Galid, amoureux déchu. Il s’engage dans l’armée de terre et, après avoir gagné ses galons, part à la recherche de Zarah. Quand la jeune femme quitte le foyer conjugal en emmenant son fils, Galid l’approche et renoue avec elle, mais Zarah s’est définitivement affranchie de son passé, elle n’est plus à prendre, et l’honneur de Galid est une fois encore mis à rude épreuve…

Ahcène Hédir

Ahcène Hédir né en Algérie et vit en France depuis de nombreuses années. Il est à la fois Ingénieur de formation, chef d’entreprise et auteur de nombreux articles et critiques littéraires. Dans ce roman et les précédents, il nous révèle des vies et des destins de femmes qui de par leur passion parfois violente portent le désordre dans une société en pleine mutation.

Le lys et la cocarde Tome 2

Le lys et la cocarde Tome 2

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/10/2020 | 15,30 €

L’océan est un miroir, un espace sauvage et désert dans lequel la liberté n’a pas d’entraves, pas de limites. L’espérance se nourrit de la ligne d’horizon, ce lointain promis où dorment nos rêves les plus inatteignables. Il ne fait pas de demi-mesure, ne supporte pas les compromis fades et sans consistances. On l’aime ou on le déteste. La solitude est une constante, la peur s’y mêle, soit on la domine soit elle vous étouffe. Pour qui sait la dompter, la révélation est à la fois sublime et inoubliable. L’océan donne autant qu’il reprend, à sa guise et selon une fortune dont il est le seul à maîtriser les rouages. Il est à l’image de l’amour, une étreinte éternelle et soudaine qui ne laisse personne indifférent.

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve les Avignon en 1963, l’auteur vit actuellement dans le Vaucluse. Auteur depuis plus de 20 ans, dramaturge depuis peu, il signe là son huitième roman.

La passion de l'Arachnee Tome 2

La passion de l'Arachnee Tome 2

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 19/09/2020 | 23,80 €

« Elle est enfin là ! » pense avec une satisfaction morbide le monstre arachnee qui guette dans la nuit, au sein de la jungle obscure et bruyante. « Là et à ma merci. Elle est enfin venue, et le miracle auquel je ne croyais pas s’est accompli. »

Ainsi, pense Aydaãnh, sous sa forme mutante, à scruter d’un air mauvais les misérables chalets de bois qui enclosent les Humains dans la fausse sécurité de leur campement provisoire.

Il les observe, elle et ses comparses, mais n’interviendra pas. Pas encore.

C'est là-bas, au cœur de l’enfer végétal de Thanäos, alors que l’éthologue étudie le peuple des Hommes-Arachnees et leur potentiel d’humanité, que le destin de celle-ci se décidera et qu'elle deviendra, entre les pattes du plus grand d’entre eux, le jouet involontaire de sa passion exclusive.

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique qui puise son inspiration dans ses études en biologie et science de la nature et de la vie, ainsi que dans son métier dans les ressources humaines et l’ingénierie. L’auteure écrit en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif neuf romans publiés à compte d’éditeur. Elle est membre du Conseil d'administration de sa ville afin de promouvoir la littérature.

Vie et poésie

Vie et poésie

de Patrick SABAU

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 19/09/2020 | 11,90 €

Je sais la pluie,

Je connais sa voie.

Glissant du ciel,

Pour cacher le soleil.

Perlant jusqu’au sol,

Emportant au loin,

La joie et les rires,

En un fleuve sans fin.

On peut la retenir,

Jamais l’empêcher,

Venant des souvenirs,

Dans notre vie ancrée.

On peut la sécher,

Souvent trop tard.

Elle vient du cœur,

Pour tout nettoyer.

 

Patrick Sabau

Né à Pau, en France, en 1989, philosophe dans l'âme ; poète, conteur, mais avant tout rêveur. Cherchant à transmettre, par-delà les frontières dressées par les Hommes et les âges, un peu d'amour, de sagesse et une vision positive de la vie, il s'est mis à écrire des textes autant pensés que ressentis, afin de partager la poésie, qu'il perçoit dans la nature de la vie.

Le cri de la méduse

Le cri de la méduse

de Christine PAYEUX

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 19/09/2020 | 12,80 €

« On fait des enfants pour les perdre, nous étions toutes prévenues, cessons nos lamentations. Mais ça fait un mal de chien, comme un mal du corps. Tiens ! dit la fille, je te laisse le placenta, c’est bon pour les rides. Il y a des nuits où je ne sais pas comment ne plus t’aimer. J’écris des mots écran, des mots distance entre toi et moi, des mots qui me phrasent et me donnent mon tempo. »

Ce récit poignant a la force du cri. Aurélie, la mère de Sylvia, vit dans sa chair la douleur d’une rupture avec sa fille.

Après ses deux derniers livres, Elle hurle, nous jouons, où elle dessinait un superbe portrait de femme et de mère, et Père semper, où elle soumettait le père à son regard aigu d’enfant révélant toutes les ambiguïtés de la relation père-fille, Christine Payeux s’attache cette fois à cerner la douleur secrète des mères dans les déchirements et les remous de la relation mère-fille, ce mélange de chagrin et de colère muette.

Si le mythe de la bonne mère est mis en pièces, ce qui s’écrit puissamment ici, dans une langue lyrique, rythmée, violente et non dénuée d’humour, c’est l’amour fou d’une mère pour sa fille.

Christine Payeux

Musicienne concertiste, Christine Payeux a participé à l’enregistrement d’une trentaine de CD de musique baroque (viole de gambe). Elle signe ici son quatrième roman.

La malice de Pélagie

La malice de Pélagie

de Philippe LAPERROUSE

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/08/2020 | 11,90 €

Pélagie est une jeune femme d’une vingtaine d’années. Elle a un jumeau, Jules. Pélagie et Jules ont été élevés par une mère adoptive, Pauline qui se comporta comme une mère abusive et brutale pendant leur enfance. Par accident, Jules poignarde sa mère, s’ensuit une série d’événements inattendus, aux mains de personnages hauts en couleur…

Philippe Laperrouse

À 71 ans, Philippe Laperrouse vit dans la banlieue lyonnaise, sa région de naissance. Études scientifiques et économiques. Retraité de la fonction publique. Il a publié des romans, des essais, des recueils de nouvelles et deux albums de dessins satiriques. Il a également écrit quelques pièces de théâtre. Il gère un site d’auteur : www.monpied.net <http://www.monpied.net>, sur lequel on retrouvera toutes ses productions. Outre la littérature, il s’intéresse et pratique à temps perdu la BD, le foot et le jardinage.

Le vent se lève... Il faut tenter de vivre !

Le vent se lève... Il faut tenter de vivre !

de Laurent F. KOECHLIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/08/2020 | 23,80 €

Les vents des déserts l’ont façonnée. C’est une « Enfant dune » ... Ombres et lumières, fournaise et froid de pierres fendues. Pentes douces et crêtes aiguës incisant d’un impitoyable rasoir de silice la soie bleue du ciel…

Mais toujours pour Elektra, ce sentiment que quelque chose la suit, l’épie. Quelque chose qui rôde, caché. Juste là, au-delà de l’horizon de sa conscience. Quelque chose de coupant, de barbelé.

Comme l’alerte indéfinissable, mais tangible qui fait lever la tête à la gazelle en train de boire. À l’aube, au point d’eau désert. Quelques molécules de cette odeur de prédateur portées par le vent.

Une menace surgie de son passé… par-delà la mer du temps, immobile et cependant toujours en mouvement… Ondulation imprévisible d’une fascinante lenteur, irrésistible…

Ce roman traite du destin de 4 femmes - de l’arrière-grand-mère à la petite fille - et débute sur leurs terres familiales. Bourgogne, Bretagne, et Corse. Après un passage par la Chine des années 30, il emporte le lecteur dans des contrées de plus en plus étranges où rêve et réalité, vie et mort, se mêlent de façon tantôt poétique, tantôt dramatique. D’histoire de famille, « Le vent se lève… Il faut tenter de vivre ! » se transforme, au fil du roman, en une vaste partie d’échecs où se joue peut-être l’avenir de l’humanité…

Laurent F. Koechlin

Cadre dans l'industrie High-Tech, l’auteur, père de 5 enfants partage son temps entre sa famille, ses obligations professionnelles et le sport. À soixante ans passés, Laurent F. Koechlin se découvre deux nouvelles passions, le triathlon et l’écriture. L’une le fait courir, l’autre rêver. Les deux révèlent son amour pour la nature, la montagne, la mer, et l’envie d’aller là où on ne l’attend pas.

Jeuillesse

Jeuillesse

de Patrick CHERBÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/08/2020 | 16,20 €

L'idée de ce roman puise sa source dans l'exposition photographique de Michel ARCHAMBEAU consacrée au Périgord Noir.

Cette exposition qui s'est tenue au Musée de la Gare Robert Doisneau à Carlux, a mis en valeur l'œuvre de M. ARCHAMBEAU et sa passion pour cette région.

Mais les personnages et les faits relatés dans cet ouvrage n'ont aucun lien avec la réalité et ne sont que pure imagination de l'auteur.

Que M. Michel ARCHAMBEAU soit chaleureusement remercié d'en avoir aimablement autorisé la publication.

Patrick Cherbé

Chef d’entreprise retraité après une carrière en France et à l’étranger dans le domaine de la parfumerie. A la suite de ses deux premiers romans, Patrick Cherbé signe ici son nouvel ouvrage traitant du thème des relations intergénérationnelles et de l’implication d’une vie à tenter d’en ‘sauver’ une autre, venant d’un monde différent, grâce à son expérience, ses certitudes, sa patience.

Recueil de contes

Recueil de contes

de Nicole CHAPPE

Contes (5 SENS) | Paru le 10/08/2020 | 11,90 €

Quatre contes : Le petit garçon qui faisait toujours des bêtises, Le grapaillou, Les trois frères, Les voleurs volés.

Etienne est plein de bonne volonté mais il n’écoute pas ce qu’on lui dit. Pour­quoi les choses tournent-elles à la catastrophe alors qu’il veut bien faire ?

Le grapaillou va de village en village pour vendre dentelles et rubans. Un jour il croise le lion, le loup et le renard qui ne sont pas ses amis.

Julien, Pierre et Jean sont très pauvres. Comment vont-ils s’y prendre pour faire fortune avec pour seule richesse une faucille, un chat et un coq ?

Paul et Jules se rendent à la foire quand ils rencontrent une bande de vo­leurs. Comment leur échapper ? Grimper sur un arbre pour qu’ils ne leur prennent pas leur argent ?

Nicole Chappe

Nicole Chappe est née en Corrèze. Bercée dès son plus jeune âge par les contes de ses grands-mères et de sa mère, elle profite d’une enfance proche de la nature pour développer son goût du merveilleux et du rêve.

Sur mer et sur terre

Sur mer et sur terre

de Sébastien DELEDICQUE

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 10/08/2020 | 13,60 €

Le golfe d’Aden est une vaste baie étendue entre la corne de l’Afrique et la côte sud de la péninsule Arabique. Long d’un millier de kilomètres, et d’une largeur de 150 à 400 kilomètres. N’y croisent plus que des tankers gigantesques, hermétiquement clos, refermés sur eux-mêmes, des boutres de caboteurs et des esquifs de pirates ou de pêcheurs - bateaux sommaires, offerts à tout vent. Les premiers y passent sans traîner ni s’arrêter, les autres y courent le large, ni plus ni moins que comme il se doit : tantôt pour leur bonheur, tantôt pour leur malheur. Quotidiennement, les pêcheurs s’y éloignent des côtes sur leurs embarcations n’ayant guère évolué depuis des centaines d’années. De retour à terre, ces hommes de peine rompus à la souffrance et aux privations, mais côtoyant également le merveilleux, doivent vivre comme tout un chacun, quoique selon leur propre vision de la vie. Car peut-être est-ce davantage que des prises écaillées que les modestes pêcheurs ramènent aux terriens - de l’intemporel, aussi pur et nécessaire à l’être humain que la chair des poissons. Mer et terre, deux mondes différents, opposés mais complémentaires, tous deux constitutifs, avec le ciel, de cette merveille sur laquelle nous posons nos regards. Et évoluons.

Sébastien Deledicque

Sébastien Deledicque, 43 ans, a vécu au Yémen de 2002 à 2015. Dès 2005, il y acquiert un houri, bateau traditionnel local, lui permettant de partager le quotidien des pêcheurs d’Aden, tant sur mer que sur terre. Revenu en France depuis le début de la guerre en cours, son amitié avec le peuple yéménite l’incite à témoigner. Sébastien Deledicque se consacre aujourd’hui à l’écriture littéraire.

L'obsolète

L'obsolète

de Anne FLEURY-VACHEYROUT

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 22/07/2020 | 15,30 €

Ilan est un enfant précoce de 16 ans, fils d'un juif et d'une chrétienne. Sa petite amie est musulmane. L'année du BAC sera décisive pour lui, avec, au-delà de l'enjeu des révisions, le magnifique chemin initiatique qu’il fera avec Zafira. 

L’univers des réseaux sociaux, le langage du chat sur l’écran de leur Iphone, seront pour eux des atouts supplémentaires de connaissance non dénués de poésie et d’humour.

Dans une quête assoiffée et pure, à la lisière du réel, de l’impalpable, face au Dieu de leur père, et donc, face à eux-mêmes, ils s’ouvriront à la vie.

« Les mots sont de formidables chapeaux, ils contiennent tout, dans l’illusion. Alors, je me méfie. Souvent je ne sais pas quoi dire, j’ai peur de me tromper, et utilise le silence comme on use du vent pour balayer la cour. Quand le désordre des paroles aura envahi le mur, quand nos cœurs auront trop pleuré et que nous serons las de nous lamenter, alors le silence y pourvoira. » Ilan Callman.

Anne FLEURY-VACHEYROUT

Diplômée des beaux-arts, Anne FLEURY-VACHEYROUT a étudié avec Christian Boltanski. Tout en menant une carrière de journaliste, elle présente ses travaux à Londres, New-York, Barcelone, Paris et Norfolk (Virginie). Ses recherches plastiques la mènent naturellement de la page blanche à l’écran où elle manie l’image avec un réel plaisir. Aujourd’hui, conjointement à son activité de vidéaste, elle poursuit son travail d’écriture au milieu d’un atelier-bibliothèque qui reste sa source vive.

Ecueil et suspension

Ecueil et suspension

de Brice GHARIBIAN

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 22/07/2020 | 16,20 €

Être seul des journées entières, c’est soliloquer quelque part dans sa tête. C’est composer du silence dont l’écho n’est perçu par personne. C’est faire face à un tsunami de pensées armé d’une barque. C’est se perdre dans les méandres d’un dédale conçu par soi-même. C’est chercher un fil d’Ariane qu’on a oublié de fabriquer. C’est regarder dans le ciel le vol plané d’une mouette et imaginer que c’est un cerf-volant sans fil. C’est se souvenir que l’enfance est bien plus loin que le bout du monde.

Brice Gharibian

Né en Ardèche dans les années 80, Brice Gharibian connaît une enfance heureuse et sans encombre, un bonheur oublié, comme une sorte de mélancolie joyeuse dans laquelle il puise sans limite. Il partage son temps entre petits boulots, rêveries et écritures, quand les deux ne se mélangent pas dans sa poésie.

L'ombre creuse

L'ombre creuse

de Jean-Philippe VLAHOPOULOS

Fiction (5 SENS) | Paru le 22/07/2020 | 16,20 €

Depuis la perte de sa compagne et de l’enfant qu’elle portait, Adrien vit cloîtré chez lui, avec sa bibliothèque pour seule confidente. Une nuit, alors qu’il est accroupi devant elle, il fait une curieuse découverte, et s’enfonce dans une rêverie que vient perturber la venue d’un visiteur étrange. S’ensuit une cascade d’événements hautement improbables, dont il devient tour à tour le témoin et l’acteur.

Récit crypté aux multiples résonances, ce conte burlesque se veut avant tout une occasion de célébrer la littérature, dans sa capacité à lutter contre la mort et l’oubli.

Jean-Philippe Vlahopoulos

Né dans le quatorzième arrondissement parisien, d’une mère couturière et d’un père travaillant dans l’informatique, il s’essaie d’abord au graphisme, à l’animation et multiplie les petits jobs. Puis il se tourne vers les arts du spectacle, où il joue, adapte, traduit et met en scène. Les aléas de l’intermittence l’ayant conduit à croiser à nouveau le chemin de l’école, il se consacre désormais à l’enseignement des lettres.

Une ville si parfaite

Une ville si parfaite

de Raphaël CUVIER

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 06/07/2020 | 11,90 €

Parfaite-Ville est une formidable ville-immeuble. Une ville parfaite dans laquelle tout a été pensé pour le bonheur de tous, comme le rappellent sans cesse les écrans installés un peu partout. Chacun aspire à vivre une Ascension : être promu à l’étage supérieur ! Eh oui… à Parfaite-Ville, selon qu’on habite en haut ou en bas, on n’a pas les mêmes avantages. Mais en travaillant dur on peut s’élever dans la tour pour vivre encore mieux. Et si tout ça ne reposait que sur un énorme mensonge ?…

Raphaël Cuvier vit à Orléans où il enseigne et écrit. Des albums, des romans, pour les petits, pour les grands…

Là où je vais la nuit

Là où je vais la nuit

de Dolorès MAILLANT

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 06/07/2020 | 11,90 €

Une gare, un banc, un immeuble… Une vie qui défile avant un nouveau départ. J’ai passé l’enfance sous le joug de tyrans géniteurs, marché pieds nus sur la rocaille, les os brisés par les coups. J’ai pleuré, puis à court de larmes, j’ai encaissé… Encaissé comme un piètre boxeur, un manchot, la rage au ventre, troquant le présent pour quelques secondes d’évasion, autre part, ailleurs, vers des eaux lointaines, là où la rivière emporte les pupilles fraîches et innocentes sur son lit, ce radeau, les laissant contempler les astres.

Dolorès Maillant est une écrivaine belge d'expression française. Après des études au Conservatoire Royal de Bruxelles, en art dramatique et quelques expériences dans le domaine artistique, son parcours éclectique l'a menée au sein d'une revue nationale, d'une télévision belgo-luxembourgeoise, à la direction d'une galerie d'art bruxelloise et la gestion d'écotourisme dans la Caraïbe. Son premier roman "Minou" est sorti en 2004 aux éditions le Manuscrit. Elle est aussi l'auteure de "Versus" et "Corps étrangers", parus chez le même éditeur. D’un nouvel élan, elle sort aujourd'hui "là où je vais la nuit" aux éditions 5 sens, la tête dans des projets en cours. À suivre…

L'instant où les jours s'effacèrent

L'instant où les jours s'effacèrent

de Gilles LA CARBONA

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 30/06/2020 | 11,90 €

C’était au printemps 2020, nous ne savions pas ce que cela signifiait exactement, puis l’ordre est tombé, brutal… télétravail ! Confinement obligatoire ! Il y a eu comme un voile, un bourdonnement, ce n’était que le silence qui s’installait dans nos rues, nos villages, et pour certains, dans leurs vies ! Contraints à l’isolement, avec plus ou moins de facilité selon que l’on habite à la campagne, en appartement ou dans une villa avec jardin, il a fallu s’adapter. Oh certes, ce n’était pas non plus la guerre ! Il n’y avait pas la terreur des attaques de nuit, ni le sinistre sifflement des bombes qui tombent. Non, il y avait la peur sournoise d’un virus dont on ne savait pas très bien son mode de propagation et surtout dont on nous dressait un portrait de tueur en série. Dans ce contexte hallucinant, un petit groupe a instinctivement mis en place un lien visuel, histoire de ne pas laisser le peu d’humanité qui semblait nous appartenir encore, s’échapper… C’est dans ce contexte, que, tous les jours, j’ai adressé à mes collègues un mot. Un mot banal, comme un bonjour, un signe de la main lancé de loin à la face de l’ennui ou de la sottise. Quelques phrases pour se dire que malgré tout, la vie ne renonce jamais…

Né à Villeneuve lès Avignon en 1963, Gilles La Carbona vit actuellement dans le Vaucluse. Romancier, dramaturge, il propose dans un nouveau style son dernier ouvrage, composé de réflexions et de pensées.

L'abbé Delétoile

L'abbé Delétoile

de Christine ARQUEMBOURG

Fiction (5 SENS) | Paru le 04/06/2020 | 11,90 €

Le thème du voyeurisme se faufile entre les pages de ce recueil qui peut se lire comme une initiation teintée de fraîcheur et d'humour : une jeune narratrice effarée par les frasques de L'abbé Delétoile et troublée ailleurs d'avoir surpris des débats amoureux. Ou bien encore son père, émoustillé comme un jeune homme d'avoir assisté, à son corps défendant, à une scène de vie très intime.

Quant au lecteur, son privilège est de pouvoir lorgner, par le trou de la serrure, ce que l'un des personnages de ce recueil définit quelque part comme :

" Le fabuleux spectacle de la vraie vie."

Christine Arquembourg

Christine Arquembourg est née dans le nord de la France où elle a grandi jusqu'à sa majorité. A vingt ans, elle épouse un Suisse rencontré à Londres et réside depuis à Berne. Parallèlement à l'éducation de ses deux enfants, elle a repris des études de lettres poursuivies jusqu'à l'obtention d'un doctorat à Fribourg en Suisse et a enseigné la littérature française et romande à l'université.

Hors Cadre

Hors Cadre

de Christian SATGÉ

Poésie (5 SENS) | Paru le 04/06/2020 | 12,80 €

Parce que « la poésie est une union avec tous ou quelques-uns, et c'est aussi, hélas ! une solitude sans frontière » (Alliette Audra, Poèmes choisis, 1964), Christian Satgé invite les Muses dans son musée personnel pour y muser parmi quelques œuvres sans vernis. C’est sans artifice ni prétention, que ce jongleur de mots, amusé, avançant sur le fil ténu d’un temps éreintant, s’expose ici entre lyrisme et légèreté, sensibilité et sensualité, humeur et humour, valeurs et couleurs…

Au fil de ces pages, il vous propose de partager quelques vers en peignant des paysages intérieurs et en brossant des portraits vus par un humble voyageur immobile. Pour pigmenter sa vie, il les colore en mettant sa plume modeste, mais toujours loquace, au vent d’une inspiration capricieuse et s’amuse de ce que l’on ne voit plus à force de l’avoir sous les yeux. Car notre monde, qu’il a du mal à voir en peinture, toujours pressé, toujours pressant, ne sait hélas plus se regarder vraiment…

Venez donc, à vos minutes perdues, courir en toute liberté ses phrases, en glanant ici ou là, un instant de saison voire un moment de déraison où petites joies et menus plaisirs tentent d’égayer cette solitude partagée qu’est la vie en société et les profondes tristesses de notre époque si peu épique. Ce sont, un peu, ses « riches heures » à lui, qu’il aimerait ainsi partager par petites touches…

Christian Satgé

Toulousain de naissance, Pyrénéen d’adoption, Christian Satgé, jeune auteur cinquantenaire professe l’Histoire et prise la langue du bon J. de La Fontaine.

Ce rimeur solidaire sait toutefois que « la littérature est la preuve que la vie ne suffit pas » (Fernando Pessoa) et vous convie, sans hauteur, à des tours et détours dans son petit monde de monts en « méchant écriveur de lignes inégales » selon les mots de ce démon d’Edmond.

L'homme qui voulait trouver les pieds de l'arc-en-ciel

L'homme qui voulait trouver les pieds de l'arc-en-ciel

de Jacques GAILLARD

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/05/2020 | 12,80 €

A soixante ans, Paul est aujourd’hui un homme apaisé. La peur, l’effroi et leurs funestes corollaires, rigidité corporelle et raideur psychique, se sont échappés de lui. Il nous livre, sous forme de petites nouvelles, l’histoire de sa reconstruction. De sa déconstruction plus exactement. Celle des lézardes, fissures, fentes et éboulements des murs de contention que l’abandon par sa mère, alors qu’il était bébé, érigea dans son corps. On le voit, dans un lent apprentissage, faire s’effriter des résistances, se dénouer des nœuds de corps, se détendre des ceintures d’effroi, libérant l’ouvert, espace de liberté du corps et de la pensée. Une longue errance à chercher l’arc-en-ciel de sa vie, jalonnée de petites victoires et de nombreuses embûches, avant de se déposer simplement dans sa lumière.

Jacques Gaillard

Jacques Gaillard a été formateur d’adultes. Il est aujourd’hui thérapeute corporel. Ses multiples formations, pratiques et recherches sur le corps l’ont amené à s’intéresser à la conscience dans une approche phénoménologique. Celles-ci offrent le socle de ce roman. Elles ont également donné matière à la réalisation de nombreux essais dont les livres ‘’Expérience et apprentissage’’ et ‘’Vivre dans le respect de soi’’.

Menthes-Friches

Menthes-Friches

de Barbara AUZOU

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 27/05/2020 | 12,80 €

Menthes-Friches est né d’une volonté de parler « plus loin que la saison hostile » comme le suggère la lettre 2 de la section « Dans l’Atelier ». Qu’elle soit variation autour de la menthe, de l’arbre à soie, du jardin plus généralement, il y a des secrets qu’on n’élève qu’au bleu du silence et c’est la main qui prépare la rencontre. La tranquillité familière cherche son bonheur dans son sachet de lavande, l’armoire son masque dans un feutre mou. Et la beauté poétique son ultime espace à faire feu…

Barbara Auzou

Barbara Auzou est née le 13 mai 1969. Elle est professeur de Lettres modernes en Seine-Maritime. A obtenu une maîtrise consacrée à Marguerite Duras. Elle mène un atelier poésie auprès des élèves de collège depuis 20 ans… Ne s’est pas autorisée à écrire pendant longtemps. A beaucoup lu et lit beaucoup de poésie contemporaine. Premières publications dans la revue Traversées en 2017… Travail à quatre mains avec le peintre Niala. En 2018, la maison d’Édition Traversées accepte le manuscrit « L’Époque 2018 », fruit du travail mené avec le peintre Niala (Parution janvier 2020). D’autres parutions en revues se succèdent depuis 2018 : Traversées, Lichen, Traction-Braban, Le Capital des mots… Elle tient deux blogs, l’un consacré à son travail d’enseignante, l’autre : Lireditelle@wordpress.com est consacrée à sa poésie. Elle y publie quotidiennement.

La Passion de l'Arachnee

La Passion de l'Arachnee

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 27/05/2020 | 23,00 €

Un rêve…, un rêve étrange et prégnant qui plonge la scientifique dans un monde d’horreurs aussi réelles que son propre univers… Un homme… Une créature…, hideuse, et qui la poursuit sans fin. La jungle impénétrable et sombre… et puis la toile visqueuse, l’immense toile de brume. Le piège qui se referme… Son monde… Xaltaïr…, l’elliptique. Un monde décentré, loin des trépidations d’un univers pris de folie dont les chroniques rapportent les frasques de la junte humaine aux prises avec ses créatures. Quand Isys doit emprunter la voie de Thanaos, la forêt mythique au sein de laquelle vivent d’effrayants Mutants, les Hommes-Arachnees, elle pense qu’elle n’en reviendra pas. Avant même que les membres de l’expédition ne parviennent au camp de base, au cœur de ces espaces inviolés, le contact est déjà établi avec celui que l’on nomme le Grand Arachnee ou le Démiurge de la race.

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. L’auteure travaille dans les ressources humaines et l’ingénierie, écrivant en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif huit romans publiés à compte d’éditeur.

Pas de quartier

Pas de quartier

de Thierry MORAL

Fiction (5 SENS) | Paru le 18/04/2020 | 11,90 €

« Pas de quartier », c’est le nom du patelin. Trop grand pour être un village. Trop petit pour être une ville. Pas assez étendu pour être divisé en quartiers. « Pas de quartier » se situe entre l’orange et la clémentine. Un entre-deux pas facile à classer, alors on le mange comme on peut. Ça éclabousse, on s’en met sur les doigts, ça colle, ça gêne… Et pourtant, c’est le pain quotidien des gens qui vivent là. C’est mon cas. Je viens de « Pas de quartier ». J’en suis parti.J’y suis revenu. Je peux en causer.

Ce recueil de nouvelles et de slams est accessible aux adolescents à partir de 12 ans. Il évoque les violences au quotidien. De nombreuses thématiques sont abordées : violence psychologique, harcèlement, alcoolisme, effets de groupe, anorexie, enfermement… Malgré l'humeur sombre, la lumière persiste, entre les lignes poétiques, qui donnent espoir dans cette espèce humaine pétrie de contradictions.

Certains textes de cet ouvrage sont portés sur scène par l'auteur, dans une petite forme mêlant théâtre, slam et récit.

Thierry Moral

Conteur, comédien et auteur, il a publié une vingtaine d’ouvrages chez différents éditeurs (Lys Bleu, Spinelle, IS Édition, Lunatique, Téètras Magic…) dans différents registres (poésie, nouvelle, théâtre, albums jeunesses). Son domaine de prédilection reste le roman social, mais rester dans une seule case ne semble pas vraiment lui convenir. Pour en savoir plus : www.thierrymoral.fr

Ezistezistepa

Ezistezistepa

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 18/04/2020 | 18,70 €

« En ce qui concerne EZISTEZISTEPA, qui me paraît résumer l’essence de « l’inexistentialisme », bravo ! Vous y faites éclater les structures de la pensée, dans l’esprit et dans la lettre. A vous suivre aux quatre vents de l’absurde et de l’anarchie littéraire, je me suis bien amusé comme vous avez dû vous-même le faire à l’écrire, et je gage que Raymond Queneau et, pourquoi pas, Bobby Lapointe y auraient trouvé leur bonheur. »

René Reouven, Alias René Sussan

Grand prix de littérature policière, Grand-prix de la Science-Fiction française, Grand prix de l’imaginaire…

Georges Richardot

Georges Richardot, consommateur attentif d’huile d’olive vierge (en l’occurrence, non impliquée dans quelque martyrat autre que celui de la langue française) naquit dans la zone d’influence de l’imagerie Pellerin d’Epinal, il y a des lustres, lesquels, dit la légende, sur son passage, tour à tour s’allumaient puis s’éteignaient. Il décida à Vence à une date non encore décédée, prenant toute sa place d’Inexistant dans l’emblématique « Vie des saints, suivie d’une méditation pour chaque jour de l’année » du Père Jean-Etienne Grossez, tenue à jour à cette seule intention par la succession de S. J. chargés du suivi.

(A mon fils.)

Les extravagantes équipées d'une psychanalyste

Les extravagantes équipées d'une psychanalyste

de Sylvie SALZMANN

Fiction (5 SENS) | Paru le 18/04/2020 | 13,60 €

Angèle est une psychanalyste quelque peu extravagante habitant en Italie sur une « colline battue par le vent ». Sa profession la conduit à accomplir de fréquents voyages à travers le monde, qui la mettent dans des situations souvent cocasses. Dès qu’elle est en difficulté, elle fait appel aux pouvoirs magiques d'une sorcière aux procédés bien peu recommandables. Inspirée des véritables péripéties d’une authentique psychanalyste, dans ces aventures se confondent réel et imaginaire, conscient et inconscient. Sur fond comique ponctué de jeux de mots, elle touche de nombreux thèmes d'actualité comme la condition féminine, les différences culturelles, religieuses et sexuelles, la lutte du bien contre le mal, notre désir de trouver des solutions « magiques » pour résoudre nos problèmes, les apparences trompeuses, nos peurs et nos envies d'être rassurés. Tout un univers que la protagoniste (l’image du bien ou pas) traverse avec courage, abnégation et un soupçon de folie, mais aussi avec le soutien à la fois tumultueux et bienveillant de la sorcière (l’image du mal ou pas).

Sylvie Salzmann

Sylvie Salzmann est une auteure française née à Paris, qui vit en Italie où elle est traductrice de l’italien. Cultivant un goût prononcé du détail, de menus événements prennent à ses yeux une dimension particulière. Souvent ludiques, égrenant les traits d’esprit et les jeux de mots, d'une plume légère et élégante, elle aborde des sujets douloureux avec une extrême pudeur invitant le lecteur à un voyage intérieur.

Le poids de nos vides

Le poids de nos vides

de Léonard CROT

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 12/03/2020 | 20,40 €

Louis Sibué s’est engouffré dans le bouge le plus proche de la gare routière pour attendre Sarah. Après vingt-quatre années à la Fondation, la somnolence de symptômes l’a autorisé à sortir. Il va devoir se confronter aux souvenirs d’une existence heurtée, remonter dans ce village où le monde semblait ne pas être encore arrivé.

On erre dans une brume dense qui vous éloigne le ciel. On voit se tricoter des mailles d’Histoire, surgir d’énigmatiques personnages. Beaucoup de tendresse empêchée. On s’accroche à des mots qui s’effilochent.

Jusqu’où trébuchera-t-on entre les ombres.

« Sarah ne devrait plus tarder, mais comment savoir. Les bus de la Ligne du Haut ont de tout temps roulé à leur propre rythme, une cadence bien à eux, libre et syncopée. Ils apparaissent, y renoncent, vous embarquent ou feignent la cécité, comme si personne ne se tenait sous ce parapluie, adossé à ce poteau faisant office d’arrêt. Ils accélèrent, vous éclaboussent en passant bien trop près mais inutile de vous époumoner, voyez, l’horizon les a d’ores et déjà avalés. »

Comme dans ses deux précédents livres (Les Pommiers de la Baltique et Silences d’une ville), Léonard Crot nous plonge dans les méandres de personnages hantés par les limites des mots. Il confirme la singularité d’une écriture dont les sédiments ont été charriés par quelques fleuves littéraires venus de Hongrie, du Portugal ou d’Italie.

Léonard Crot

Léonard Crot est né en 1980 dans le canton de Vaud. Père de deux enfants, il vit et écrit non loin d’un bois, à Lausanne.

Libre

Libre

de Julie ALTINOGLU

Fiction (5 SENS) | Paru le 12/03/2020 | 13,60 €

Arrivée en France à l’âge de 12 ans et issue d’un milieu modeste, Rose bâtit un empire à force de travail et d’ambition. Jadis femme d’affaires redoutable et passionnée, Rose est aujourd’hui devenue à 90 ans une mamie aimante, toujours aussi coquette, soucieuse de transmettre son amour et sa culture à ses petits-enfants.

Un événement tragique arrivé quelques années plus tôt divise aujourd’hui la famille et crée de nombreuses tensions. Rose, vivant de plus en plus mal cette situation, décide alors de réunir ses six petits-enfants pour les réconcilier. À la veille du déjeuner qu’elle organise chez elle et dans lequel elle met beaucoup d’enjeux, Rose récapitule inlassablement tous les sujets qu’elle souhaite aborder : résoudre le conflit entre Alex et Joseph, proposer à Anouche de reprendre le flambeau de son entreprise, apprendre à Emma la cuisine arménienne, transmettre sa culture arménienne et son regard sur la vie et surtout, leur apprendre à être libre.

Elle a ainsi une idée bien précise en tête pour chacun de ses petits-enfants. Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu…

Julie Altinoglu

Julie Altinoglu naît en 1977 en région parisienne de parents d’origine arménienne. Son père, professeur de mathématiques et sa mère, professeur de piano, lui ouvrent la porte de deux univers très différents. À 10 ans, elle vit un drame qui bouleverse sa vie et cherche alors refuge dans la lecture et l’écriture. Après une carrière dans le marketing et la communication, elle écrit son premier roman à la naissance de sa première fille.

Petit traité de l'insignifiance

Petit traité de l'insignifiance

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 12/03/2020 | 11,90 €

« Au fil de ses nombreux ouvrages et de ses modes d’expression multiples, Jean-Luc Favre Reymond, travaillé par la fièvre poétique depuis des lustres, je le sais, ne cesse de travailler lui-même de façon assez enfiévrée la langue - qu’il triture, creuse, expérimente, essouffle, ranime et dynamise, farouchement désireux d’en explorer et d’en exploiter sans lassitude les virtualités. Le poète, le poïète, le créateur de mots et de formulations et d’images et d’élans nouveaux du dire, n’entend jamais se satisfaire des énoncés éculés, des fades habitudes de la communication ordinaire, des proses purement informationnelles ».

Patrick Vighetti

Docteur en philosophie, enseignant et traducteur

« Le Petit traité de l’insignifiance fait une apparition pour le moins intempestive dans le cadre des catégories figées du paysage littéraire. Poésie ? Essai ? Aphorismes ? Philosophie ? Linguistique ? Métaphysique ? Probablement tout cela à la fois. Le lecteur, d’abord interloqué, pense assister à un dialogue à première vue chaotique entre des instances qui posent des questions, les laissent sans réponse, ou répondent par une autre question, laquelle est une nouvelle béance. Répondent parfois par une affirmation mais qui plonge le lecteur dans une perplexité sans fond. Dialogue intérieur du poète avec lui-même ? Alors c’est sans doute un dialogue entre ses mille moi… »

François Aguettaz

Docteur es lettres, chercheur honoraire.

Jean-Luc Favre

Jean-Luc Favre Reymond, poète, critique et écrivain est né en 1963 en Savoie. Son œuvre poétique a été saluée par les plus grands poètes et universitaires contemporains. Auteur à ce jour de 37 ouvrages publiés. Son œuvre est traduite tout ou partie en huit langues.

Une histoire d'amer

Une histoire d'amer

de Patrick CHERBÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 12/03/2020 | 13,60 €

“Il aurait voulu être musicien, poète, peintre, artiste ou écrivain, être heureux, achever « Les Rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau » où l’auteur présente une vision philosophique du bonheur, proche de la contemplation et de l’absence de trouble, cette ataraxie que Grassouille aurait tellement voulu vivre. La chanson célèbre interprétée par Nicole Croisille (le blues du businessman) le faisait rêver autant qu’elle lui brisait le coeur. À trente-cinq ans passés, il n’était que numéro deux, papa tenait toujours les rênes de la société Heyman & Fils. Tandis que sa fissapapasthénie le torturait, il voyait s’envoler ses rêves d’artiste…”

Patrick Cherbé

Chef d’entreprise retraité après une carrière en France et à l’étranger dans le domaine de la parfumerie. A la suite de son premier roman, Olga, tiré d’une histoire vraie, Patrick Cherbé signe ici son second ouvrage, nous invitant ainsi à découvrir le monde secret du parfum, à travers les yeux de Grassouille, héros malgré lui de cette fiction.

Noir soleil

Noir soleil

de Francis LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 12/03/2020 | 12,80 €

« ... dans la maison du "cher maître", c'était le parallélisme des fluctuations de la grande Histoire, celle du pays, et de la petite, celle des Fastelli, qui enluminait leurs âmes. » Le Maroc à l'aube de son indépendance, mai 1968 en France, le crépuscule du franquisme en Espagne en 1973, autant de marqueurs dans le parcours de Marthe et Raphaël qui ne demandaient qu'à être heureux. Bravant les hostilités familiales en même temps que s'émancipe un peuple nord-africain qui les emporte peu à peu dans son tourbillon, ils font souche en bousculant l'ordre établi. Mais c'est le pot de terre contre le pot de fer. Trop de barrières, trop de dangers, la vie ne peut pas se résumer à un tel décor. Il faut partir. La reconstruction se fera en métropole, au milieu des disparitions brutales, des déchirures internes et des turbulences politiques qui vont scander les grandes époques de leurs existences. Les leurs, mais aussi celle de leurs enfants, vont être jalonnées de ruptures, recommencements et drames.

Francis La Carbona

Après "Esméralda n'aimait pas Quasimodo", l'auteur propose un nouveau roman qui illustre une conviction profonde : dans l'existence comme dans les livres, les mots sont à leur place là où on les entend le mieux, pas là où on les voit le plus. Vivant en Normandie depuis plus de trente-cinq ans, ses histoires naissent de voyages ou rencontres avec les gens, la nature et les livres.

Dancing de la marquise

Dancing de la marquise

de Christian DE MAUSSION

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 12/03/2020 | 15,30 €

Un roman ? Peut-être. Un autoportrait, plus sûrement, qui fait suite aux précédents. Je me peins dans des élans, des véhémences, des préférences. J’ai des couleurs pour mes penchants, des crayons rouges pour mes dégoûts.

Depuis l'origine, aux abords de l'école, j'aligne des mots devant les choses. Je me décoiffe devant la beauté. Je tranche dans la langue française. Je confectionne des textes, mes petites écritures, comme des recettes de confiture. Je suis sensible à l'écho des bocaux. J'aime le goût de mandarine de ce que j'imagine. J'entasse des milliers de pages de mes séjours dans les nuages. Aujourd'hui, j'ai envie de faire une photographie du dépôt, de tout ce ramassis, de toiser la hauteur des stocks, de métrer le linéaire littéraire.

Après quoi, j'empaquèterai ma marmaille, ficèlerai la marmelade, cachèterai le glorieux magot. J'hésite entre deux titres sur l'enveloppe. Je garde la main sur La cicatrice du brave, référence à la chaude pisse de Flaubert. Mais je me laisse tenter par Fragments d'un sentiment, qui touche aux éclats de balle du journal. Non, ce sera Dancing de la marquise, à cause d’Anna Karina et ses exquises bouderies. Ou bien Culottes courtes et carottes cuites. On verra.

Christian de Maussion

Christian de Maussion est diplômé d’ESCP Europe. Il cofonda l’Institut Multi-Médias. Il présenta ses premiers travaux littéraires à Théâtre Ouvert en lecture publique à Beaubourg, puis participa à la gazette littéraire Matulu. Il fit paraître des textes dans Le Monde, Le Figaro, Les Echos, La Croix, Libération, les Cahiers de l’Herne (Serres, Weil). Dancing de la marquise est le sixième ouvrage qu’il publie, le quatrième édité par 5 Sens Editions.

Avant de partir

Avant de partir

de Marc REBETEZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/02/2020 | 16,20 €

« Je me souviens de mon professeur de philo qui nous mettait en garde contre les dangers du relativisme : il fallait éviter d’y « sombrer ». Aujourd’hui, je lui pardonne. Je pense que Monsieur Lutaplaz ne s’est jamais bronzé le cul sur une plage déserte de l’archipel de Wakatobi en méditant les textes de ses maîtres anciens. »

Laurent, lui, n’a jamais été un grand philosophe. Pourtant, quelques mois de voyages en compagnie des bonnes personnes suffisent parfois à poser un regard nouveau sur le monde qui nous entoure.

Marc Rebetez

Marc Rebetez est né en 1988 au coeur des montagnes valaisannes, à Sion. Expatrié à Neuchâtel où il suit des études de Lettres, il entrecoupe ces dernières de nombreuses vadrouilles plus ou moins lointaines. L’écriture lui apparaît depuis peu comme le seul moyen de voyager à l’oeil, lui permettant de recréer avec délice certaines atmosphères rencontrées sur la route. Dans le monde réel, il enseigne au centre professionnel du littoral neuchâtelois.

Soldat Robert Leroy

Soldat Robert Leroy

de Alain DELESTRE

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 01/02/2020 | 11,90 €

Rendre hommage à ce poilu de la grande guerre, celle de 14-18, le matricule 838 le soldat Robert Leroy, n’était qu’une évidence pour son petit-fils le lieutenant-colonel Alain Delestre qui servit lui aussi dans le corps de l’infanterie. Perfectionniste dans la vie comme dans l’écriture tous les faits, dates, anecdotes qu’ils soient tirés des documents et archives des services de l’armée ou des témoignages issus de la société civile resteront l’expression même de la vérité. Le colonel nous fera découvrir à travers les différentes affectations du matricule 838 les grandes manoeuvres meurtrières de l’armée française. Afin de mieux saisir par l’esprit cette guerre ô combien dévastatrice, il nous plongera dans les entrailles de la bataille d’Aspach le bas. Alain Delestre va faire parler l’histoire, celle qui s’attache aux hommes à travers le combat du soldat Robert Leroy qui comme beaucoup de ses frères d’armes avait l’étoffe d’un héros. C’est à mon tour de rendre hommage à l’auteur de ce texte le lieutenant-colonel Alain Delestre, décédé récemment qui ne manque pas lui aussi de faits d’armes.

Alain Delestre

Alain DELESTRE Lieutenant-Colonel de gendarmerie est né en 1946 et décédé en 2019.
Il est titulaire de la Légion d’Honneur. Il a un maitre mot SERVIR :
Servir sa patrie comme militaire de la gendarmerie
Servir ses administrés comme maire pendant un mandat
Servir la mémoire des morts pour la France comme délégué général du Souvenir Français
Servir l’Église catholique comme diacre permanent.
Il a écrit un livre sur le diamant en République Centrafricaine après un séjour de trois ans dans ce pays.

Le dernier Amghar

Le dernier Amghar

de Imad IKHOUANE

Fiction (5 SENS) | Paru le 17/01/2020 | 16,20 €

En ces temps-là, il y avait deux tribus ennemies, les Anafals et les Zayans.

Tamou, beauté des Anafals et Ahmed le Zayan tombent amoureux. Ce roman est celui de leur amour

Il y avait Jilali, un héro de cette époque qui voulait la première place parmi les Anafals. Ce roman est celui de son ambition.

Il y avait l’époque. Les Français venaient chambouler l’ordre ancestral, briser des vies et des destins. Ce roman est celui de ces vies brisées.

Il y avait enfin toutes les calamités courantes, le criquet pèlerin, la guerre, la faim et l’errance. En ces temps-là, il y avait un certain Maroc, celui des tribus et des nomades.

Imad Ikhouane

Imad Ikhouane est un auteur marocain vivant en Suisse où il est consultant en technologies de l’information. Le dernier Amghar est son premier roman.

Four as love

Four as love

de Coralie HOUTERS

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 17/01/2020 | 17,90 €

4 colocataires, 1 tragédie, de nombreuses révélations

TAINA: Une beauté des îles caribéennes, une bombe d’énergie bourrée de talent, elle ne prend jamais le temps de se reposer. Très exigeante, et trop occupée pour s’intéresser à la gent masculine, des symptômes vont lui faire lever le pied. Sa mémoire va lui faire remonter à la surface un lourd passé familial qu’elle devra gérer.

NORA: Volontaire, elle ne rechigne jamais devant des heures de travail, surtout si cela rend service à autrui. Bienveillante et un peu naïve, cette année, elle va toutefois devoir faire face à un dilemme philosophique entre ce que sa tête pense et ce que son cœur ressent. Son internat va lui révéler bien des aspects de sa personnalité qu’elle ignorait.

CHLOE: Timide et pas très sûre d’elle, elle surprend par sa persévérance et n’est jamais là où on l’attend. Elle sort avec le meilleur ami de Lou, mais un évènement rendra cette relation impossible. Elle devra alors trouver en elle les ressources nécessaires pour affronter les défis qui se présenteront à elle et se faire une place dans ce monde.

LOU: Longs cheveux ondulés blonds et des yeux avec différentes nuances de bleus, elle passe des heures sur sa planche de surf. Trop sincère, orgueilleuse, elle cache la pudeur de ses sentiments par sa froideur. Un événement tragique va toutefois lui apprendre à faire face à ses sentiments et se battre pour sa vie.

Coralie Houters

Coralie Houters est d’origine belge. Elle s’installe à l’étranger pour étudier la gestion internationale à SciencesPo Paris et la gestion de crise - continuité des affaires au Massachusetts Institute of Technology à Boston. Après avoir vécu à l’étranger, elle réside actuellement à Bruxelles et travaille en tant que Manager de gestion de crises. Son temps libre, elle le passe à voyager, écrire et faire du sport.

Maux d'amour

Maux d'amour

de Bernard MERY

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 14/12/2019 | 17,80 €

L’écriture est un questionnement permanent où les questions sont parfois plus intéressantes que les réponses. Face à la perte d’un amour, l’auteur, creuse le passé qui le retient et le harcèle. Il est celui qui s’interroge, se cherche, se trouve et qui, en tout cas, ne voudrait plus s’égarer. Des dialogues viennent heurter une solitude pour en apaiser les effets. Au travers d’une échappée due à une persécution professionnelle, pour avoir dénoncé les réseaux, créateurs d’injustices, l’avocat un temps défroqué, use des voyages pour rebondir, et tente de mettre en lumière les beautés et les laideurs de la rencontre amoureuse. Il relate la magie que procure la femme aimée, de Marie à Athéna, à Élodie... jusqu’à l’inverse d’un possible pour Christina, l’handicapée interdite d’amour, qui draine son passé au travers sa terrible souffrance et des remugles de la seconde guerre mondiale qui, pour ne pas désespérer totalement, mise sur la réincarnation. Toute rupture amoureuse, aussi douloureuse soit-elle, ne doit jamais conduire au suicide. L’auteur constate in fine la suprématie du site des rencontres sur le hasard et la constante chez l’être d’une aptitude à aimer.

Bernard Mery

Bernard Mery est né le 18 février 1942, en pleine guerre mondiale. Il exerça la profession d’avocat jusqu’en 2016. Il fut outrageusement condamné par ses pairs après avoir dénoncé l’existence des réseaux au sein de la justice française, ceux-ci le radièrent du barreau de Paris, mais un an plus tard, la Cour de cassation le rétablit totalement au grand damne des bâtonniers. Il est l’auteur de quatre livres.

Dernières nouvelles de Montaubout

Dernières nouvelles de Montaubout

de Thierry MORAL

Fiction (5 SENS) | Paru le 14/12/2019 | 9,40 €

Mythe, légende, rumeur ? Non, la République Indépendante et Autonome de Montaubout existe bien, quelque part en Afrique. Les lecteurs sceptiques trouveront ici les réponses à toutes leurs questions et surtout à celles qu’ils ne se sont jamais posées. Comment une telle utopie absurdo-politique a-t-elle pu voir le jour ? Tout simplement en s’ouvrant à tout et n’importe quoi et en accueillant tout le monde, sans tri sélectif. Attention, chacun des propos tenus dans cet ouvrage s’appuie sur des études scientifiques sérieuses (établies par le Professeur Tout-de-Biais, lui-même) et sur des faits réels, dont les témoins ont souhaité garder l’anonymat. Si après cette lecture, les incrédules demeurent perplexes, il ne vous reste plus qu’une chose à faire. Rendez-vous à Montaubout ! Amateurs d’absurde, de délire, de loufoque, de non-sens et de grand n’importe quoi, bienvenus chez vous !

Thierry Moral

Conteur, comédien et auteur, il a publié une vingtaine d’ouvrages chez différents éditeurs (Lys Bleu, Spinelle, IS Édition, Lunatique, Téètras Magic…) dans différents registres (poésie, nouvelle, théâtre, albums jeunesse). Son domaine de prédilection reste le roman social, mais rester dans une seule case ne semble pas vraiment lui convenir. Pour en savoir plus : www.thierrymoral.fr

Petites fables affables des champs d'en face

Petites fables affables des champs d'en face

de Christian SATGÉ

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 05/12/2019 | 15,30 €

Pourquoi, nous direz-vous, alors que de Grands Anciens se sont illustrés à produire d’inoubliables fables s’engager dans cette voie apparemment sans issue ? D’abord, parce que « rien n’est plus ridicule que de vouloir interdire un genre du moment où il a produit des chefs-d’œuvre. On a fait des poèmes après Homère, des tableaux après Raphaël, et nous ne sommes pas fâchés que l’on fasse des comédies et des tragédies après Molière et Racine. Sans sortir de l’apologue, nous sommes bien forcés de convenir qu’on a fait des fables charmantes depuis La Fontaine, et que plusieurs fables de La Fontaine ne sont pas dignes de lui » comme l’écrivait François-Benoît Hoffman (Fables russes).Ensuite car cette littérature, hélas tombée en désuétude ou dans le cartable de nos chers bambins, a toujours été des plus prisées. Esprit faible ou forte tête, qui n’aime voir ici les petits travers de son prochain ou entrevoir là les gros défauts de ses proches dans des récits moins édifiants que clairvoyants, plus plaisants que méchants ?Critiques bon enfant produites par de sales gosses, ces contes courants, souvent animaliers mais jamais bêtes, patinés par une langue vieillie, riche de mots d’hier et parfois de la veille, ne sont ni infantiles ni puérils. Ils composent, « une ample comédie à cent actes divers / Et dont la scène est l’univers » (Jean de La Fontaine, Le bûcheron et Mercure) car sous la métaphore perce l’éternel et point l’universel.

Christian Satgé

Quinqua’ quinteux d’un quintal ayant vu le jour dans la ville rose, Christian Satgé, moins écrivain qu’écrivant, est un rimeur solidaire aimant ces brèves de conteur nommées apologues, pas toujours poétiquement corrects. Plus humeuriste qu’humoriste, après avoir roulé sa bosse plus que carrosse, ce drôle de professeur d’histoire(s) vit en famille depuis plus de vingt ans dans les Pyrénées dont il aime à photographier la faune et la flore.

Déviance Tome 3

Déviance Tome 3

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 05/12/2019 | 21,20 €

Crois en moi ! Les mots l’atteignaient jusque dans ses rêves. Que signifiaient-ils pour s’imposer à elle tels des leitmotivs qui n’en finissaient plus de dérouler leur trame inepte. Tel un mot-clef l’incitant à se reprendre en main. Le rappel d’un évènement dont elle savait qu’il existait, mais dont elle n’avait plus aucune réminiscence. Elle avait peint une scène s’y rapportant, sur une esquisse toilée mise de côté, une nuit qu’elle ne parvenait pas à dormir alors que l’expression ultime et désespérée lui hurlait de se souvenir. Parfois, même l’époque dans laquelle elle vivait se mêlait à d’autres censées n’avoir jamais été. Mais chaque fois, l’antique castel sur les berges de la Water of Leith y apparaissait. Pour une raison obscure, la vieille demeure sur son socle rocheux la fascinait.  Elle n’osait plus franchir les grilles rouillées de son parc en dormance ni l’approcher plus près que le second coude de la rivière après les chutes. Ce n’était pas tant son abandon ou l’état de dégradation de ses hauts murs et dépendances qui l’intriguaient, qu’une espèce d’aura qui repoussait naturellement ceux qui s’efforçaient de l’aborder et d’enfreindre la menace implicite des ombres et de la brume qui la cernaient. Son futur était là, elle le savait. Un jour ou l’autre, il la rattraperait. Une légende courait à ce sujet, une légende qui parlait d’un vampire et de sa proie.

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. L’auteure travaille dans les ressources humaines, l’informatique et l’ingénierie, écrivant en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif sept romans publiés à compte d’éditeur.

Le lys et la cocarde

Le lys et la cocarde

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/12/2019 | 16,20 €

Dans la tourmente révolutionnaire, les esprits s’échauffent, la jeunesse reste confrontée aux troubles des sens. Roxane, Cyprien, deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Deux personnages qui vont découvrir que la vie se joue parfois des certitudes les plus solides. C’est à la pointe de leurs épées que l’avenir se dessine. 

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve les Avignon en 1963, l’auteur vit actuellement dans le Vaucluse. Auteur depuis plus de 20 ans, dramaturge depuis peu, il signe là son septième roman.

Fred

Fred

de Christian DE MAUSSION

Fiction (5 SENS) | Paru le 26/10/2019 | 11,90 €

Fred est une abréviation qui retentit comme une détonation. Fred est le portrait d’un ange gardien, le visage morcelé d’un destin. Avec Fred, l’eau n’est pas tiède. On est dans une mer de mots nécessaires. Ressentir interdit de mentir. J’écris à demeure, au milieu de gens qui meurent. J’éprouve une joie à regarder derrière moi, à dessiner une sorte de roi, un artiste sans œuvre. Sans doute le plus grand, le plus secret, le plus sauvage des faiseurs de beauté.

J’ai écrit Fred presque d’une traite, dans un bonheur presque irréel. J’ai rédigé sous sa dictée, exprimé presque sereinement, ses abîmes et ses vertiges. J’ai fait le portrait d’un artiste, non pas méconnu, mais introuvable, d’un artiste insituable, sans autre vocation que l’émerveillement, la contemplation des splendeurs du monde.

Christian de Maussion

Jadis chef d’entreprise, l’auteur a entrepris des chefs-d’œuvre (De Gaulle, Staël). Il a fait paraître des textes dans Le Monde, Le Figaro, La Croix, Libération, Le Quotidien de Paris, Les Echos, L’Idiot International, L’Autre Journal, Les Cahiers de l’Herne (Serres, Weil). Il a participé à l’aventure emblématique de la gazette littéraire Matulu. Le blog A la diable consigne ses vilaines pensées. L’auteur aime lire, écrire, bref ne rien faire.

Tractacus logico-poeticus

Tractacus logico-poeticus

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 26/10/2019 | 13,60 €

Publié pour la première fois en 1921, voilà presque cent ans, le Tractacus logico-philosophicus de Ludwig Wittgenstein, est considéré à juste titre comme une œuvre philosophique majeure du XXème siècle dont la complexité touche à plusieurs disciplines de la connaissance et qui met l’accent sur des problématiques qui peuvent s’avérer difficiles d’accès voire complètement insondables pour certaines. Mais ? L’auteur s’est immergé dans cette œuvre unique de manière poétique cette fois-ci avec un regard neuf, en tentant de la dépasser grâce à une approche circonstanciée et atomique qui défie parfois les règles de la raison. Un ouvrage inédit et percutant par ce qu’il révèle.

Jean-Luc Favre Reymond

L’auteur est né le 19 octobre 1963 en Savoie. Poète, écrivain, critique et journaliste. Commissaire Général Adjoint pour les Assises Nationales de la Culture et du Patrimoine. Paris/ Horizon 2020. Président de l’Institut Territorial de Recherche et d’Application (UPTV/Moûtiers). Membre du Conseil National de l’Education Européenne (AEDE/France), Co-président de l’Association Nationale des Radios de Montagne. Curator de l’artiste de renommée internationale Miguel Chevalier.  Il a publié à ce jour 37 ouvrages. Traduit tout ou partie en huit langues. Il figure à ce titre dans le Larousse de la Poésie Française, édition établie par Jean Orizet (2007).

Du devenir

Du devenir

de Bertrand LOURO

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 22/10/2019 | 15,30 €

Errance dans le brouillard autant que poésie furtive, sombre cavalcade autant que contemplation méditative. Littérature pleine de reflets et d'éclats, pamphlet, prose ou micro-nouvelle, les cadres n'existent plus entre ces pages et tout se fond dans les antagonismes comme dans les ententes que les mots trouvent entre eux. Des soleils et des lunes, des hurlements dans la nuit et des murmures au matin. De la vie avant tout, furieuse ou blessée, mais de la vie surtout, dans ses plus intimes tressaillements comme dans ses démences les plus vives. Quelques visions aussi, du magnifique au sordide et puis l'amour, plus qu'il n'en faut pour embraser le monde, pour le retrouver, authentique, à feu et à sang.

Bertrand Louro

Après avoir publié un premier livre ayant remporté le prix Michel Burg à Molsheim, 10 ans se sont écoulés. Quelques collaborations et préfaces ont vu le jour entre-temps et aujourd'hui, un autre livre. 

Odium Fati

Odium Fati

de Sandrine Iría BURRI

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/09/2019 | 17,80 €

Iría se dirigea muette et aveugle vers le fleuve. Enfin, elle qui s’était prise durant de longues années pour la muse de l’histoire, ne trouvait rien à penser. Elle tourna le dos à l’humanité, s’arrêta près d’une fontaine afin d’apaiser sa soif. Elle marchait péniblement, d’un talon déchaussé. Elle était empêtrée dans des fils gris, des toiles d’araignées pleines de cendres et de poussière. Elle avançait, perdant son souffle, sur l’herbe brûlée par le soleil noir de la mélancolie. Une main était posée sur la blancheur de sa nuque. Son dos était courbé, l’oeil bas, comme un pigeon blessé. Elle claqua quatre fois des mains. Une eau fraîche et immaculée l’éclaboussa. Personne n’y prêta attention. Elle était désormais seule. En une fraction de seconde le silence foudroya définitivement le son de sa voix. Le vent l’avait emportée.

Multiples morts sont considérées comme suspectes en raison de l’absence de témoins. Les dernières images prises par les caméras de surveillance, me montreront debout, tout près des eaux du lac Léman, de l’océan Pacifique, d’une rivière, ou du lac Nahuel Huapi, le regard plongé dans le vide ; tel un spectre postmoderne hésitant à devenir sirène, pour fasciner les marins de son chant vide de sens.

Sandrine Iría Burri

Sandrine Iría Burri est née en octobre, elle enseigne la philosophie.

Histoire d'une vie

Histoire d'une vie

de Axel WAECKERLE

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 24/09/2019 | 11,90 €

Lors d’un magnifique voyage en famille lors de l’été 2007, entre les Etats-Unis et le Canada, je ressentis ces premiers maux de tête. J’ai d’abord pensé que c’était à cause de mes lunettes, moi qui suis myope, astigmate et hypermétrope.

Le voyage s’achève et la rentrée se passe, mais chaque jour je souffre un peu plus. Arriveront rapidement les premiers malaises, et la perte de ma mémoire. J’avais seize ans, et j’allais embarquer pour cette périlleuse aventure d’environ trois ans. Un chemin fait de survie, de rêve et de reconstruction. 

J’ai eu besoin d’écrire ce récit il y a environ cinq ans, afin de réussir à prendre de la distance avec tout ce vécu. J’ai donc tout posé noir sur blanc, ce récit que vous tenez aujourd’hui dans vos mains. Ce fut donc d’abord une réelle thérapie personnelle dont j’avais besoin pour me reconstruire. 

J’ai cependant découvert ces dernières années la puissance de ces mots, de ce message plein de vie que je partage ici. Quelle est la mission de ce récit aujourd’hui ? Simplement vous donner l’envie de vous ressentir vivre, de savourer un peu plus chaque instant, ou simplement de vous dire que la vie est belle.

Axel Waeckerle

Axel est formel, il ne serait jamais devenu ce qu'il est aujourd'hui sans le drame qui a bouleversé sa vie mais qui lui a donné le goût de vivre. On dit souvent que la vie commence quand on comprend que l'on en a qu'une. Axel l'a compris bien trop tôt. Un mal pour un bien ? C’est ce périple de vie qu’il nous offre ici…

Le rendez-vous de Tokyo

Le rendez-vous de Tokyo

de Catherine BRAI

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/09/2019 | 12,80 €

Agnès, jeune professeur tout juste diplômée de philosophie et mariée depuis peu rejoint son mari Max au Japon après deux mois d’absence. Elle donne six heures de cours à l’Institut français de Tokyo et découvre, ébahie, une ville, un pays et des habitants dont la vie est à l’opposé de celle de la France. Nous sommes au début des années 70. Tout à Tokyo apparaît à Agnès mystérieux et longtemps incompréhensible sauf la véritable vénération que les Japonais portent à la France et aux Français. Nous avons la réputation d’être tous beaux, élégants et romantiques. Les mâles de l’Hexagone, installés au Japon en profitent. Agnès elle-même suscite beaucoup d’émois, néanmoins difficiles pour elle à deviner derrière les paupières et les têtes baissées. Max, surchargé de travail selon ses dires, la pousse à fréquenter ses collègues masculins. Ensemble, ils forment un groupe sympathique et ils aiment échanger leurs connaissances sur le Japon. Par la différence de culture, ils sont souvent plongés dans des situations cocasses où tout est prétexte à des fous rires qui peuvent gêner les Japonais, habitués à plus de réserve. Mais au bout de quelques mois, le groupe se délite, les jeunes gens ayant pu réaliser leur rêve : trouver une compagne japonaise. À la fin de l’année scolaire, Agnès reprend seule l’avion pour la France. Quarante-cinq ans plus tard, elle revient sur les lieux où dans le tumulte des préjugés, elle a perdu son jeune mari. Quelles surprises attendent notre voyageuse au terme de ce pèlerinage ?

Catherine Brai

Catherine Brai est née au Vietnam d’un père franco-vietnamien et d’une mère vietnamienne. A l’âge de 17 ans, elle est venue en France poursuivre ses études supérieures à la Sorbonne. Philosophe de formation, elle a enseigné dans de nombreux pays, dont le Mexique, la Turquie, les Comores, l’Inde. Elle a séjourné trois ans au Japon. Actuellement, elle vit sur l’île de la Réunion. Elle a déjà publié trois romans : Un barbare sous les Tropiques, Une enfance à Saïgon et La dernière fois à Pondichéry.

Déviance Tome 2

Déviance Tome 2

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 06/09/2019 | 16,20 €

Sur la lande des Pennines, dans le Yorkshire, en Angleterre, la rencontre de Caitline Malhon, avec le vampire Sean Mackrey a engendré une métamorphose irréversible chez la romancière.  Captive volontaire avec ses enfants au sein de la forteresse du vampire, Caitline apprend à vivre avec les transformations qui s’opèrent en elle du fait de son nouveau statut. Obsédé par la crainte de perdre son amante encore fragilisée, Sean n’a de cesse de lui inculquer les fondements de son univers vampirique afin qu’elle parvienne à se maîtriser. Il est accompagné dans cette initiation par la guérisseuse de ce secteur hanté du triangle de Barden, qui s’est attachée à leurs personnes dans le but de les préserver des dangers qu’elle entrevoit déjà. En acquérant quelques certitudes sur la manière d’appréhender ses pouvoirs occultes, Caitline se décide à reprendre contact avec son éditeur, et d’amorcer le second tome de son roman Déviance au risque de se retrouver entraînée dans une spirale infernale dont ils ne sortiront pas indemnes du fait de l’influence même du manuscrit sur leur existence.

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. L’auteure travaille dans les ressources humaines, l’informatique et l’ingénierie, écrivant en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif six romans publiés à compte d’éditeur.

Vingt ans

Vingt ans

de Cédric LEGRAIN

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 29/08/2019 | 16,20 €

En octobre 1994, Adam et Valentine ont vingt ans. Des bancs de la Sorbonne aux jardins du Palais-Royal, du sommet de la Tour Eiffel aux allées de Central Park, le destin va sans cesse les rapprocher puis les séparer. Entre amour et amitié, entre petits bonheurs et grands malheurs, la vie nous invite à partager vingt ans de leur existence.

Cédric Legrain

Gamin de Paris né à deux pas de la Butte Montmartre, Cédric LEGRAIN est l’auteur du roman « Victor et les âmes de Montmartre ». Présélectionné en 2018 pour le Prix Coup de cœur passion Luchon au salon des Estives Littéraires. Plus récemment, il vient de publier le chapitre 2 « Victor au cœur des catacombes ». Habitué des studios de radio, il co-anime chaque mois l’émission « Libre cours » sur la station de radio lyonnaise Couleurs FM 97.1.

Le secret derrière le mur

Le secret derrière le mur

de Dominique JÉZÉGOU

Fiction (5 SENS) | Paru le 08/08/2019 | 23,80 €

Le secret derrière le mur est une aventure du cœur et de l’esprit qui vous fera remonter le temps, de notre époque à celle des corsaires… Anne et Gil se rencontrent à Lisbonne, au Portugal et tombent follement amoureux l’un de l’autre. Ils s’installent tous deux au Pays basque et Anne découvre le destin incroyable de la famille de Gil, les Alméida, à la fois basques et portugais. Après qu’un drame terrible eut brisé leur union, Anne décide de retourner habiter au Croisic, avec leur fils Nicolas. Luttant contre son chagrin, elle décide de restaurer une vieille demeure sur la côte. En y découvrant une pièce murée, elle va faire ressurgir des évènements très anciens et peu à peu comprendre que, quelque chose d’unique la lie à cet endroit et à ceux qui l’ont fréquenté. En trois lieux et trois époques, cette histoire explore les sentiments, montre qu’ils peuvent transcender le temps, mais aussi comment, des êtres, malgré des périodes et des vies très différentes, ont finalement beaucoup en commun : la solitude, le chagrin lié à la disparition d’un être cher, la quête du bonheur. En réalité, une seule chose agit sur notre destinée à tous. L’amour.

Dominique Jézégou

Longtemps journaliste dans la presse écrite, Dominique Jézégou a notamment vécu et travaillé en Afrique ainsi qu’en Polynésie française. Après « Vin de Tahiti, jusqu’au bout du rêve », l’histoire d’un vignoble, publiée aux éditions Féret, elle poursuit son expérience littéraire avec son premier roman intitulé « Le secret derrière le mur ».

Les braconniers chimériques

Les braconniers chimériques

de Georges RICHARDOT

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 08/08/2019 | 11,90 €

Avec Franta, la masse première, primitive, originelle de la force plastique se fait vrille sous un corps en spirales ; en seins cherchant la peau où se poser. La chair ainsi conçue est forte et porteuse d’amours nouées dans la scansion et le rythme des heures. Amours noueuses ne trouvant leur point d’arrivée qu’au centre de la terre. Dans un tel assourdissement des étreintes, il fallait bien que des mots fissent irruption, non pas en illustration, mais en séismes installés dans la langue. Le texte de Georges Richardot se donne comme un oratorio. Un chant composé pour des corps – sur des corps – terriblement présents. Haendel venant mourir et renaître sur les lèvres, les rives du Jazz. Alors vers le centre on avance, vers l’origine du monde, vers l’antre florescent des hanches. Entre les deux auteurs la connivence est telle qu’on découvre les mots comme traits noirs sur la page, et le corps dessiné comme lettres agencées dans une nouvelle grammaire. Une syntaxe musicale qui cherche inlassablement à dire le mystère et la joie des étreintes. La beauté installée dans la phrase et qui n’a qu’un seul principe organisationnel : la force du désir. Yves Ughes, extrait de la préface.

Georges Richardot / Franta

Franta. Peintre-sculpteur français, né le 16 mars 1930 à Trebic (Tchécoslovaquie). Après ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Prague, quitte son pays en 1958 pour vivre et travailler en France. L’humanité est au centre de l’art de Franta et de son geste créateur. Plus d’une centaine d’expositions personnelles ont fait connaître son travail, surtout en France, Allemagne, États-Unis et République Tchèque. Il essaie de garder les yeux ouverts sur l’univers qui nous entoure, avec toujours comme objectif d’apprendre, comprendre, découvrir. Georges Richardot. Né en 1931 à Épinal, Vosges ; vit à Vence. S’intitule « quidam sous écriture » à usage d’écarter d’autres étiquettes (romancier, poète…), faisant de soi un postulant à une quelconque « maîtrise », passant par la spécialisation. L’infinitude du domaine artistique vaut bien qu’on ne se prive pas de l’habiter, modestement autant qu’orgueilleusement, de l’expérimentation, de l’audace, de l’exigence, de la diversification, du jeu, de la passion. Dilettantisme ? Peut-être… À moins que prétention à une liberté certaine, à certaine polyphonie dans sa jouissance.

Recueil de nouvelles

Recueil de nouvelles

de Gérard BACUEZ

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 08/08/2019 | 14,50 €

La première nouvelle : Les renégats du Sahel sont secrètement dirigés par des officiers africains qui veulent bouter la France hors de la région. En 1980, un policier français en mission les a identifiés. Il presse les autorités vernaculaires et françaises de les neutraliser. La deuxième nouvelle : Les immatures de Jérusalem sont eux aussi au cœur d’un complot, mais familial. Dans le huis clos d’un foyer israélien. Ourdi par un fils et sa fiancée narcissiques, aigris par leurs échecs qu’ils veulent faire payer à leurs parents dont ils jalousent réussites et joie de vivre. La troisième nouvelle met en scène deux jeunes femmes : Patricia, d’origine africaine, qui ne semble vivre que pour exhiber sa nudité et faire l’amour sans complexe. Maria-Dolores, l’Équato-Guinéenne, dont on perd la trace après son arrivée en France en qualité d’étudiante. Bref, deux personnalités énigmatiques

Gérard Bacuez

Gérard Bacuez est retraité du ministère de l’intérieur français qu’il a intégré en 1967 sur maîtrise en droit et concours d’admission à l’école nationale supérieure de police qui le fait commissaire. Suivent des postes de responsabilité à Paris, Lyon et en Afrique. Il est marié, père, grand-père. Il partage désormais ses loisirs et ses passions avec quelques amis et son épouse : voyages, sports, photographie, lecture, écriture.

Les griffes du ciel

Les griffes du ciel

de Joël BERNARD

Fiction (5 SENS) | Paru le 08/08/2019 | 16,20 €

Cet hiver-là fut marqué à Trévans par des événements étranges, parfois dramatiques. Battus en neige par plusieurs médias, ils assurèrent mieux qu’un budget colossal une publicité phénoménale autant que démesurée à ce village minuscule et à la station de ski embryonnaire à laquelle son maire venait de sacrifier quelques arpents de pâturage. À son point de départ, l’histoire était pourtant limpide comme le sont toutes celles directement liées aux animaux. Mais en montagne comme ailleurs, l’imagination populaire, moins friande de vérités austères que d’affabulations bouffonnes, ne manqua pas d’y rajouter à profusion eau de rose, guimauve, et ce badigeon de mystère dont les traces indélébiles sommeillent, aujourd’hui encore, dans les mémoires et dans les cœurs.

Joel Bernard

Joël Bernard, journaliste, l’une des plumes talentueuses du quotidien azuréen Nice-Matin, réside aujourd’hui en Floride. Alors chef d’agence à Digne, il se passionna pour les coutumes et les légendes des montagnards bas-alpins, fasciné par la majesté redoutable de l’aigle royal. C’est plus tard, alors qu’il était devenu un acteur phare du Saint-Tropez des années 80, qu’il écrivit ce livre en souvenir du pays de sa jeunesse.

Le mystère du vieux livre

Le mystère du vieux livre

de Nicole CHAPPE

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 17/07/2019 | 11,90 €

Hugo, Elsa, Flo et Virginie sont inquiets. Mais où est donc passé Max ? Hier soir, il paraissait tout à fait normal. Pourquoi leur demande-t-il maintenant de ne pas chercher à le contacter ? Une seule explication leur vient à l’esprit : ce vieux livre tout cabossé sur les codes secrets acheté la veille chez un bouquiniste. Pour Max, passionné de mystères, dénicher une telle merveille était inespéré mais il n’y a pas là de quoi disparaître. Jamais leur ami ne s’était comporté de la sorte. Il est sûrement en danger ! D’un commun accord, ils décident de tout faire pour l’aider.

Nicole Chappe

Nicole Chappe est née en Corrèze. Bercée dès son plus jeune âge par les contes de ses grands-mères, une enfance proche de la nature permet à son imagination de développer le goût du merveilleux et du rêve. Inventrice de ses propres personnages, elle leur fait vivre dans ses récits de formidables aventures…

Les replis du monde

Les replis du monde

de Alain DUMAS

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/06/2019 | 17,00 €

 

En cette nuit du 24 novembre 1815, alors que le village de Huaynapukyo essuyait les assauts d’un orage d’une rare intensité, Maximiliana Canahuari subissait ceux du curé Nicusor Bolca dans le presbytère jouxtant l’église. Le prêtre accompagnait son acte d’une oraison en moldave, sa langue natale, à laquelle la jeune fille ne comprenait évidemment rien. L’ardeur du curé n’avait d’égal que celle de la tempête qui sévissait à l’extérieur. Un coup de tonnerre d’une puissance exceptionnelle ébranla l’édifice. C’est cet instant précis que les gamètes des deux personnages choisirent pour s’unir, et que, vingt-deux jours plus tard, le premier d’une série de vingt milliards cinq cent trente-cinq millions huit cent cinquante-sept mille deux cent trente-neuf battements de cœur se mit à palpiter, créant ainsi l’ébauche de celui qui allait devenir le protagoniste de cette histoire. Ainsi commence l’odyssée de Juan de Dios qui va le mener des hautes terres andines aux forêts tropicales, en passant par les déserts arides et d’étranges îles blanches. Au fil de multiples rencontres, entre croyance et raison, entre magie et réalité, découvrira-t-il ce que cachent les replis du monde ?

Alain Dumas

Alain Dumas a vécu de nombreuses années au Pérou. Il partage son temps entre l’écriture, la réalisation de films et la fabrication d’objets mêlant réel et virtuel. Les replis du monde est son troisième roman.

Toi, le guerrier silex

Toi, le guerrier silex

de Mahamoud MSAIDIE

Poésie (5 SENS) | Paru le 21/06/2019 | 11,00 €

Ce recueil, Toi, le guerrier silex est placé sous le signe de l’engagement. Engagement du poète contre la présence illégale de la France à Mayotte (une île des Comores). Présence condamnée par les Comoriens, l’Union africaine et l’ONU. Le poète traite aussi dans ce texte des sujets comme la guerre, la faim dans le monde, la corruption, la dictature et la mémoire contre l’oubli. Il y évoque un guerrier silex qui doit libérer Mayotte et la restituer à l’archipel des Comores. Ce guerrier est censé combattre, également, toute forme de colonisation, d’ingérence et d’injustice dans le monde.

Mahamoud M’SAIDIE

Docteur en littérature comparée (Université Paris 13), Mahamoud M’SAIDIE est né à M’dé Bambao, îles Comores. Il vit à Paris depuis 1987 où il a enseigné le français dans des collèges et lycées avant de se consacrer à l’écriture. Il a obtenu le 2e Prix du concours de la poésie organisé par la Médiathèque de Nanterre, 2002-2003. L’ensemble de son œuvre comporte plusieurs genres : poésie, roman, conte, essai, théâtre.

Le choix de Firuze

Le choix de Firuze

de Jean-Luc BREMOND

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/06/2019 | 15,30 €

 

Au Moyen Âge, entre la Mésopotamie et l’Iran, deux jeunes gens se rencontrent au sein d’une caravane, alors perturbés par un méditant soufi obstruant le passage. Pour se marier, ils omettent de dévoiler leur appartenance à chacun des deux courants qui divisent l’Islam ; mais le secret est découvert. Afin de ne pas répudier Firuze, comme l’exigent les oncles de son épouse, Alim est contraint de fuir avec elle. La dignité de femme libre exige des sacrifices. Commence un chassé-croisé teinté d’attente et de malheur.

Jean-Luc Bremond

Jean-Luc Bremond est né en 1964. Depuis de nombreuses années, il vit avec sa famille dans une communauté axée sur la non-violence où il exerce le métier de boulanger et de potier. Il joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire.

La forme créative

La forme créative

de Elen SCHNEEWÉLÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/06/2019 | 19,60 €

Velma Errindilger est une jeune journaliste qui parcourt sa ville et ses environs à la recherche de nouvelles histoires de vie pour la page qu’elle tient dans le mensuel « Axiomes ». Toujours alerte et friande d’aventures humaines improbables, elle se laisse captiver par l’intrigante Aude-Béline qu’elle rencontre un jour. Cette femme mystérieuse lui fait découvrir un secret inimaginable, impossible à croire et, finalement, lourd de conséquence pour son avenir. Sa vie est bousculée au plus haut point, elle essaye de s’adapter et de trouver des moyens pour faire vivre cette histoire, sans jamais pouvoir la révéler aux yeux de tous. C’est alors un grand raz-de-marée de changements qui s’installe dans son quotidien, la plongeant dans une vertigineuse existence introspective, qui la mènera vers un point de non-retour et lui donnera des idées révolutionnaires. Ce n’est qu’un début de voyage pour elle, ainsi que pour toutes les personnes qui croiseront son chemin tout au long de son parcours.

Elen Schneewélé

Elen Schneewélé est née en Ukraine et a rejoint la France dans les années 2000. Après des études en communication, elle se lance dans le développement personnel en étudiant l’astropsychologie. Parallèlement elle continue d’écrire et de peindre. Après de longues années dans son propre imaginaire, Elen se lance totalement dans l’écriture. A ce jour, elle est investie dans deux romans qu’elle rédige en parallèle.

Solas

Solas

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 06/06/2019 | 23,80 €

L’essence plasmatique est au cœur de toutes les productions sur l’ancienne Terre rebaptisée Origine. Les grands industriels d’Eurafrique s’arrachent les droits de son extraction sur les astéroïdes. Lorsqu’un géocroiseur d’un type très particulier approche de leur sol, il est d’abord question de le piéger à l’aide d’un tracteur gravitationnel et de le placer en orbite.

L’astrophysicienne et sensitive, Maylis Lhan est envoyée sur ce monde en miniature où les périls sont légion et le précieux plasma stellaire omniprésent. Mais qu’en est-il exactement de ce dernier ? La jeune femme apprendra à reconnaître dans sa trace imperceptible des signes d’une humanité que personne ne soupçonne, et lorsque la relation singulière qui la lie à son opérateur s’engage dans une direction inattendue, elle devra assumer ses choix et oublier ce qu’elle est pour l’accueillir.

C’est au cœur de l’astéroïde SolAs, ainsi que sur Origine, que se jouera le final alors que les grandes variations climatiques ont bouleversé l’équilibre des puissances en place et fait des terres canadaskiennes ainsi qu’étatsunienes, une sorte de mausolée vivant, et que l’Eurafrique connaît dorénavant le froid et la glace. Le périple qui entraînera Maylis jusqu’au bout du monde l’entraînera également au-delà d’une position sans retour, où elle devra choisir entre une humanité en perdition et un nouvel horizon plus périlleux encore. Mais qu’a-t-elle concouru à amener sur Origine ?

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. L’auteure travaille dans les ressources humaines, l’informatique et l’ingénierie, écrivant en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif cinq romans publiés à compte d’éditeur.

Etat limite

Etat limite

de Maryssa RACHEL

Fiction (5 SENS) | Paru le 28/05/2019 | 22,10 €

 

Rose est une femme perturbée, instable, impulsive. Elle a été victime de vio­lence dès son enfance ; un père abusif et une mère violente qui ne jurait que par Dieu. Elle a été internée de ses quinze à ses dix-huit ans dans un HP. En sortant elle a décidé de quitter sa mère et de vivre sa vie. Rose est alcoolique, dépressive, et étiquetée borderline ; les voix dans sa tête ne cessent de la hanter et la poussent à s’automutiler. Elle est également victime d’hallucinations, elle ne peut plus vivre dans ce monde qui n’a de cesse de la repousser. Son amie, Mag, assiste, impuissante, à la descente vertigineuse de Rose. Jo, son autre amie, essaiera de la sortir de son marasme mais n’y parvien­dra pas. Elle est de nouveau enfermée en psychiatrie à la suite d’une grave mutilation intime. Elle va, avec ses mots et son ressenti, décrire l’univers de l’enfermement, des médicaments qui pansent mais ne guérissent pas. Elle va rencontrer Éliane, ex-droguée, parano et suicidaire ; la grosse Genin, ex-mannequin boulimique qui après un burn-out a perdu la raison ; Alf, le patient qui fait semblant d’être sourd, Théo, schizophrène et bien d’autres encore. Un étrange médecin, Al, va l’aider à s’en sortir.

Maryssa Rachel

Maryssa RACHEL, née le 1er janvier 1976 à Valence dans la Drôme est une artiste photographe et écrivain. Elle décrit dans ses romans la réalité du quotidien, réalité souvent mise sous silence à cause de ses aspects dérangeants. Les romans de Maryssa RACHEL ne sont pas masturbatoire. Elle dénonce et décompose par fragment, ce qu’elle voit, entend et comprend. Elle dépeint les aspects de la vie « ordinaire » en utilisant un langage simple et sans fioriture. Ses héros sont souvent perturbés, mais restent ordinaires et intenses. Maryssa RACHEL c’est la voix des bas-fonds. Elle est Passionnée par l’univers de Bukowski, Carver, Burroughs, Fante et s’inscrit dans le mouvement littéraire du dirty realism, Kmart Realism, Neo-realism.

Ailleurs Loin très loin de chez soi

Ailleurs Loin très loin de chez soi

de Alain TITO MABIALA

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 28/05/2019 | 12,90 €

 

Ce recueil de nouvelles lève les rideaux sur l’immigration dans ses as­pects psychosociaux, les frustrations et les inspirations qui naissent à travers le phénomène tel qu’il se déploie, les effets qui prennent quar­tier dans les esprits face à l’homme d’ailleurs, comment le discours poli­tique génère et conditionne le rejet de l’étranger par la facilité qu’octroie l’accès à l’information bonne ou mauvaise, mais aussi comment entre immigrés semble exister comme une stratification née des préjugés que colportent les uns sur les autres. Cet ensemble de textes est aussi tout ce qui peut naître de la rencontre entre les hommes de différents horizons avec des valeurs qui peuvent ou ne pas se marier créant des zones de frictions. Ce recueil est aussi le rapport qu’entretiennent les administra­tions chargées d’immigration avec l’homme d’ailleurs en Europe, cette dépersonnalisation qui ouvre la voie à des abus portant atteinte à la dignité humaine au lieu de la protection recherchée. L’écriture est fluide avec une pointe d’humour qui lénifie les drames sans leur enlever toute l’angoisse que peuvent ressentir les âmes sensibles.

Alain Tito Mabiala

Alain Tito Mabiala, journaliste et écrivain congolais en exil depuis 2015 en Suisse, il a animé pendant dix ans sur Canal Congo Télévision, à Kinshasa, le programme intitulé « Bibliothèque Francophone » où il recevait les auteurs de son pays. Actuellement, il travaille dans une mesure d’insertion sociale à Lausanne.

De Moscou à Valbonne, la vie d'Olga Tome 2

De Moscou à Valbonne, la vie d'Olga Tome 2

de Patrick CHERBÉ

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 28/05/2019 | 17,00 €

 

Olga, russe d’origine, vit avec sa famille dans un petit village du sud de la France. Son mari Piotr, homme d’affaires, s’écroule au retour d’un de ses fréquents voyages d’affaires entre Nice et Moscou. Il décède subitement, Olga se retrouve seule avec ses quatre enfants. Sans ressources, démunie, ne parlant pas bien français, elle risque l’expulsion du territoire à tout moment, elle n’a toujours pas reçu son titre de séjour. Ses enfants âgés de 4 à 18 ans sont tous scolarisés, elle souhaite rester en France. Pour subsister elle fait des petits boulots. Elle décide de prendre des cours de français pour faciliter son intégration. Jacqueline, une prof de philo à la retraite lui donne des cours. Olga est instruite, diplômée de l’enseignement supérieur et apprend vite. Les deux femmes deviennent très vite amies et les cours débordent rapidement sur des discussions passionnées portant sur des thèmes aussi variés que la littérature, la philosophie, la politique, la linguistique, le sexe et les problèmes sociétaux en France et en Russie, etc. A travers cet échange régulier, Olga et Jacqueline découvrent tour à tour un pays, des mœurs dont elles ignoraient tout. Tandis que la mort de Piotr demeure une énigme, Olga mène son enquête policière à distance…

Patrick Cherbé

Chef d’entreprise retraité. Ancien traducteur-interprète à l’ambassade de France à Moscou (URSS). Enseignant de français à l’Institut du Commerce Extérieur de Shanghai. Retour forcé en France à la suite de la naissance de sa première fille handicapée. Carrière en France et à l’étranger dans le do­maine de la parfumerie à Grasse. Son premier roman, Olga est tiré d’une histoire vraie.

Parloir fantôme

Parloir fantôme

de Claude RENAUD

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/05/2019 | 17,00 €

Jeff, Paco, Professeur et les autres n’ont pas l’étoffe d’un Capone, ils ne font pas régner la terreur dans les rues de Paris. Plus l’étau judiciaire se resserre sur eux, plus ils traînent leur amertume dans les coursives de ce fleuron de l’administration pénitentiaire française qu’est Fleury Mérogis. Malgré une amitié qui s’affirme de promenade en promenade, seul un parloir, dernier lien avec l’extérieur, pourrait les soulager du poids de la détention. Pour Jeff, l’amère expérience de parloirs fantômes, l’absence à plusieurs reprises de l’autre, cette femme splendide et provocante, va créer le chaos dans sa boite crânienne. L’espace sans vie deviendra le maître de ses nuits. Remis en liberté sous contrôle, il s’apercevra que sa condition de prisonnier le protégeait, qu’il est très difficile pour un présumé coupable de se séparer de ses casseroles dans un monde libre et hostile. Dans l’univers glauque de l’établissement de la dame, fourmilière où caractères et émotions se mêlent, s’allient et s’affrontent, une relation fusionnelle mais tumultueuse va faire des deux amants une nouvelle espèce d’hydre à deux têtes. Le combat que mènera Jean-François contre lui, contre l’autre, contre les fantômes restera vînt. Paco et Jeff s’efforceront de suivre les consignes données par Professeur mais se heurteront à des forces démoniaques dont leur ex-compagnon de misère ne pouvait ignorer l’existence. Le destin que les compères se promettaient en tôle lors de leur promenade ne sera pas au rendez-vous. Providence ou fatalité l’avenir nous le dira, mais le sort peut-il se dérober éternellement ?

Claude Renaud

La vie, pleine de ses vicissitudes plus ou moins liées à ses personnages, nous emmène parfois sur les traces de l'écriture. C'est ce qui arrive à Claude Renaud, personnage atypique, peu orthodoxe tant sur le fond que sur la forme, ancien auxiliaire de justice que l'on retrouve aujourd’hui dans ses ouvrages, toujours poursuivi par l'ombre des barreaux.

Une vie à vivre

Une vie à vivre

de Julie LINE

Fiction (5 SENS) | Paru le 12/04/2019 | 19,60 €

Lorsque Jane se réveille, elle n’a aucune idée de qui elle est ni de l’endroit où elle se trouve. Perdue dans un univers onirique qu’elle crée comme elle respire mais dont elle ignore tout, elle part en quête de son identité. Au travers de ce voyage initiatique, elle renouera avec les fantômes du passé, les rêves déchus et les espoirs mort-nés. Tel un véritable plongeon dans les méandres de son inconscient, Jane devra chercher des réponses enfouies au plus profond d’elle-même pour espérer peut-être reprendre un jour le cours de sa vie.

Julie Line

Depuis son plus jeune âge, Julie a toujours aimé raconter des histoires puisées de son imaginaire sans frontières. Elle aime les héroïnes fortes et les histoires qui touchent le cœur des rêveurs. Grande amoureuse de la nature et des mots, elle prend le temps d’achever son premier roman à l’âge de 30 ans.

Protégez-moi des vents contraires

Protégez-moi des vents contraires

de Elisa VALENCE

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 12/04/2019 | 22,10 €

Y a-t-il une fatalité qui oblige à reproduire ce que l’on a soi-même vécu, et peut-on préserver une nouvelle génération du fardeau de la précédente ? Une toute petite fille de trois ans subit une violente déchirure, et sa vie part en lambeaux. Au-dessus de son lit s’affrontent bonnes et mauvaises fées incapables de s’accorder sur les choix à faire pour lui offrir un avenir. Ce roman qui nous entraîne dans le labyrinthe de la protection de l’enfance entremêle, sur plus de vingt ans, de l’enfance à l’âge adulte, les étapes de deux vies que tout oppose. Les destins parallèles de Sophia et de Sophie se construisent sous l’influence d’autres personnages, heureux ou malheureux, bienveillants ou funestes : Isabelle et Nathalie, Philippe et Julien, Tom, Madeleine, Manon et d’autres encore. Une question sensible entre toutes est posée avec brutalité : qu’est-ce que l’intérêt supérieur de l’enfant ? Comment protéger un enfant des vents contraires ?

Elisa Valence

Après une enfance et une adolescence en Franche-Comté, Elisa Valence vit aujourd’hui en région parisienne. Elle connaît bien les ressorts de la protection de l’enfance.

L'endroit

L'endroit

de Natalie DEPRAZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 12/04/2019 | 19,60 €

Dans une intrigue qui épouse les vies de l’héroïne et remonte le temps jusqu’à l’utérus, la narratrice emmêle les lieux et diffracte compagnons, enfants, petits-enfants. Ephimia traverse ses âges, perd le lecteur dans la dégringolade de souvenirs oniriques, décline les trajectoires de Ghésar, Aubin, Denys, Marie. Etranges doubles ? On ne cessera de se le demander. L’endroit : une saga de famille décomposée, le mythe d’un amour perdu où ça fusionne tant que seul un autre les sauverait, le lieu-origine où l’on cherche tant à être qu’on aurait juste envie de le fuir. « Lentement, chacun a pris place autour de la table dans la galerie. La raclette trône au milieu. Elle n’intéresse personne. Tous me regardent. On dirait qu’ils entendent le vrombissement assourdissant de mes pensées. Patiemment, ils attendent que ce bruit cesse. Je leur dois à tous des paroles. Des mots de maman, de femme, d’être humaine qui s’adresse à des enfants, non, à des adultes, à des humains qui ont le droit de savoir. Pour leur vie. Pour la vérité de notre relation partagée. Tous me regardent, tendrement. Ils voient la souffrante dans ma cervelle exposée. Explosée. » Ephimia entre dans la chambre de sa fiction, rencontre ses vies minuscules, sa vie. Personnages d’un autre espace-temps, moi futurs, ancestraux, désirés. Je me vois me balader dans les méandres de mes vies. J’écris la chambre verte de ma fiction.

Natalie Depraz

Natalie Depraz enseigne la philosophie à l’Université de Rouen. Dans ses cours, elle lit les textes au prisme de l’expérience de l’auteur et guide ses élèves vers leur propre expérience. Attention et vigilance (2014) et La surprise du sujet (2018) décrivent des décrochages infimes où la normalité se retire, où émerge un traumatisme. Depuis longtemps, elle accompagne la réflexion de psychiatres sur la dépression et les maladies chroniques. L’endroit est son premier roman.

De glaise et de vent

De glaise et de vent

de Daniel LAPIERRE

Poésie (5 SENS) | Paru le 12/03/2019 | 28,00 €

Les eaux vives

J’ai plus appris au bord des eaux

Que sur mes tristes bancs d’école,

À lire sur la vase molle

Les hiéroglyphes des oiseaux.

 

J’ai plus appris du vieil Éole

Couchant les plumets des roseaux

Que des beaux discours à huis clos,

Du vent plus que de la parole.

 

Plus que les maîtres aux longs cours

M’apprit le chant de la rivière,

Plus que le noir tableau des jours

 

Les eaux vives et la lumière

Et plus la mer et les étangs,

Au gré des vagues et du temps...

 

Daniel Lapierre

Daniel Lapierre écrit depuis son adolescence. Son amour des Lettres l’a introduit dans l’Enseignement, à la suite de quoi il partage sa re­traite entre l’écriture et les voyages aux quatre coins du monde. Il a toute sa vie confié son intimité à la poésie. De glaise et de vent en est en quelque sorte le roman poétique. Sa versification, exigeante, qui le voit jouer avec les mots et la musique, lui a valu quantité de distinctions dont le Grand prix de l’Académie de Rouen.

Illustrations

Bernard GINESTE est né en 1948 à Lagny-sur-Marne. Arts Ap­pliqués à Paris, licence arts appliqués ENSET Cachan, Beaux-Arts Paris. Site : www.bernard-gineste.com

De Moscou à Valbonne, la vie d'Olga

De Moscou à Valbonne, la vie d'Olga

de Patrick CHERBÉ

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 11/03/2019 | 19,60 €

Olga, russe d’origine, vit avec sa famille dans un petit village du sud de la France. Son mari Piotr, homme d’affaires, s’écroule au retour d’un de ses fréquents voyages d’affaires entre Nice et Moscou. Il décède subitement, Olga se retrouve seule avec ses quatre enfants. Sans ressources, démunie, ne parlant pas bien français, elle risque l’expulsion du territoire à tout moment, elle n’a toujours pas reçu son titre de séjour. Ses enfants âgés de 4 à 18 ans sont tous scolarisés, elle souhaite rester en France. Pour subsister elle fait des petits boulots. Elle décide de prendre des cours de français pour faciliter son intégration. Jacqueline, une prof de philo à la retraite lui donne des cours. Olga est instruite, diplômée de l’enseignement supérieur et apprend vite. Les deux femmes deviennent très vite amies et les cours débordent rapidement sur des discussions passionnées portant sur des thèmes aussi variés que la littérature, la philosophie, la politique, la linguistique, le sexe et les problèmes sociétaux en France et en Russie, etc. A travers cet échange régulier, Olga et Jacqueline découvrent tour à tour un pays, des mœurs dont elles ignoraient tout. Tandis que la mort de Piotr demeure une énigme, Olga mène son enquête policière à distance…

Patrick Cherbé

Chef d’entreprise retraité. Ancien traducteur-interprète à l’ambassade de France à Moscou (URSS). Enseignant de français à l’Institut du Commerce Extérieur de Shanghai. Retour forcé en France à la suite de la naissance de sa première fille handicapée. Carrière en France et à l’étranger dans le do­maine de la parfumerie à Grasse. Son premier roman, Olga est tiré d’une histoire vraie.

Et les rossignols chantent encore

Et les rossignols chantent encore

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/03/2019 | 13,60 €

Un livre se rapprochant plus du conte philosophique que du roman, dans lequel les thèmes de l’homme, de la vie, de la destinée sont abordés de façon originale.

Des pistes sont entrevues, des hypothèses avancées. Au-delà de l’audace des thèmes, voire de la facétie de certaines situations, ce roman repose et propose une réflexion philosophique sur ce qui est essentiel à l’homme de ce qui ne l’est pas.

Un livre qui séduira tous ceux qui aiment se plonger dans le mystère de l’existence, dans ce qu’il a de plus beau et de plus troublant.

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve les Avignon en 1963, l’auteur vit actuellement dans le Vaucluse. Auteur depuis plus de 20 ans, dramaturge depuis peu, il signe là son sixième roman.

Le cœur de Quentin

Le cœur de Quentin

de Martine POULAIN

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 21/02/2019 | 9,40 €

Quentin et sa sœur Noémie délaissés par des parents ployant sous la surcharge de travail, ne rêvent que d’une chose : passer de précieux moments en famille. Un jour de grand désespoir, leur vie se retrouve toute chamboulée. Visités par Lounadyl une fée espiègle et initiés par des flammes de Lumière, ils voyageront en des lieux incertains, rencontreront des êtres déconcertants et apprendront à retrouver la puissance de leur cœur. Quentin touchera la mort de très près durant son initiation… Parviendront-ils cependant à concrétiser leur rêve le plus cher : retrouver l’amour de leurs parents ?

Martine Poulain

Médium et magnétiseuse depuis l’enfance, elle donne des conférences animées d'exercices, lors de salons du bien-être et ceci afin d'aider les personnes à se libérer de leurs peurs et retrouver la connexion à leur cœur. Moments très appréciés par les personnes qui y assistent. Elle aime également apporter du rêve au travers de ses écrits.

Les petites aiguilles

Les petites aiguilles

de Pierre SMAGUE

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 08/02/2019 | 15,70 €

Orphelin depuis le suicide de son père deux ans auparavant, Arthur Plesne, serveur dans un restaurant bordelais, trimballe une vie morne teintée d’une inébranlable misanthropie. Persuadé du malheur des autres, il aura l’occasion de confronter sa vision de l’homme avec la mission bien tangible que lui confie son patron au restaurant, Charles Jacquemin. Entre Bordeaux et le bassin d’Arcachon, Arthur n’aura de cesse de chercher cette mystérieuse femme en robe à fleurs qui pose de dos sur une vieille photographie donnée par Jacquemin et à laquelle il semble désespérément attaché. Il trouvera à travers cette enquête des réponses aux chimères qui l’habitent comme à celles de son patron et, qui sait, peut-être les deux se rejoignent-elles en fin de compte.

Pierre Smague

Né en 1992 près de Paris, Pierre Smague s’est très vite intéressé aux sciences comme à la littérature. Diplômé d’une école d’ingénieurs en aéronautique, il lit et écrit sans relâche en parallèle de ses activités professionnelles. La lecture du Voyage au bout de la nuit a été le déclencheur de son envie d’écrire son premier roman Les Petites Aiguilles.

Voyages à Malaga

Voyages à Malaga

de Nicole NONIN-GRAU

Fiction (5 SENS) | Paru le 06/02/2019 | 11,90 €

Aurélia est une pensive qui rêve sa vie. Son enfance porte très tôt l’empreinte d’un destin déjà bien marqué. Dans ce parcours fait de fêlures, elle arrive avec force à construire les premières bases de son futur. Elle s’y tient, se maintient puis force le destin à agir en sa faveur.

Les liens familiaux sont aussi compliqués que le seront ses engagements. Mais, portée par ses rêves, la lumière arrive à poindre à travers le sombre.

Ce lourd passé familial et conjugal forme le terreau de son histoire.

Nicole Nonin-Grau

L’auteure se consacre à l’écriture et c’est sa thérapie.

« Mon grand-père ce héros » est le fruit d’une introspection personnelle. L’ouvrage a reçu en 2014 le prix Maestro. D’autres ont suivi : « Pour que tu deviennes grand », « Les étincelles de l’instant », « Les françaises ont le regard triste » …

L’écriture est enrichie par une mise en lumière du passé et cette distance nourrit sa créativité. Elle trempe sa plume « dans ce vécu » qui est son encre et sa signature est toujours poétique.

L'éveil du dieu serpent

L'éveil du dieu serpent

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 03/01/2019 | 23,80 €

Sur Terre, en 2027, la guerre sous-jacente n’est pas celle à laquelle s’attendent les masses, mais plutôt de celle qu’on leur dissimule depuis plusieurs décennies.

Nous sommes envahis, bien plus que nos déclencheurs d’alerte ne cessent de nous le clamer. Les Reptiliens, les Gris et la déclinaison des races hybrides sont parmi nous. Que nous veulent-ils ?

Avril Scott, éthologue au sein d’une association de protection de l’environnement, et renommée pour son expertise des dossiers sensibles traitant des abus dans le domaine des organismes génétiquement modifiés, devra l’appréhender et affronter l’homme d’affaires et scientifique Maur Evans qui se dressera sur son passage et l’entraînera dans un périple australien qui les mènera de Sydney à Melbourne, aux Blue Mountains, et jusqu’au cœur de la Tasmanie.

Lorsqu’Avril discerne le personnage derrière l’homme d’affaires, il est trop tard pour revenir en arrière. Ils se heurteront violemment, car tout les sépare, leurs idéaux comme leur tempérament. Mais au-delà de sa quête d’un passé révolu, c’est l’identité de l’homme qui la pourchasse ainsi que sa propre identité qu’elle découvrira derrière le voile des illusions. Au final, un dilemme et un choix douloureux qui risquent de briser leurs rêves et leur raison.

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. Aujourd'hui, l’auteure travaille dans les ressources humaines, pour une grande entreprise d’informatique et d’ingénierie, écrivant en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif quatre romans publiés à compte d’éditeur.

Debussy pour toujours

Debussy pour toujours

de Zoran BELACEVIC

Fiction (5 SENS) | Paru le 17/12/2018 | 14,40 €

Au temps où l’art connaît son essor, à travers les mouvements qui forgeaient l’ouverture d’une époque inspiratrice, consacrée à l’art et à l’artiste, en musique, au théâtre, en poésie, en peinture ; de Satie, à travers De Renier, Maeterlinck, jusqu’à Mallarmé, Debussy créait son art, sous les toits impitoyables de la ville de Paris. C’est à cette époque-là qu’il composa ses œuvres les plus célèbres, dont le Prélude à l’après-midi d’un faune et Pelléas et Mélisande. En même temps, c’est dans l’amour qu’il trouvait son refuge pour fuir son âme solitaire, son inquiétude et le destin incertain de sa vie d’artiste. Une histoire d’amour se trouve donc au centre de ce récit, sous l’œil d’un narrateur à la fois omniscient et faisant preuve d’un réalisme subjectif, le point de vue se restreignant en alternance au champ de vision de ses personnages, laissant ainsi entrevoir l’amour passionné qu’éprouvait ce grand compositeur pour une femme, une courtisane attitrée autrefois, suivant sa métamorphose au fur et à mesure que leur amour se développe et les déchire. Un amour inspirateur et idéalisé se mêle à une passion déchaînée, des disputes, des caprices, des départs, des retours… Un roman qui démontre le caractère inséparable entre la vraie vie et les apparences, la passion et le désir, où l’amour devient torrent qui se détruit et s’apaise puis s’éternise dans le souffle soudé de deux êtres.

Zoran Belacevic

Zoran Belacevic est un écrivain serbe vivant entre Belgrade et Paris. Pendant un certain temps, il a vécu aux États-Unis. Il a, à ce jour, huit romans et un recueil de nouvelles publiés en Serbie. Deux de ses romans ont été traduits et publiés à l'étranger, « Amerika in », publié en Biélorussie et « Où est la fin de la voie » publié en France.

Quinqunet

Quinqunet

de Stéphane GROBARCIK

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/12/2018 | 11,90 €

Quinqunet

Quinqunet incarne un village fictif localisé dans la région du Berry et au sein duquel le personnage principal, récent quadragénaire répondant à l’identité de l’Intrus, fait son retour afin d’assister aux funérailles du dernier maître d’école à avoir officié dans la commune.

L’intrigue s’étend sur la période d’une seule journée d’été, dominée par un soleil de plomb, dans le cadre de laquelle il y est question de l’impact émotionnel généré par le retour aux sources, la confrontation à une partie de son passé et les retrouvailles avec des amitiés perdues. Sept années se sont effectivement écoulées depuis sa dernière visite et, de cet endroit, l’Intrus en conserve des souvenirs plutôt sombres que joyeux, mais saura rapidement y retrouver certains réflexes d’antan. Il sera également confronté à la redécouverte d’individus qui font partie de son histoire, qu’il avait appris à apprécier ou non, ainsi qu’à l’évolution de leur personnalité et de leur situation.

Cet ouvrage, conçu comme un récit au caractère cru et humoristique, constitue à la fois une quête personnelle et collective, rythmée par le besoin d’éclaircir certaines zones d’ombre du passé et l’intention de ressouder les liens avec l’objectif de retrouver le plaisir d’être ensemble.

Stéphane Grobarcik 

Originaire de la région Centre, l’auteur réside actuellement dans la campagne nivernaise au sein de laquelle il profite de la tranquillité conférée par la ruralité. Juriste de profession, l’intérêt qu’il éprouve pour la culture le fait s’égarer, depuis l’enfance, dans les méandres des découvertes littéraires, cinématographiques et artistiques qui constituent une source constante d’épanouissement. Il aime l’humour, l’Intrus, Mathilde, les autres de Quinqunet et Chips, son chien.

Hacha Terre ultime

Hacha Terre ultime

de Alain PAUL

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 01/12/2018 | 14,40 €

Hacha Terre ultime 

Fruit de la folie des hommes, un cataclysme a noyé toute la surface de la Terre. Toute ? Non, car un fragment de l’écorce terrestre est resté émergé : une île, qui est à la dimension exacte de l’ancien département français des Hautes-Alpes. Là, s’est constituée après la catastrophe une société néo-féodale aux règles de fer, grâce auxquelles une dynastie tyrannique opprime tout ce minuscule continent. Mais, au moment où commence le roman, cet Etat est entré en décadence et des pouvoirs locaux dissidents se sont établis sur ses marges. 

Hacha, terre ultime raconte les aventures d’un savant et d’une jeune femme dont les recherches et les tribulations vont contribuer à renverser l’ordre établi et favoriser l’éclosion d’une société plus juste.

Alain Paul 

Alain Paul né en 1947 à Bordeaux, y passe son enfance et commence des études supérieures d’Histoire qu’il terminera à Paris. Puis, il vit une existence de marginal rural en Ardèche et en Gironde. En 1984, il devient archiviste dans la fonction publique. Il a été Directeur des Archives départementales des Hautes Alpes. En 2011, il prend sa retraite en Haute Gironde, où il se consacre entre autres à l’écriture.

Les loups de Thornwall

Les loups de Thornwall

de Emily WOLF

Fiction (5 SENS) | Paru le 29/11/2018 | 17,00 €

Des inconnus qui meurent dans le feu, des loups, des cauchemars trop réalistes… Pour Gwern, un jeune noble anglais du début du XIXe siècle, la sortie du monastère se révèle compliquée. Orphelin, ruiné et détesté, il doit s'occuper des décombres de son manoir et de son domaine à l'abandon. Sa cousine Éléonore se méfie de lui, et le révérend qui l'a recueilli n'arrange rien. Mais les événements étranges se multiplient. Il peut soulever des pierres trop lourdes, entendre des bruits trop lointains. Et ses cauchemars deviennent réels… Il lui faudra toute sa raison, toute sa force de caractère pour comprendre ce qui lui arrive, et l'apprivoiser. Ce roman, inspiré de la mythologie scandinave, développe le thème du Double pour explorer l'âme humaine, les possibilités et les limites de l'être humain, sa capacité de violence et de bienveillance. Écrit dans un style à la fois incisif et poétique, travaillé à l'extrême, ce roman veut renouveler le mythe du loup-garou et faire pour lui ce que Bram Stocker et Anne Rice ont fait pour le vampire.

Emily Wolf

Emily Wolf est née en 1981 et vit en région parisienne. Après des études de lettres, elle travaille en bibliothèques et dans l'enseignement. Amoureuse de l'écriture depuis toujours, elle écrit quelques nouvelles au lycée avant de se lancer dans un projet ambitieux qui va durer 15 ans : un roman novateur sur le mythe du loup-garou. Amatrice de cinéma, Emily se diversifie maintenant vers les courts-métrages.

Que faudrait-il pour que tu meures ?

Que faudrait-il pour que tu meures ?

de Daniel LAPIERRE

Fiction (5 SENS) | Paru le 29/11/2018 | 17,00 €

Une ancienne maison de maître aussi peu entretenue que le parc qui la dévore… Deux êtres abordent la dernière étape de leur vie commune dans ce lieu sinistre. Elle, professeur à la retraite met sa brillante intelligence au service de sa détestation pour un mari officier de la Marine Marchande. Quelles sourdes raisons, quelle lie de l'existence empoisonnent leurs jours et les ont englués dans cette haineuse guerre de tranchées ? Lui, qui ne supporte plus les humiliations quotidiennes, entreprend de conjurer ses envies de meurtre et de retrouver sa dignité en confiant toute l'histoire de leur couple à une jeune femme de Lettres. Cette dernière, qui croit pouvoir jouer avec la vie, lui fait accepter de traiter ses confidences non comme de classiques mémoires, mais comme un roman dans lequel elle va impliquer sa jeune existence et celle des quelques êtres singuliers qui se croisent dans ce " manoir des mal-mariés ". Mais la vie n'est pas un jeu et l'atmosphère s'alourdit peu à peu…

Daniel Lapierre

Il écrit depuis son adolescence. Son amour des Lettres l'a introduit dans l'Enseignement, à la suite de quoi il partage sa retraite entre écriture et voyages. Plus d'une vingtaine d'ouvrages sont nés de ses deux passions. Souvenirs d'enfance au goût sauvage, évocations de voyages et de rencontres insolites, romans variés, tous ont pour point commun l'art de fouiller l'âme humaine et d'affiner des portraits saisissants d'hommes et de femmes souvent meurtris et qui tentent de redonner un sens à l'existence.

Les nuits du bout du monde

Les nuits du bout du monde

de Roselyne CUSSET

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 29/11/2018 | 11,00 €

Ces dix histoires s'articulent autour du thème du secret. Chaque personnage en filigrane a rendez-vous avec son destin. La nostalgie en conduit quelques-uns à se retourner et perdre la liberté d'espérer. Le secret peut à la fois libérer mais aussi enfermer celui qui le porte. Seul le courage de vivre malgré tout, conduit certains personnages à se réaliser. Le délivrer, c'est s’affranchir, s'alléger pour continuer le chemin. Une situation reste mystérieuse tant qu'on ne l'a pas résolue, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'elle est forcément cachée. Elle peut même s'étaler au grand jour, mais personne ne la voit.

Roselyne Cusset

Roselyne Cusset a toujours écrit sans oser proposer ses histoires dont beaucoup dormaient dans des carnets à spirales. C’est tardivement qu’elle a franchi le pas pour se faire éditer. Parallèlement elle s’est adonnée à de nombreuses passions comme la culture japonaise, la danse et la photographie. Elle a enseigné le yoga et a travaillé dans la communication et le journalisme. Aujourd’hui installée dans le sud de la France elle explore d’autres formes d’expressions artistiques.

Esmeralda n'aimait pas Quasimodo

Esmeralda n'aimait pas Quasimodo

de Francis LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/11/2018 | 14,40 €

"… Si Camille se sait déjà Esméralda, en revanche Alexandre s'ignore en Quasimodo…". Un homme et une femme se côtoient, avant de véritablement se rencontrer. Elle, épouse et mère, est installée dans la vie qu'elle dévore, s'accrochant à la jeunesse. Lui, idéaliste aux accents humanistes, n'a qu'un sac à dos qu'il dépose parfois aux pieds d'une douce amie en quête de sens à son existence. L'amour les cueille après qu'ils ont cru l'apercevoir ailleurs. Tandis qu'ils n'ont pas choisi de vivre, comment décideront-ils d'exister ? En cherchant longtemps leurs vérités, ils errent entre passion et raison. Laquelle l'emportera ? Sans le savoir, Camille et Alexandre s'engagent dans les pas de la belle gitane et du bossu de Victor Hugo, cinq cents ans plus tard. Ce faisant, leur trajectoire est-elle tracée d'avance ? En toile de fond, une interrogation immémoriale : L'âme survit-elle à l'organique ? Du premier au dernier mot, tout cela n'est que roman. Quoique… Il n'est pas impossible qu'il ressemble, çà et là, à des tranches de vie d'histoires vraies. Peut-être suffit-il de mettre bout à bout ces fragments, changer les noms des personnages et des lieux, pour que la fiction cède la place au récit d'un amour réellement vécu. Le hasard est si capricieux.

Francis La Carbona

Natif du Maroc, ce déraciné s'est façonné sous le ciel provençal qu'il a quitté à vingt ans, rêvant d'en retrouver le chemin, un jour… Bien des rencontres plus tard, c'est en Normandie que cet ancien DRH cultive quelques amitiés durables. Aimant la nature, "meilleur point d'observation de l'Humanité" dit-il, et fidèle à ses souvenirs, il laisse son imaginaire longtemps contenu s'évader dans un premier roman entremêlant sentiments, idéaux, et convenances.

Un Ami

Un Ami

de Caroline Sophie MEGGLÉ

Contes (5 SENS) | Paru le 15/11/2018 | 12,90 €

Un Ami

Contes et paroles nomades en pays Touareg

 « Par une belle nuit sans lune, Ebayghar et moi, campions sur les dunes d’Arakao qui se jettent telle une mer mouvante, contre les falaises noires de l’Aïr. Un endroit magique ! Plusieurs personnes y ont vu le diable et elles en sont devenues folles ! » C’est Mano Dayak qui parle, un jeune, Touareg, rebelle... En 2004, en voyage dans le Ténéré, j’ai eu la chance de rencontrer Ébayghar, vieux sage Touareg, chef des Kel Tadele ; il conserve, dans un gros sac en peau, quelques images et souvenirs, témoins ou relais de sa vie ; je l’ai écouté me dire, comment, dans sa jeunesse, utilisant un arc, il chassait le gibier ; comment vivaient les femmes de son campement ; ses mots je les ai enregistrés. Plus tard, lors de veillées amicales et chaleureuses, installés autour d’un feu, sirotant un verre de thé, nous écoutions nos amis Touaregs dire des devinettes, des Tangalts (paroles voilées), et des contes. Contes et histoires qui mettent en scène, aussi bien le monde animal, que celui des humains et des génies. Je les ai récoltés, traduits, adaptés, joués, et présentés dans cet ouvrage entourés des personnes qui me les ont transmis ; ces contes s’adressent aux curieux de tous âges à partir de sept ans. Je les ai dit à de très jeunes enfants accompagnés par leurs parents, ils étaient conquis ; alors, je vous invite à les découvrir, avant de les raconter à vos enfants...

Caroline Sophie Megglé 

Actrice depuis 1969 Caroline a participé à une quarantaine de créations et exercé différents métiers : directrice d’un Centre Culturel et d’un Cinéma d’Art et d’Essai ; Professeur de théâtre ; Animatrice en bibliothèque ; Conteuse ; Auteure. Cet ouvrage réunissant des Contes Touaregs recueillis lors de ses deux Voyages est son second livre publié. Elle est aussi mère de trois enfants, et réside dans le Midi de la France.

 

 

Domestiquer la menace

Domestiquer la menace

de Gyslain NGUENO

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/11/2018 | 12,70 €

Chaque jour, le monde lancé dans sa course folle, entre en collision avec des existences. Les êtres, qui habitent ces existences, tentent alors de faire face aux turbulences, échafaudent des stratégies, des techniques de survies, pour domestiquer la menace. Ici, ce sont sept vies qui se dessinent, dans un corps à corps avec le destin, au dénouement incertain.

 

Gyslain Ngueno

 

Gyslain Ngueno est né au cœur des années 80, a grandi entre l’Afrique et l’Alsace, vit à Lyon. Artiste protéiforme, son travail s’exprime autant en poésie, en fiction, qu’en chanson. Après un recueil de poésie nommé « souplesses » en 2016 et un premier album « Gaie-Gris » en 2017, Domestiquer la menace est sa première œuvre de fiction éditée. Site web de l’auteur : http://gyslain-n.com/

 

Orlan & Bygvvir

Orlan & Bygvvir

de François CURCHOD

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 12/11/2018 | 17,00 €

Orlan accompagné par son ami Byggvir va bientôt quitter le petit village de Morneséjour où ils ne se sont jamais sentis à leur place, pour rejoindre la capitale Catagalm. Son objectif, remporter le tournoi des aspirants chevaliers et entrer au service de l’empereur pour partir combattre les Orghoviens. Pourrait-il réaliser son rêve ou sera-t-il rattrapé par les étranges évènements qui se déclenchent autour de lui, de son ami et de Baldur, le terrible ministre de la guerre qui semble avoir une dent contre eux ?

 

François Curchod

 

François Curchod, écrivain suisse né en 1987, se découvre vers l’âge de 12 ans une passion pour les livres fantastiques tels qu’Harry Potter, le monde de Narnia ou le seigneur des anneaux. Ce n’est que vers l’âge de 20 ans qu’il commence à inventer des histoires dans sa tête. Puis à 28 ans, il décide de les écrire pour les partager.

 

Elan nomade

Elan nomade

de Bruno GOLOUBIEFF

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/11/2018 | 12,00 €

Ce livre est d’abord une invitation au voyage. Tous celles et ceux qui ont fait l’expérience de l’aventure, de l’incertain, de l’errance s’y reconnaitront. Cette écriture par fragments dépose çà et là des morceaux de pensées à propos de l’existence. L’auteur marque de quelques traits de plume la surface d’un livre où se côtoient des tonalités donnant matière à questionner sur le sens de nos vies. Elan nomade se veut intimiste, à travers ses histoires imprégnées de poésie où l’imagination nous emporte vers un ailleurs réel ou symbolique. En parlant au singulier, l’auteur s’adresse pourtant à d’autres personnes que lui. Il donne à partager ce que chacun a pu ressentir dans des moments importants quand le doute submerge tout. Il y a cependant toujours un espoir et peut-être même une expérience à vivre pour en sortir grandi. Ce livre ne néglige pas de rire de lui-même. L’humour est très présent ainsi qu’un certain goût pour la provocation et le cynisme. En résumé, élan nomade invite le lecteur à faire halte et se poser sereinement pour prendre la mesure de ses chances à vivre le présent adossé au calme d’une belle journée.

Elan nomade est le troisième ouvrage de l’auteur. Il vient à la suite d’étreintes vagabondes,publié en 2016 chez 5 Sens éditions et de curiosités humaines, publié en 2014 aux éditions Mille plumes.

 

Bruno Goloubieff

Né en 1970, l’auteur est originaire du Jura où il a grandi. Après avoir exercé le métier d’éducateur spécialisé, il travaille actuellement en tant que formateur à l’université d’Aix-Marseille ainsi que dans d’autres institutions sanitaires et sociales. Il cultive l’amitié, la musique, le sport, le droit à l’originalité, l’humour et les discussions philosophiques. Marié, deux enfants, il vit au calme dans la campagne de Provence à Mérindol dans le Luberon.

Au bout du compte

Au bout du compte

de Marguerite DESTRE

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/11/2018 | 17,00 €

La maladie de l’oubli la rongeait. Sa mémoire avait volé en éclats. Des images d’autrefois venaient parfois hanter la vieille femme. Remontant le cours du temps, Au bout du compte, roman initiatique relate une enfance et une jeunesse dans l’Espagne tourmentée de la première moitié du vingtième siècle. Née dans la pauvreté des années 1920, l’héroïne connaît l’instabilité du régime républicain, la guerre civile et la rigidité du premier franquisme.

Ayant quitté sa Castille natale pour suivre des études d’architecture à Barcelone, elle ne saura pas déjouer les pièges de la métropole. Naïve, la jeune fille à l’esprit romanesque tente de se frayer un chemin dans une société hiérarchisée et impitoyable. Des attitudes avenantes, des fréquentations agréables, miroirs trompeurs de l’amitié, la conduiront au drame. Victime de la répression politique, elle verra son parcours se terminer par l’échec. Au bout du compte ? Se répétera-t-elle souvent. Des chimères, la solitude et la mort.

Marguerite Destre

Marguerite Destre est professeur agrégée, docteur ès lettres. Elle a mené des travaux de recherche sur le roman espagnol de l’après-guerre civile. Intéressée par l’œuvre de Théodore de Foudras, romancier et feuilletoniste français du XIXe siècle, elle a publié des articles sur cet écrivain. D’un solstice à l’autre, son premier roman, est paru en 2011.

Le registre (De l'origine de l'oeuvre)

Le registre (De l'origine de l'oeuvre)

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 02/11/2018 | 15,30 €

Considéré comme l’ouvrage le plus abouti de l’auteur, Le Registre (De l’origine de l’œuvre) concept linguistique et sémantique purement imaginaire, se veut une introspection poétique et philosophique au cœur de l’œuvre, dans sa totalité absorbante et ses multiples contradictions. 800 aphorismes rédigés autour de trois thèmes fondamentaux : La Courbe de l’errance, la Courbe du désastre, et le Corps Marchand, avec pour conclusion fulgurante : La prostitution de la pensée humaine qui marque une dérive progressive de l’humanité, avec en soubassement la fin de l’époque civilisée. Crise profonde de l’acte créateur, dans un monde disloqué par les nouvelles technologies mortifères, le Registre, prend sa source dans la métaphysique occidentale du VIe siècle avant JC, en se référant principalement au philosophe Héraclite et au poète Parménide, comme une ultime provocation.

Jean-Luc Favre Reymond

Jean-Luc Favre Reymond, est un écrivain, poète, critique français né en 1963 en Savoie. Il est l’auteur de trente-trois ouvrages publiés et traduits tout ou partie en huit langues. Son œuvre poétique a été saluée par les plus grands poètes et universitaires contemporains, Jean Rousselot, André Du Bouchet, Claude Roy, Georges Emmanuel Clancier, Henri Meschonnic, Christian Bobin, Bernard Noel, Jacques Ancet, Pierre Brunel, Jean Burgos et donne lieu à de nombreuses études. À cet égard il figure dans le Larousse de la poésie française, édition établie par Jean Orizet. Prix International pour la paix.

Variations sur le regard

Variations sur le regard

de Dominique GODFARD

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/10/2018 | 11,05 €

« Le regard est volontiers assimilé à une fenêtre sur la pensée, sur les sentiments ou sur l’âme. Mais gardons-nous d’approuver pleinement la métaphore dans la mesure où la maîtrise que nous en avons autorise bien des camouflages, voire des travestissements. », constate Dominique Godfard qui, au départ, voulait simplement écrire un billet sur les échanges et dérobades entre regards (par exemple, le sentiment d’être devenu transparent aux yeux du garçon de café alors qu’on voudrait passer sa commande ; ou bien, dans la rue, le contraire à l’approche d’un mendiant qu’on s’efforce d’effacer de son champ visuel). Puis ce premier billet en a suggéré d’autres, de plus en plus nombreux puisque parmi ses définitions (13 dans le Littré !) le regard, c’est aussi la manière dont on regarde. C’est ainsi que l’auteure, aidée de ses souvenirs et, parfois, de quelques belles citations, s’est laissée porter de regard en regard...

Dominique Godfard

Née à Casablanca, Dominique Marie Godfard a quitté le Maroc à 22 ans. Elle a vécu à Paris, à Londres, et habite depuis neuf ans la Basse-Normandie.  D’abord nouvelliste, elle s’est tournée en 1999 vers le roman (LA PAMPA) et vient de publier : Le bus pour Drancy (roman, 2014),  Une année percheronne (Journal, 2015) et Le bonheur passait, il a fui ! (Nouvelles, 2016). Elle a un site http://lamachineaecrirededominique.wordpress.com/ et nourrit de ses lectures son blog : http://des-livres-et-moi.blogs.nouvelobs.com/.

 

Evidence

Evidence

de Jenny TROLLIET

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 11,00 €

Raphaël est un acteur dans un petit théâtre de Paris. Il aime son métier, faire rire les gens et donner la possibilité au public d’exprimer ses émotions. Dans son nouveau quotidien plein de liberté, Raphaël se remémore son voyage en Inde et sa rencontre avec Aatma, un personnage énigmatique, source de vérité. Un jour, durant ses rêveries matinales, il reçoit un SMS de Lucie. Une évidence.

Jenny Trolliet

Jenny Trolliet, écrivain et éveilleuse de conscience. Réalise des soins énergétiques, écrit par passion et intuitivement par le biais de ses guides ou anges gardiens. Peint, dessine, chante et aime la vie. Se passionne pour la vérité et la partage au Monde.

Kilogramme zéro

Kilogramme zéro

de Martine ROFFINELLA

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 9,30 €

« Au début elle ne se pesait pas cinq fois par jour. Sa balance n’était qu’une amante occasionnelle. Ce n’était pas encore son idole. Elle se contentait donc de relever les différences de poids entre le matin et le soir. D’abord il n’y eut pas de frayeur. Elle constatait. Cent grammes de pris ou de perdus. Une broutille de différence entre deux pesées quotidiennes. Puis quand les cent grammes venaient en plus cela commença à la contrarier. Zut j’ai grossi disait-elle. Ensuite il fallut trouver une explication à cette prise de poids dans la même journée. Repérer l’aliment responsable de cela. Ainsi commença le début de la hantise que lui inspirèrent bientôt ces pesées qui du même coup et obligatoirement se multiplièrent. »

Dans un monde où l’apparence prime et impose sa dictature de normes physiques codifiées, Kilogramme Zéro trace l’histoire presque indicible d’une femme aux prises avec son corps. Très vite elle s’aperçoit qu’au-delà de ses formes, c’est son existence propre qui est en jeu, mise en balance – dans tous les sens du terme. Kilogramme Zéro suit cette solitude qui peu à peu s’efflanque, dans une quête du soi ultime et dépouillé, en vue de son exact « point de floraison ».

Martine Roffinella

Révélée en 1988 lors de la parution de son premier livre Elle (éd. Phébus), Martine Roffinella est à présent l’auteure d’une vingtaine d’ouvrages, tous genres littéraires confondus, avec comme fil rouge une exploration singulière de l’humain dans tous ses états. Son roman L’Impersonne (éd. François Bourin) a été finaliste du Prix Marie-Claire du roman féminin 2017.

Je suis mousse

Je suis mousse

de Véronique LUROIS

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 14,40 €

Après un démarrage difficile dès son plus jeune âge et une séparation déchirante, ce jeune garçon évoluera avec l'aide de son oncle et sa tante vers un destin qui lui sera propre. Un parcours semé d’embûches, jalonné de joies, de surprises et de déceptions.

Véronique Lurois

Un livre dans les mains dès l’apprentissage de la lecture et un gout prononcé pour l'écriture, Véronique a voulu partager avec vous l'histoire de ce très bon ami qu'elle a trouvé digne d'intérêt.

Le mystérieux voyage de Léna

Le mystérieux voyage de Léna

de Vanessa ROCHANGE-LESQUIOT

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 9,30 €

Au cours d’un mystérieux voyage dans un monde fantastique Léna vivra plusieurs expériences où elle devra affronter ses peurs, oser faire confiance et se dépasser. La petite fille rencontrera des êtres parfois étranges, certains amicaux et d’autres beaucoup moins qui l’entraîneront dans des péripéties tantôt joyeuses tantôt dangereuses. Mais ce voyage aidera-t-il Léna à vaincre sa plus grande peur ?

Vanessa Rochange-Lesquiot

Née en 1980 Vanessa Rochange-Lesquiot est originaire du Béarn en France. Elle y vit au calme dans une campagne qu’elle affectionne particulièrement.

Boulitude

Boulitude

de Francine COLLET

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 9,30 €

Justine a bientôt 20 ans, des parents qui ne se parlent plus et un petit ami très amoureux. Elle va entrer à l'Université. Au seuil de sa nouvelle vie, elle se sent légère, 45 kilos sur la balance, le visage et le corps qu'elle a toujours voulus, rien de mou, rien de laid. Mais plus l'hiver approche, plus elle s'enfonce dans un épais mal-être et perd ses repères. Elle n'a plus qu'une vision floue de son avenir tandis qu'autour d'elle, les autres semblent au contraire savoir exactement ce que sera sa vie. Alors, la nuit, pieds nus dans la cuisine, elle ouvre le frigo et avale, avale, avale...

Une plongée sans concession dans une année de la vie d'une jeune femme en pleine confusion. Quand 20 ans est l'âge des doutes, de la solitude, de l'errance affective et des dépendances alimentaires.

Francine Collet

Née à Genève en 1966, Francine Collet a été journaliste pendant dix ans avant de bifurquer vers la formation d'adultes. Depuis 2006, elle anime également des ateliers d'écriture en Suisse et en France. Elle vit en Haute-Savoie et a déjà publié plusieurs recueils de nouvelles et romans.

Les Pagi

Les Pagi

de ISABELLE FAVIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 17,00 €

De retour de la Grande Guerre, Victor Danton épouse enfin Lucie. Bien décidé à oublier les horreurs passées, l'ancien sportif, mutilé, s'engage sur une nouvelle voie alors que la jeune institutrice est envoyée dans une école perdue du Nogentais. Ensemble, ils vont devoir affronter les ravages de la grippe espagnole, les superstitions héritées de la nuit des temps et les souvenirs indélébiles des tranchées. Car le conflit est toujours présent, marquant les paysages, les communes endeuillées et surtout les hommes dans leurs chairs comme dans leurs consciences. L'amitié des anciens combattants qui tentent de se reconstruire, celle du célèbre sculpteur Alfred Boucher et les coups d'éclat de l'énergique et entêtée Flore, la jeune soeur malvoyante de Lucie, vont accompagner le jeune couple dans sa nouvelle vie. L'auteur nous livre ici un nouveau roman typé, rude et délicat à la fois, qui dépeint avec justesse les bouleversements de la société rurale d'après-guerre, entre rivalités politiques, obscurantisme persistant et une mondialisation économique qui s'accélère.

Isabelle Favin 

Ancienne archéologue et professeur d'histoire depuis 25 ans, l'auteur est née en Champagne et elle y a passé sa jeunesse. Elle a baigné dans ce monde rural aujourd'hui un peu à l'écart qu'elle évoque dans le roman. D'origine suisse par sa mère, elle vit actuellement en Haute-Savoie où elle continue à enseigner.

La légende de la fleur de soleil

La légende de la fleur de soleil

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/09/2018 | 17,00 €

Uther Pandragon vient de gagner la guerre et de reprendre le pouvoir comme roi de Bretagne. Il a été accompagné dans cette tâche par Merlin, son élève Fillan et cinq chevaliers venus d’horizons différents. C’est le moment du retour, un autre défi les attend, plus sournois, plus évanescent.

Le dessein du mal est de corrompre la pureté pour engendrer le chaos perpétuel.

La lutte s’annonce impitoyable, un homme et une femme vont devenir les jouets et les témoins de cet affrontement. Personne n’en sortira indemne, pourtant les destins doivent s’accomplir coûte que coûte, au-delà du temps, malheur à ceux qui tentent de s’y opposer.

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve-lès-Avignon en 1963, j’ai grandi et vis toujours dans le Vaucluse. Bercé par la truculence de ma Provence natale, autant que par la douceur de l’océan ou le mystère des berges des gaves, j’ai commencé à écrire il y a vingt ans. Passionné de littérature, de nature, épicurien à toute heure, je signe là mon quatrième roman, loin des chemins déjà explorés.

Les combes noires

Les combes noires

de François-Claude FELIX

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 28/08/2018 | 12,30 €

Il est donc utile avant tout dans la vie de perfectionner l’Entendement ou la Raison autant que nous pouvons.

(Ethique de Spinoza, Chapitre IV).

Du plus profond des forêts obscures, dans les Combes noires, comme dans les foules de villes qui ont gardé les traces de la sauvagerie, il faut apprendre à vivre… mais est-ce bien sans conséquences ?

François Claude-Félix est né à Alger avant l’indépendance. Après des études supérieures scientifiques et socio-économiques, il a mené une carrière dans le commerce international, puis l’enseignement. Romancier, poète et plasticien, il convoque dans son œuvre – aux côtés de son imaginaire – la mémoire de sa famille, son parcours de vie et ses engagements politiques et philosophiques.

Ancien élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, Christian Lemoine a été un temps journaliste d'entreprise. Il travaille aujourd'hui dans le secteur social de l'Education spécialisée. Il mène parallèlement une carrière d'illustrateur : dessin de presse, bande dessinée, illustrations pour la jeunesse. Christian Lemoine poursuit également une activité d'artiste indépendant pour laquelle il puise son inspiration dans ses racines bretonnes ou dans sa vision des secousses du monde. Comme pour les illustrations présentes dans cet ouvrage, son expression privilégie le dessin à la plume à l'encre de Chine.

Le chant du tambour

Le chant du tambour

de Jean-Luc BREMOND

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/08/2018 | 17,00 €

Alors que sévit la Grande Guerre en Europe, un jeune Algonquin de treize ans doit entreprendre sa quête de vision. Cependant son père, homme-médecine, a d’autres projets. Il l’envoie en mission pour interpeller ceux qui menacent son peuple et pour que s’accomplissent les prophéties. Il doit pour cela faire un tambour, c’est en le battant qu’il trouvera sa destination. Commence alors un voyage initiatique et périlleux dans les couleurs des quatre points cardinaux, le jaune, le rouge, le noir et le blanc, avec comme guide le chant du tambour.

Jean-Luc Bremond

Jean-Luc Bremond est né en 1964. Depuis de nombreuses années, il vit avec sa famille dans une communauté axée sur la non-violence où il exerce le métier de boulanger et de potier. Il joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire.

L'inconnu

L'inconnu

de Alain DORÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/08/2018 | 12,70 €

Bien assis sur mon vieux banc en bois, je le regarde arriver. Noir de pied en cap, son chapeau vissé sur la tête, il braque sur moi son regard terrible, où je devine une volonté inflexible. Déjà qu’il se produit des choses bizarres dans ce petit village, sa venue ne va pas arranger les choses. Il passe devant moi de sa démarche rapide, je pense qu’il va vers les ruines du vieux château. Que peut-il bien chercher là-bas, est-ce l’ancien trésor, celui que l’on attribue aux templiers ? Et cette policière, la superbe brune aux yeux verts, qui te glace jusqu’à la moelle tant l’humanité semble l’avoir désertée ! J’espère bien vivre assez vieux pour connaître le dénouement de tout ça.

Alain Doré

Alain Doré nous propose son troisième roman. Il s’est essayé à un nouveau genre narratif, où l’action est perçue par les yeux d’un ancien, témoin immobile et passif du temps qu’il lui reste à vivre. Bien qu’il soit celui que l’on oublie toujours, il est tout de même le centre où tout s’agrège. Il en résulte un roman où l’action et l’intime se mélangent pour lui conférer sa saveur propre.

Presque la fin d'un monde

Presque la fin d'un monde

de Brice GHARIBIAN

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/07/2018 | 17,00 €

Dans la famille Barjhamm, il y a le grand-père, qui n’a jamais vu la mer.

Il y a le père qui fait des blagues pas drôles.

Il y a sa femme qui crie même quand elle chuchote.

Il y a le chien, toujours en train de faire des trucs de chien.

Il y a aussi tous les autres. Les enfants, l’oncle et la tante, les amis, la patronne du bar. Oui, tous les autres. Tous aussi fous les uns que les autres, de cette folie ordinaire, celle du quotidien, celle des petites gens.

Et, surtout, il y a le monde, qui va de travers.

Brice Gharibian

Né en Ardèche dans les années 80, Brice Gharibian connaît une enfance heureuse et sans encombre, un bonheur oublié, comme une sorte de mélancolie joyeuse dans laquelle il puise sans limite.

Il vit et travaille à Lyon, partage son temps libre entre rêveries et écritures, quand les deux ne se mélangent pas dans sa poésie.

Presque la fin d'un monde est son premier roman. 

Makaria

Makaria

de Arnault BARTHOULOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 23/07/2018 | 19,55 €

Paris, 1927. Des caniveaux du monde, entre la solitude de la rêverie et la lucidité bileuse, va éclore l’histoire d’une véritable descente aux enfers. Une histoire qui s’ouvre par une petite pensée intestine, l’une de ces pensées que l’on ne s’avoue pas, et qui s’insinue comme un poison dans les veines.

Mais pour s’offrir cette histoire, il faut en payer le prix. Rebecca, serveuse éreintée et épouse désenchantée de Colin, un vaurien connu trop tôt, s’y apprête sans le savoir, ayant le sentiment qu’une autre vie l’attend. C’est sous la forme d’Hector, tueur misanthrope épris d’une morale contestable, qu’elle viendra s’y heurter.

Trouvant l’un dans l’autre les maux qui font sauter le pas, ils sont prêts à laisser infuser cette idée qui leur trotte dans la tête. Reste à chacun le choix de sa mise en scène : pour lui, une signature laissée sous la forme d’un mystérieux valet en gants blancs ; pour elle, de naïfs mirages qui tournent au vinaigre.

Dans ce jeu unique d’un destin mêlé, ils n’ont plus qu’à aller jusqu’au bout. Et, une fois la veine creusée, il n’y a qu’à suivre le mince filet rougeâtre qui s’en échappe.

Certains disent qu’écrire en rouge porte malheur, mais ces gens ne font pas d’histoire…

Arnault Barthoulot

Arnault Barthoulot, ancien enseignant épris de voyage et de liberté, quitte à 26 ans la France pour le Vietnam, entretenant une relation ambiguë avec son pays d’origine et sa capitale. Écrivant depuis son adolescence, influencé par le Romantisme et l’Absurde, il s’attache à montrer comment les passions les plus vives entraînent irrémédiablement les folies les plus destructrices.

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

de Yvan DAUMONT

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/07/2018 | 11,20 €

C’est la faute à Corinne, Sonia, Catherine et toutes les autres. C’est la faute à l’enfance, l’adolescence et la famille. La faute à toutes les fois où l’univers complote pour nous ridiculiser aussi. Lorsque les frustrations accumulées se fracassent sur le mur narcissique des réseaux sociaux, les envies de meurtre remontent à la surface.

Suivez les pérégrinations d’un artiste en manque de reconnaissance qui, à l’occasion du remariage de son frère, fait un Calimero nervous breakdown jubilatoire.

Yvan Daumont

Passionné de littérature russe, de philosophie et de voyages, Yvan Daumont a travaillé de nombreuses années à l’international pour des banques américaines, des start-up et des maisons d’édition. Depuis 2012, il se consacre à l’écriture et à l’enseignement. « Pourquoi j’ai buté mon cousin Gustav » est son troisième roman.

 

Les scénarios de l'histoire

Les scénarios de l'histoire

de David RODRIGUEZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 05/07/2018 | 13,00 €

Les scénarios de l'histoire - 160 pages

Depuis sa plus tendre enfance, Éphraïm a le sentiment qu'il ne s'appartient pas, à l'instar de ses rêves étranges qui le visitent chaque soir. Il se sent être le locataire transplanté d'un corps de substitution. L'avenir donnera-t-il raison à ses intuitions lorsque, après la mort de son grand amour, il choisira de s'effacer derrière un rideau de fumée et d'alcool, dans une ville où l'on peut disparaître sans que personne ne s'en aperçoive. Barnabé et Inès tenteront, par tous les moyens, de le sortir de l'impasse de cette vie-là.

David Ponce Rodriguez

David Ponce Rodriguez est né dans les années 70 en banlieue parisienne, d'un couple franco-espagnol. Il passe son enfance et son adolescence dans une ville ouvrière défavorisée entre violence et drogue. Influencé par sa vie et par une littérature éclectique, il passera du fantastique à la science-fiction, du classique au moderne. À ce jour, David est père de deux enfants et gérant d'un commerce de proximité dans un petit village auvergnat.

La guerre des oubliés II

La guerre des oubliés II

de Yann JACOB

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 27/06/2018 | 20,30 €

La matriarche

La mort vous change une personne. Allongé au pied du Pic Ardent, alors que sa seconde et dernière vie lui échappait, Nival a pleinement compris ce que cela signifiait. Pour lui, et pour ses camarades d’infortune. Désormais, il va devoir se redresser pour aller de l’avant. Toutefois, les séquelles de sa dernière mission semblent le priver d’une part essentielle de son être, pour ne lui laisser qu’une ombre plus violente que jamais.

Incapable d’accepter sa condition, il va devoir trouver un remède à son mal. Malheureusement, qui mieux que les ulméniens pour lui venir en aide ?

Plongé au cœur même du royaume céleste, Albéus ne sait plus où donner de la tête. Un monde de merveilles et de nouvelles découvertes s’est ouvert à lui. Quel sujet aborder en premier lieu ? Quel livre ? Quelle histoire ? Quelle culture ? Tant et tant de questions se bousculent dans son esprit alors que chaque réponse en apporte plus encore. Les scientifiques récemment rencontrés sauront-ils assouvir sa soif de connaissances ?

Toujours est-il que le temps est venu. Plus incroyable que tout ce qui l’entoure, Albéus va apprendre, ressentir et pratiquer ce qu’il a recherché toute sa vie durant : la magie !

Yann Jacob

Né en Seine-Saint-Denis en 1990, c’est dans le sud-ouest de la France que Yann Jacob grandit. Sa passion pour la lecture naît subitement au lycée lorsqu’il découvre les univers forgés dans le fantastique et la fantasy. Rapidement, les prémices de “La guerre des oubliés’’ apparaissent. Il poursuit cependant ses études, sans jamais abandonner son histoire qu’il continue d’étoffer. Un CAP charpente et une licence informatique en poche, il choisit finalement la voie de l’écriture.

Venez découvrir des contenus exclusifs sur le site internet (yann-jacob.com) et sur sa page facebook. Au menu : histoires, dessins, exercices d’écriture et compte rendu de lectures.

Illustration couv. : Simon Jacob

Retrouvez le blog de l'auteur un nouveau texte chaque mercredi ! et sur sa page Facebook

Victor au coeur des catacombes

Victor au coeur des catacombes

de Cédric LEGRAIN

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 26/06/2018 | 20,00 €

- Qui est là ? Esprit présente-toi !

L'objet se déplaça d'une lettre à l'autre. Le médium décryptait le message au fur et à mesure qu'il se dévoilait à ses yeux.

- S-E-R-G-E !

- L'esprit se prénomme Serge !

- Mais ce n'est pas possible, cria Marie [...]

Trois coups retentirent à nouveau. L'odeur fétide s'intensifiait. Marie sortit un mouchoir pour s'en couvrir le nez. [...]

- Esprit es-tu là ? Si tu es avec nous, manifeste-toi maintenant ! [...]

Des voix entremêlées venues de nulle part résonnaient dans le cabinet. Une bougie se renversa répandant sa cire bouillante sur le sol. La goutte se déplaça à nouveau et orthographia le prénom Serge une seconde fois.

Dans l'obscurité ambiante, un visage et une main apparurent de l'autre côté du miroir placé au-dessus de la console. [...]

La goutte reprit son mouvement de lettre en lettre.

- J'-A-I J-O-U-E E-T J'-A-I P-E-R-D-U ! lut le médium à haute voix. [...]

- Votre esprit prétend s'appeler SERGE ?

- Il ne le prétend pas. Il s'appelle Serge !

- Mais ce n'est pas possible, le seul Serge que je connaisse c'est mon frère.

- Il est mort depuis combien de temps ?

- Il n'est pas mort !

- Désolé, ma chère Marie, mais j'ai le regret de vous annoncer que votre frère Serge est mort !

Cédric Legrain

Cédric Legrain est un gamin de Paris passionné d'écriture. Il est l'auteur du roman "Victor et les âmes de Montmartre" paru en juillet 2017 qui concourt pour le prix Coup de coeur Luchon passion 2018 au Salon Les Estives Littéraires. Habitué des studios de radio depuis son plus jeune âge, il co-anime l'émission "Libre cours" sur la station de radio lyonnaise CouleursFM 97.1.

L'arc-en-ciel sous ma peau

L'arc-en-ciel sous ma peau

de Salomon JEAN-CHARLES

Poésie (5 SENS) | Paru le 16/06/2018 | 7,00 €

Salomon JEAN-CHARLES est poète, nouvelliste, romancier, éducateur. Directeur de la Collection Trans'création chez La Rencontre du Souffle Editions. Il vit en Haïti.

L'amitié de mes genoux

L'amitié de mes genoux

de Christian DE MAUSSION

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 16/06/2018 | 10,40 €

Faites un plan. C’est en lisant Nimier, au début des Epées, que je me remémore l’injonction d’adjudant. Faites un plan. Bon sang, oui. Une liste de courses sur un post-it. Ne rien oublier à cause du souci d’exhaustivité. Je compte sur mes doigts. Je numérote les parties. Je charcute tous azimuts. Je veux voir des titres, qu’une seule tête, et des chapitres. Faites un plan. Je désobéis à l’impératif. Je n’ai pas d’idée sur ce que je vais dessiner. Je taille des phrases, je coupe des lianes, je pénètre dans une église sans vitrail. Je joins le pouce et l’index et trace un texte.
Faites un plan. Je perds mes moyens quand on me réveille au petit matin. J’ai le sentiment qu’on me tend une cigarette, qu’il est encore temps de faire une prière, et que si j’obtempère, je me conformerai aux critères d’une meilleure humanité. Je ne trouve pas de plan. J’ai cherché dans mes arrière-pensées. Les heures passent. La pendule tourne. Je n’aime pas les bidules. Je claque des dents. L’Aston Martin de Nimier me fait entrevoir le pire, et le macadam, le chagrin des hommes.
L’amitié de mes genoux est la narration éclatée d’une randonnée. On y rencontre des gaillards au grand regard, des imagiers ciseleurs de beauté, la reine mère la langue française. Ce livre ouvert est le sanctuaire d’un style.

Christian de Maussion

L’auteur ne se souvient pas bien comment il a gagné son pain. En revanche, il se rappelle les temps morts, les heures qu’il a perdues dans les rues de sa vie. Il vit à Paris, s’échappe à l’envi vers l’exquise Italie. L’auteur aime lire, écrire à sa fantaisie, bref ne rien faire, par courtoisie. Il se décoiffe devant Flaubert, Proust ou Mandiargues. Il regarde les visages qui désaltèrent une soif.

Les Réfugiés du Cap Caxine

Les Réfugiés du Cap Caxine

de Ahcène HÉDIR

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 31/05/2018 | 20,00 €

Les Réfugiés du Cap Caxine - 296 pages

« Ses grands yeux noirs, son sourire radieux, presque naïf, sa bouche, d’une délicatesse et d’une pureté enivrantes, illuminaient un visage qui s’allongeait vers un menton légèrement saillant, légèrement creusé, mais bien homogène, ce qui en rendait la chute pleine de douceur. Ce corps, cependant, ne pouvait montrer la violente passion qu’elle éprouvait pour son pays. Une passion qui la brûlait de l’intérieur… » Retirés au phare Cap Caxine, trois hommes insolites et rebelles exhortent Nejma, une jeune journaliste, à mener une enquête sur des massacres effroyables qui ont coûté la vie à des centaines de civils. Assez vite, la journaliste est confrontée à deux souvenirs, celui d’un garçon au sourire candide, et celui d’un photographe étrangement disparu qui lui adresse, par l’intermédiaire d’un sourd-muet, des lettres dialectiques… Révélée à elle-même sous un nouveau nom, la journaliste mène sa propre enquête et accède peu à peu à une maturité et une identité propre… Parviendra-t-elle cependant à échapper à l’emprise du photographe hégélien qui pensait se servir d’elle ? Peut-elle imaginer un instant ce qu’est devenu Hillel, ce garçon timide au regard plein de feu ? Les réfugiés du Cap Caxine est le Tome II d’une trilogie publiée dans un sens chronologique inversé. Le Secret (Tome I) est paru aux éditions 5 Sens.

Ahcène Hédir

Né en Algérie et vit en France depuis plusieurs années. Auteur de nombreux articles et critiques littéraires. Il nous livre à travers ce roman une partie du secret de Vialacant, personnage principal du Tome I, dont le nom prédisait déjà un passé obscur et une vie inepte.

Elle est trop grande, la mer !

Elle est trop grande, la mer !

de Claude RAMIREZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/05/2018 | 14,30 €

Nicolas, Professeur de mathématiques en Haute-Savoie émigre pendant les vacances scolaires dans un camping entre Gard et Vaucluse pour être au plus près de l’hôpital psychiatrique de Montdevergues où sa fille Julie dépérit, étouffée par une psychose mélancolique. Du même âge, Carine, élève espiègle de Nicolas va s’immiscer dans ce couple déchiré entre maladie et remords.

Claude Ramirez : Après trente ans d’administration, ce policier retraité décide d’écrire un roman… qui n’est pourtant pas un roman policier !

Opex Tacaud

Opex Tacaud

de Yves CADIOU

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 18/05/2018 | 16,10 €

Tacaud, c'est une opération militaire française d'hier qui ressemble à celles d'aujourd'hui.

Succédant en 1978 à d’autres opérations extérieures moins lourdes qui avaient eu lieu depuis la décolonisation de 1960, l’opération Tacaud ouvrait dans l'histoire multiséculaire de l’Armée française le chapitre des « opex » que nous connaissons depuis quarante ans.

En 1978 la France intervient au Tchad pour désarmer des bandes pillardes lourdement armées par des conseillers Libyens. Les Français sont moins bien équipés parce qu'ils improvisent : ce genre d'intervention n'a pas été prévu par le Livre Blanc (1972) en vigueur. Mais on est au tout début de la professionnalisation de nos armées : ce sont des soldats tous volontaires, des guerriers de métier, une espèce rare en ces temps de conscription. La mission sera accomplie.

Avec infiniment d’humanité et de pudeur un capitaine nous relate la fraternité des armes, les relations des soldats avec les habitants locaux, écrasés par l’insécurité et la violence, les devoirs du chef sur le terrain, le dévouement, la débrouillardise, le courage des Marsouins, glorieux prédécesseurs de nos soldats professionnalisés d’aujourd’hui.

La consultation attentive de ce texte superbe, passionnant, hautement instructif, est nécessaire parce que fortement revigorante. C'est un témoignage vécu, une relation précise de ce que le soldat français est capable d’accomplir au feu, loin de chez lui et des siens, sachant pourtant que sa gloire restera probablement ignorée.

Yves Cadiou

L'auteur, saint-cyrien, littéraire, est de ces officiers qui manient la plume avec autant de soin que les armes. La narration est suffisamment précise et habile pour permettre au lecteur de suivre les faits tout en autorisant des digressions, des réflexions qui s’intègrent harmonieusement au contenu, l’enrichissent sans couper le fil de l’aventure.

Les fruits de la colère

Les fruits de la colère

de Vanessa ROCHANGE-LESQUIOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 25/04/2018 | 12,80 €

Une famille comme une autre où les divergences d’opinions et les comportements viennent mettre à mal l’équilibre. Des caractères si différents qu’ils en deviennent incompatibles. On se fréquente, on s’aime, on se dispute, on se parle, on rit, on se déteste mais on reste malgré tout une famille. La vie de ses cinq membres suit son cours mais une tragédie survient. Rien ne sera plus jamais comme avant. La famille est détruite.

Louise, seule fille de la fratrie, sera atteinte au plus profond de son être par cette tragédie et tentera de survivre tant bien que mal. Elle partagera sa vision ainsi que ses ressentis et luttera jusqu’au jour où il lui faudra faire un choix pour ne pas sombrer.

Un choix qui ne sera pas sans conséquence.

Vanessa Rochange-Lesquiot

Née en 1980 Vanessa Rochange-Lesquiot est originaire du Béarn en France.

Elle y vit au calme dans une campagne qu’elle affectionne particulièrement.

Mutagenèse

Mutagenèse

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 25/04/2018 | 23,20 €

Mutagenèse - Le cycle des trois marches - Tome 2

Déchirée entre son travail de médiatrice et d’ambassadrice, et son intérêt pour les sciences des mutations, Kathleen Mârychl est en lutte ouverte contre les représentants officiels de la Confédération des Trois Marches qui s'évertuent à saper ses tractations diplomatiques, mais aussi contre le prince Louan Kearinh dont elle s'efforce de défendre la cause, tout en s'ingéniant à éviter le contact du fait des risques mutagènes auxquels l'expose leur relation ambigüe.

Le grand Xénobian l'a enlevée au sein même de l'une des agences de médiation parmi les plus renommées de la capitale stelhene, la gardant contre son gré à l’intérieur de son précieux vaisseau. C'est dans cet environnement hostile qu'elle devra opérer, à la fois pour tenter de lui ouvrir les voies du commerce de l'Alliance auxquelles il aspire, mais également afin de trouver un remède à la terrible mutation dont il est porteur ainsi que son peuple, et qui sème la mort tout autour d'eux parmi les représentants du sexe opposé.

Note de l’écrivain :

Au sein de cette épopée de science-fiction qui se poursuit, nos personnages se cherchent et se fuient, en but à leur passé. Au détour d’un chapitre, le lecteur trouvera quelques réflexions amorcées sur les radiations ou le concept de champs temporels revisités. Au travers d’une grande passion, cette histoire s’adresse aux amoureux de science-fiction, mais il faut également aimer les mots, leurs agencements, leur poésie.

CHRISTINE BARSI

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. Elle a travaillé dans ce domaine, avant de bifurquer vers l’informatique et les ressources humaines. L’auteure écrit depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique. Elle a à son actif deux premiers romans édités en 2017.

L'adescendance

L'adescendance

de Anne FLEURY-VACHEYROUT

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 06/04/2018 | 13,00 €

L'adescendance - 162 pages

À propos de ce texte Fred FOREST écrit : «  Un enchantement ineffable. Pour vous dire, encore, je n'ai jamais ressenti cela – sans vouloir vous flatter le moins du monde – qu'à la lecture de Marguerite Duras. 

Passons maintenant au prétexte de votre livre à travers ce personnage mythique à vos yeux que la narratrice recherche d’une façon désespérée dans un triangle des Bermudes, élargi pour les besoins de la circonstance, entre Bordeaux, Paris et Pointe à Pitre. Son cousin, son frère, et c’est moi qui l’ajoute, par extension, son amant. Ce garçon à ses yeux présente toutes les qualités de l’idéalité parfaite. « Les pans de son long manteau de cuir brun flottaient autour de lui comme un tissu de liberté. Ses cheveux blonds débordaient largement le bord de l’habit et, de temps en temps, sa main droite retirait une mèche pour la balayer à l’arrière de l’oreille. Elle le trouvait très beau, ce geste du bout des doigts, long et délicat, juste pour trois cheveux rebelles. Lui, il n’en savait rien… »

Il a soudain disparu sans laisser de traces dans une île lointaine des Caraïbes. La narratrice, d’un voyage à l’autre, s’efforce d’en retrouver les traces au travers des témoignages de personnes de rencontre avec, pour seul élément, une photo jaunie qui lui tient lieu de marque-page. Les temps se superposent et se recomposent sans succès. »

Anne Fleury-Vacheyrout

Diplômée des beaux-arts, Anne FLEURY-VACHEYROUT a étudié avec Christian Boltanski. Tout en menant une carrière de journaliste, elle présente ses travaux à Londres, New-York, Barcelone, Paris et Norfolk (Virginie). Ses recherches plastiques la mènent naturellement de la page blanche à l’écran où elle manie l’image avec un réel plaisir. Aujourd’hui, conjointement à son activité de vidéaste, elle poursuit son travail d’écriture au milieu d’un atelier-bibliothèque qui reste sa source vive.

La Femme de Beyrouth

La Femme de Beyrouth

de Déborah FOTZÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 06/04/2018 | 10,40 €

La femme de Beyrouth - 88 pages

Siham, l’héroïne du roman La Femme de Beyrouth, est une jeune Libanaise. Elle est née en 1943 dans la vallée de la Bekaa au Liban, elle est l’aînée d'une famille de dix enfants. Son père a fait fortune en Afrique et sa mère s'est consacrée à l'éducation des enfants. La famille de Siham est chrétienne maronite, elle vit dans la vallée jusqu'à ses 18 ans et y reçoit une éducation très sérieuse. Elle aime aller à l'école et se faire des amis dans ce pays en paix. Elle sera assassinée à l’âge de 30 ans dans les années 70 au début de la guerre civile. Elle aura eu une petite fille, qu'elle verra grandir jusqu’à ses 3 ans ; Rémy. Même morte l'âme de Siham erre, elle cherche à savoir, observe la vie de son enfant et de son pays qui entrera finalement en guerre. Si Siham avait survécu, elle n'aurait jamais cherché à se venger. Elle aurait simplement voulu voir son enfant grandir, savoir ce qui va arriver à son pays. Elle aurait aimé savoir ce que ce sera d'être une femme au Liban dans 20 ans. C'est pour cela qu'elle reste, que son âme vagabonde ; quand son enfant sera prêt, elle repartira. Avec pour toile de fond la guerre et l'Histoire du Liban, ce roman est avant tout une histoire de femmes, un roman féministe qui ne revendique rien.

Déborah Fotzé

Issue d'une formation théâtrale et de l'édition, Déborah Fotzé a ensuite continué ses études en école de commerce. Elle travaillera par la suite dans différentes entreprises et associations essentiellement dans le secteur culturel tout en continuant à développer sa passion pour le théâtre. Par la suite, elle devient professeur des écoles, ce métier lui permettra de consacrer plus de temps à sa passion, le théâtre et les mots et d'écrire son premier roman : La femme de Beyrouth.

Le parallèle Zoé

Le parallèle Zoé

de Matthieu ROCK

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/03/2018 | 8,60 €

« Toutes droites distinctes sont dites parallèles si elles n’ont aucun point en commun. »

Jim a rencontré Zoé. Elle est devenue l’un de ses parallèles. Mais Jim a aussi rencontré le Diable. Jim joue du rock, et il devient célèbre.

Dévoré par la peur d’être à côté de lui-même, Jim lutte pour ne pas se noyer. Il navigue en eaux troubles, dans une quête perpétuelle :

Savoir à quel parallèle il appartient.

Matthieu Rock

Matthieu Rock est un auteur de vingt-huit ans, amateur de poésies et littératures contemporaines. Dans ses deux premiers recueils de nouvelles, l’auteur raconte les travers humains à l’aide d’une écriture directe et racée. Grand amoureux du rock et de la musique en général, il donne à ses écrits une teinte distordue et vibrante. Au-devant, l’humanité qui réside en chacun de nous. Avec le Parallèle Zoé, l’auteur persiste et signe dans cette voie, celle de l’énergie et de l’humanité qui réside dans le désespoir, la folie et l’amour.

Voyage au pays de l'Oudjat

Voyage au pays de l'Oudjat

de Sophie TURCO

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 16/03/2018 | 14,20 €

Mary-Jane, adolescente réservée, mène une vie bien trop ordinaire, une vie pâle, une vie lancinante laissant en germe toutes prémices de révolte naissante. Le 15 juillet 1821, un événement viendra bouleverser les repères de la jeune fille. Un coffre, objet d’une conspiration mystérieuse, l’entraînera dans une course-poursuite au cœur de Londres. Jeté hors de son repaire, l’imaginaire de Mary Jane, plus intrépide que jamais, à bride avalée, s’élancera au pays féerique de l’Oudjat. Jetant l’ancre, un temps, en différents lieux, conversant avec des personnages fabuleux aux histoires étranges, Mary-Jane finira par entendre tout au fond d’elle retentir une mélodie aux accords enchantés. De fils tendus, chemin faisant, à cordes vibrantes, l’âme chantante, Mary-Jane, affranchie de son ancienne indolence, en cette aurore naissante, s’ouvrira à l’amour en découvrant à partir d’elle, à partir de ce qu’elle est, sa véritable place. Légèreté de ses pieds dansant, foulant, frôlant le sol ferme, le monde fait alors pour elle musique.

Sophie Turco

Sophie Turco, née en 1970 dans la ville portuaire de Marseille, est la fille d’une mère anglaise déracinée, d’un père antiquaire cherchant toujours ailleurs où jeter l’ancre, la petite-fille d’un grand-père artiste peintre au cœur fermement arrimé aux chantantes couleurs de sa Provence natale. Aujourd’hui, mère de trois garçons, elle enseigne la philosophie dans un lycée aixois.

Spirale vers l'enfer

Spirale vers l'enfer

de Jean-Luc HOSTE

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 05/03/2018 | 13,40 €

Corine. Bernard. Elle sort de l’adolescence, est en terminale du secondaire dont la suite programmée sera le supérieur en secrétaire de direction. Il est étudiant en faculté de pharmacie. La fenêtre du studio de Bernard est en vis-à-vis de celle de la chambre de Corine. L’amitié s’en vient par des sourires réciproques, des petits gestes de la main. Puis des rencontres, des soirées passées ensemble. De l’amitié naît l’amour. Au départ par attirance physique, dans l’ignorance du passé, de la famille, de la culture de l’autre. Corine, d’une famille de bourgeoisie moyenne, sort d’une enfance à couleur de solitude. Bernard, issu d’un milieu familial baignant dans le monde de la ferraille et la récupération. S’ensuit le mariage de l’eau et du feu. Rapidement suivi d’une relation de maître à esclave. Le maître, Bernard, héritant du triste héritage familial de déséquilibre mental. L’esclave, Corine, femme soumise subissant la schizophrénie de son mentor diabolique, au risque d’y perdre également la raison.

Jean-Luc Hoste

Jean-Luc Hoste, né en 1947. Etudes secondaires en filière « latin-grec », supérieures en Droit (ULB – UCL en autodidacte). Parcours professionnel éclectique. Aux heures de bureau, successivement correcteur pour le journal « La Libre Belgique », commercial en banque et assurances, créatif en publicité, journalisme et enfin littérature. En soirée : peinture, sculpture, artisanat d’art.

L'ami perdu

L'ami perdu

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/03/2018 | 16,60 €

Deux amis d’enfance partagent tout. Leur mariage réciproque ne les a jamais éloignés, bien au contraire. Chacun a suivi sa route, à l’approche de la soixantaine, arrive l’heure du bilan… « mais qu’ai-je fait de ma vie… »

Les deux hommes commencent à comparer leur parcours, leurs situations. Les doutes apparaissent, les certitudes chancèlent. Une petite voix se manifeste et tente d’éclairer et d’apaiser ces consciences troublées. Là où l’interrogation s’invite, le doute apparaît. Pour autant ce n’est pas forcément le plus angoissé qui est le plus à la dérive.

À travers cette recherche de sérénité se révèlent des secrets, des plaies s’ouvrent au risque de voir les âmes se perdre. L’amour, l’amitié. Vont-ils sortir indemnes de cet examen de conscience ?

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve les Avignon en 1963, l'auteur vit actuellement dans le Vaucluse. Auteur depuis plus de 20 ans, dramaturge depuis peu, il signe là son cinquième roman.

Désir d'utopie au pays de ambivalences

Désir d'utopie au pays de ambivalences

de Cikuru BATUMIKE

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 27/02/2018 | 11,70 €

Je me suis toujours intéressé au phénomène de déplacement de la production journalistique sur le champ littéraire. Les récits contenus dans « Désir d’utopie… » tiennent d’une actualité poignante. Avec ses éclairages. Elle se décline sur divers axes : intolérance, dictature, manipulation, fanatisme, exils forcés, cruauté envers les animaux, pouvoir, domination, etc. Elle traduit l’image désastreuse d’une planète. La nôtre. Dans des espaces circonscrits. Dans cette somme de récits, j’essaie de saisir les différentes facettes d’une préoccupante dystopie. Qui produit des corps détruits et des esprits étouffés. Au nom d’un bonheur interdit. Pour s’en sortir, je suggère quelques éléments utopiques. Ils restent un instrument d’optique pour une nouvelle approche de notre existence. « Désir d’utopie… » ou quand se mêlent le rêve, la poésie, l’appel de la forêt, voire le carnaval. Un autre monde, juste et humain est-il possible ? À ce jour, j’ai commis deux recueils de Nouvelles et trois recueils de poésie. « Désir d’utopie… » est mon premier récit. Un miroir des accointances du journalisme avec la littérature. Un objet, s’il en faut, de la réduction du fossé qui sépare les deux disciplines.

Cikuru Batumike

Essayiste, poète et journaliste, Cikuru Batumike est de nationalité suisse. Né à Bukavu (Rd Congo) des parents congolais. Membre de l'Union internationale de la presse francophone (UPF) et de la Société des poètes français. A son actif, des textes publiés et inédits.

Par-delà les méandres

Par-delà les méandres

de Jean-Pierre DE SURAŸ

Coup de coeur (5 SENS) | Paru le 01/02/2018 | 10,90 €

« Par-delà les méandres » est l’histoire d’un homme qui refuse de se laisser emporter par le courant lent, confortable et déprimant de la vie moderne. Au fil de ce récit intemporel, les blessures de l’enfance et les désillusions de l’âge adulte remontent à la surface. Pour combattre la suffocation lente, le héros part à la découverte du travail manuel, des amitiés rugueuses, de la solitude et du sens de sa vie.

Dans un style d’une profondeur envoûtante, Jean-Pierre de Suraÿ nous invite à voguer par-delà les méandres de nos existences trop fluides.

Jean-Pierre de Suraÿ

Jean-Pierre de Suraÿ est né le 5 mars 1940 à Tamines, au cœur du pays noir Belge. Il passe son enfance à s’évader, physiquement quand avec son frère il fuit les curés malsains de son pensionnat, intellectuellement aussi par l’écriture et la lecture assoiffée des grands auteurs.

Professeur de français dans l’école d’application de la toute nouvelle université de Louvain-La-Neuve, il continue de s’évader en dirigeant une revue littéraire (la Scribouille), en publiant des nouvelles (L’araignée 1978, Amputations 1980) et des poèmes.

Dans le même temps, il plonge dans la lumière valencienne dont il épouse une fière représentante en la personne de l’artiste peintre Marisa Cardona y Sirera, petite nièce du peintre Navarro dit « Navarrete ». Il réussira au fil du temps à devenir un membre estimé d’un village de montagne au sud de Valence

Il partage sa vie entre sa passion pour l’enseignement, sa volonté de faire vivre la convivialité Néo-Louvaniste, l’écriture et son village adoré où il repose depuis 2001 à l’ombre des oliviers.

Romancier, nouvelliste et poète, il allie la sévérité nordique à la fierté ibérique.

Néons grillés

Néons grillés

de Arthus LAPICQUE

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/02/2018 | 9,30 €

Néons Grillés est une aventure moderne pour lecteur endurci, un composé de petits textes dont chaque titre éclaire une alcôve de votre cerveau. Outre la dimension autobiographique de cette suite de poèmes en prose, le narrateur vous invite à une introspection guidée, lucide et ludique, au cœur de son labyrinthe spirituel. Entre contemplation de paysages internes et étude de la mécanique humaine, libre à chacun d’y trouver son reflet s’il souhaite se voir tel qu’il peut être. Certes, l’auteur revendique un art poétique de laboratoire et joue de la musique expérimentale mais, en tant qu’ostéopathe de l’imagination, ses mots ont été soigneusement choisis pour dénouer votre inconscient et libérer vos rêves contenus. Cette mosaïque de pensées sensibles et farfelues, de promenades initiatiques et autres contes citadins doit donc être dégustée sans modération, si possible, avant une bonne nuit de sommeil.

Arthus Lapicque

L’auteur pense qu’en dévoilant le minimum d’informations sur sa personne, tant sur son apparence que sur son parcours, les voix qu’il façonne seront plus aptes à prendre une forme personnalisée dans l’imaginaire du lecteur. Merci de votre compréhension.

Plus jamais... plus jamais ça !

Plus jamais... plus jamais ça !

de Vincent PIERRET

Fiction (5 SENS) | Paru le 25/01/2018 | 10,50 €

Dans un coin de France, Mathieu est hanté par des cauchemars qui l’empêchent de vivre normalement. Témoin privilégié, la nuit, de scènes atroces de la Shoah pourtant terminée il y a plusieurs dizaines d’années, il est amené à observer des tranches de vie d’une jeune fille déportée nommée Rebecca qui, pourtant, lui est totalement inconnue. Mais que se passe-t-il donc ?

La petite famille, au bord du gouffre, va tenter, d’une manière peu orthodoxe, de sortir de cette période déstabilisante. Mais il n’est pas sûr que ce qu’ils vont découvrir à l’aide d’un spécialiste leur offrira paix et stabilité !

Vincent Pierret

L’auteur, à la fois conformiste et anticonformiste, est né en Belgique durant l’année 67. Rapidement, il se passionne dans la vie tout comme dans l’écriture par ce qui fait naître les apparences plus que par ces dernières. Partant de ce postulat, il est clair que si l’on souhaite extraire un maximum des écrits de Vincent Pierret, il faut savoir lire entre les lignes. A bon entendeur…

La maison dorée

La maison dorée

de Nicole CHAPPE

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 19/01/2018 | 12,40 €

D'où vient ce mystérieux message collé sur le parapluie de Flo, à son retour du collège ? Intriguée, elle se confie à son amie Elsa. Toutes les deux décident d'en parler à Max, un passionné des codes secrets. Lui seul peut les aider ! En un éclair, l'énigme est résolue cependant une question demeure : s'agit-il d'un simple jeu ou d'une histoire sérieuse ?Les jours suivants, Max se fait silencieux…

Le bout de papier n'a pas dit son dernier mot ! Il conduit Flo et ses amis à la Maison de Bulles où une inconnue leur raconte une étrange histoire : un chercheur vient de faire une découverte géniale mais des voleurs sans scrupules l'ont dépouillé de sa dernière trouvaille.

Voilà les nouveaux amis prêts à braver tous les dangers pour aider l'inventeur à retrouver ce qui lui appartient. Mais l'affaire n'est pas simple et ils vont de surprise en surprise… Parviendront-ils à atteindre leur but ?

Nicole Chappe

Nicole Chappe est née en Corrèze. Bercée dès son plus jeune âge par les contes de ses grands-mères, une enfance proche de la nature permet à son imagination de développer le goût du merveilleux et du rêve.

Inventrice de ses propres personnages, elle leur fait vivre dans ses récits de formidables aventures…

Petit traité sur la solitude

Petit traité sur la solitude

de Nathalie ROSSET

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 15/01/2018 | 7,73 €

Qui sait être seul ? Non pas comment ou pourquoi, mais qui ? C’est à cette unique question que ce petit traité tente de répondre. Savoir être seul ne répondrait à aucune condition préalable, à aucune justification, à aucune explication. De là, il semblerait qu’une seule conclusion puisse être tirée : on sait être seul ou on ne le sait pas, un point c’est tout.
Et pourtant, peut-on véritablement s’arrêter à ce savoir suspendu, exclusif, déraciné ? N’existe-t-il pas un nombre incalculable de formes, d’endroits, d’occasions, de moments et de sentiments de la solitude si bien qu’elle finit bien souvent par ne répondre à aucune simple règle d’usage ou simple idée ? On sait être seul ou pas. Ainsi, la solitude ne serait-elle pas tout autant un savoir-faire qu’un savoir-être ?
S’appuyant sur une lecture libre des Rêveries du promeneur solitaire de J. J. Rousseau, ce petit traité propose une réflexion en miroir sur la solitude pour nous, contemporains d’un XXIème siècle encore bien jeune.

Nathalie Rosset

Historienne de formation, Nathalie a précédemment été chercheuse et enseignante auprès de plusieurs universités écossaises avant de s’essayer à l’écriture de textes libres. Née à Genève et de nationalité française, elle a poursuivi ses études en France (Maitrise d’anglais, Université Lyon II) et en Écosse (Master en histoire sociale, Université de Glasgow ; Master en politiques publiques, Université de Strathclyde ; Doctorat en histoire, Université de Dundee ; recherche postdoctorale en collaboration avec l’Université d’Oxford). Nathalie vit actuellement aux environs de Glasgow où elle continue à explorer différentes formes d’expressions critiques.

Le Bébé-Requin

Le Bébé-Requin

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/01/2018 | 14,60 €

Autobiographique ? On pourrait le penser. En vérité, l’auteur est formel, pas la moindre relation !… Encore que… telle ou telle anecdote… À condition de faire dans la nichée un tri sévère, d’intervertir le gris et le rouquin, de débarbouiller le cheptel sans lésiner sur le shampooing, une chatte y retrouverait quelques-uns de ses petits… Pauvres minous, attendrissants de véracité, égarés, ballottés dans un monde embrouillé à plaisir ! Ces « limborigènes » (sous leur désinvolture, probables manipulateurs du guignol dans sa globalité), ces rejetons surdoués cannibalesques, ces éditeurs sans foi ni loi, ces traîtresses de femmes : pures fictions ? On veut encore l’espérer !

Georges Richardot

Né à Épinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Cyberneyland

Cyberneyland

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/01/2018 | 14,60 €

Dans le sillage d’un Candide on s’attend bien à une Cunégonde, serait-ce à la sauce piquante du jour, mais quid d’un archange à géométrie variable, d’un Aloysius Brégançon saisi par les technologies nouvelles, d’une mâme Pichu, bouchère, maîtresse-chat vaudoue flanquée de son digne concubin, d’une Noémie-Noamy, aide ménagère-top model, d’un Ploug poisson-pêcheur cuisiné Magritte, d’un Viking-Kong ex-chercheur plus que repenti, d’un Raminagrobis se prétendant maître du monde ?

Au bout de l’Odyssée, la mythique Cyberneyland ; nous piquons dans le chou-fleur, Gabriel-Spitfi re a-t-il perdu la tête ?…
Dans ce roman cyberhyperpicaresque, Candide, Cunégonde, l’archange Gabriel et consorts pédalent allègrement dans l’irréel présent-futur de la réalité virtuelle…
Tout cela, bien sûr, partira en fu(*)ée. Pour aboutir où ?

Trou noir, happy end ? Pile, face ? Galéjade éhontée ? On aimerait le croire !

Georges Richardot

Né à Epinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Un chemin d'écume

Un chemin d'écume

de Isabelle BRIAND

Fiction (5 SENS) | Paru le 09/12/2017 | 18,00 €

Une jeune fille que la révélation de sa mère accable fuit son pays. Désemparée, elle s’envole pour le Canada. C’est là qu’un bateau et son espiègle baroudeur de capitaine vont lui changer la vie. En route pour les Antilles sur le vieux voilier, en compagnie d’un équipage hétéroclite, elle se découvre une passion pour la mer.
C’est Bosco, vieux skipper bourru et pittoresque, qui lui fait découvrir le monde de la mer chargé de ses mystères et de ses dangers. Mais si lui et son vieux bateau la mènent sur le chemin de ses rêves, il la précipite également vers un abîme d’incertitudes où elle dérive avant qu’un autre bateau, qu’un autre capitaine l’achemine vers de nouvelles aventures. Elle trouvera alors le courage de rencontrer sa famille perdue sans toutefois oublier le vieux marin ni le terrible secret qui les unit. Mais d’autres tempêtes émotionnelles l’attendent, d’autres bateaux, d’autres destinations marqueront son parcours avant qu’enfin, elle trouve un cap à sa vie. Elle y forgera son indépendance, elle ne fuira plus.

Isabelle Briand

Isabelle Briand est bretonne. Depuis l’âge adulte elle n’a connu pour chez-elle et seul domicile que des voiliers de grande croisière. Elle a vécu, navigué, travaillé de l’Afrique à l’Amérique du Sud, du Brésil au Mexique, des Antilles à l’Amérique du Nord et au Canada, de la côte atlantique à la côte pacifique. Elle navigue actuellement dans le Sud Pacifique avec son compagnon sur leur voilier. Elle est auteure de 4 romans dont la toile de fond est l’océan, ses héroïnes des femmes aventurières.
http://isabellebriand.jimdo.com/

Singularité

Singularité

de Léo-Paul BAILLY-KERMÈNE

Fiction (5 SENS) | Paru le 09/12/2017 | 18,00 €

Comment vivre quand la mort n’existe plus ?
Développé dans la Silicon Valley par les grandes entreprises technologiques, le processus de Conversion, permet désormais de conserver les consciences individuelles dans le cloud, altérant les fondements de la société humaine. Dans Londres, transformée en profondeur par le changement climatique, Oscar succombe peu à peu à l’ennui qui a déjà gagné une humanité sans but. Une rencontre fortuite l’amène à découvrir ce que vivre signifie dans un monde dominé par une dictature numérique.

Léo-Paul Bailly-Kermène

Né à Paris en 1985, Léo-Paul Bailly-Kermène vit à présent à New York. Ingénieur de formation, il travaille dans l’industrie financière. Singularité est son premier livre.

S'en va le jour